Hommage au chanteur Arno qui nous a quitté hier …

2
1947

Le chanteur belge Arno est décédé ce samedi 23 avril 2022… des suites d’un cancer, à l’âge de 72 ans, a annoncé son agent dans un communiqué.

https://www.rtbf.be

Il a rejoint la lumière des yeux de sa mère. Le chanteur belge Arno est décédé, a annoncé son agent Filip De Groote. À 72 ans, le chanteur de classiques comme “Oh la la”, “Putain putain” ou “Les yeux de ma mère” nous a donc quitté après une lutte contre le cancer du pancréas depuis 2019.

Ostendais de naissance, Arno Hintjens résidait à Bruxelles depuis les années 80 et fréquentait assidûment le quartier de la place Sainte-Catherine à Bruxelles. Le chanteur représentait une certaine “belgitude” et n’avait pas sa langue dans sa poche. Jusqu’à la fin de sa vie, il n’a pas quitté la scène. En février dernier, il donnait encore un concert à l’Ancienne Belgique à Bruxelles. Ces derniers mois, il travaillait sur un nouvel album.

Retour sur plus d’un demi-siècle de carrière.

La musique vient de sa maman, une grande fan de Juliette Gréco mais aussi de rock’n’roll. Le papa, lui, est plutôt littérature américaine. Aviateur et mécanicien dans l’aéronautique, il s’intéresse également beaucoup à la politique.

Mais le milieu familial du petit Arnold est surtout composé de sa grand-mère et de ses tantes, qui se chargent d’une grande partie de son éducation.

Après avoir chanté, en mode hippie, à Saint-Tropez, rejoint les Provos à Amsterdam, chanté sur les îles grecques ou encore à Katmandou en mode “trip initiatique”, la véritable première expérience scénique à lieu lors d’un festival à Ostende en 1969.

En 1969, au retour d’un périple qui l’a mené sur les chemins de Katmandou, en Grèce et à Amsterdam, Arno monte pour la première fois sur scène, lors d’un festival d’été, à Ostende.

Mais les choses sérieuses commencent réellement quand il embarque dans l’aventure Freckle Face entre 1972 et 1975, il est alors harmoniciste.

Un seul album sort en 1975, Arno embarque alors dans un nouveau projet : Tjens Couter.

Il s’agit d’un duo dans lequel il est associé à Paul Decouter.

Aux alentours de 1977, Arno se lance dans un premier groupe qui lui permet de sortir des frontières belges et de parcourir l’Europe, il s’agit de TC Bland. Il y est accompagné par Ferre Baelen (basse) et Rudy Cloet (batterie). A l’arrivée de Serge Fays aux claviers en 1980, la formation devient TC Matic.

TC Matic : une rythmique noire à la Chuck Berry et des mélodies européennes à la Bartok

Le son de TC Matic, expérimental, provocateur et novateur étonne et ravit le public européen. Decouter, présent depuis l’époque du duo Tjens Couter, laisse sa place à Jean-Marie Aerts, fidèle musicien d’Arno par la suite.

L’été 1981 voit la sortie d’un premier album éponyme de TC Matic. Mélangeant funk, new wave, hard rock et aussi des éléments de chanson française, le cocktail est détonnant.

Entre 1981 et 1982, Marvin Gaye vit de nombreux mois à Ostende. Il a besoin de s’éloigner de la vie sans repos et des nombreuses mauvaises tentations de Los Angeles. C’est ainsi qu’il enregistre une partie de son album Midnight Love à Ohain en Belgique au studio Kathy de Marc Aryan. Durant son séjour à Ostende, Arno aura l’occasion d’être le cuisinier de la superstar de la soul.

Le groupe tourne partout eu Europe et reçoit beaucoup de succès. En 1982 sort le second album L’Apachepuis Choco en 1983, sur lequel on retrouve l’inoubliable “Putain Putain”, l’hymne européen façon TC Matic et puis finalement Yé-Yé en 1985 sur lequel figure “Elle adore le noir (pour sortir le soir)”.

Cuistot pour Marvin Gaye

En 1985, TC Matic à l’occasion d’assurer la première partie du groupe écossais Simple Minds alors au sommet de sa popularité. Même si l’expérience est excellente pour la formation, TC Matic se dissout quelques mois plus tard.

Les débuts en solo et Charles et les Lulus

L’année 1986 voit ainsi la parution d’Arno, le premier album solo de l’artiste. Contrairement à ce qu’il développera par la suite, il chante ici essentiellement en anglais à l’exception du titre “Qu’est-ce que c’est ?”.

En 1988 sort Charlatan, son second album. Ici encore la plupart des titres sont en anglais à l’exception de sa très belle reprise de Jacques Brel avec “Le Bon Dieu”.

3 ans plus tard, Arno se retrouve sur différents projets parallèles comme sur l’album de sa compagne, Marie-Laure Béraud, ou encore au sein de Charles et les Lulus en compagnie de ses amis Roland Van Campenhout et Adriano Cominotto. Un projet branché blues qui rend hommage aux classiques de Dixon, Rufus Thomas ou encore Sonny Boy Williamson.

Les filles du bord de mer

Après l’aventure de Charles et les Lulus, Arno se rend à Nashville pour enregistrer un nouvel album en 1993, Idiots Savants. C’est sur celui-ci qu’on retrouve ce premier grand tube en solo, la reprise du “Les Filles du bord de mer” d’Adamo.

Interviewé par Thierry Coljon du Soir à la sortie du titre, il précise alors :

Quand je suis parti à Nashville, j’avais pris une cassette d’Adamo parce que j’avais peur que là-bas on transforme ma musique en country-western. C’est en écoutant “Les filles du bord de mer”, couché sur mon lit, que j’ai trouvé ça génial. Je suis très curieux de ce qu’il va penser de ça, Adamo. Il est venu à la maison mais on s’est loupé. C’est dommage. Je ne pense pas qu’il est fâché, c’est très mauvais pour son cœur, hein.

Les Yeux de ma mère

Arno aime les projets en compagnie de ses amis et après Charles et les Lulus, il met en place Arno et les Subronicks en 1994 pour l’enregistrement de l’album Water qui a lieu dans le sud-ouest de la France. On y retrouve des anciens de Charles et les Lulus (Adriano Cominotto), de TC Matic (Rudy Cloet) ainsi que Geoffrey Burton et François Garny.

La même année, il touche pour la seconde fois à la musique du 7e art en réalisation la bande originale de “Personne ne m’aime”. Il s’était déjà essayé à la musique du cinéma en 1978 pour la musique du film belge.

Puis, après avoir consacré une majeure partie de sa carrière au répertoire anglophone, il sort en 1995 son premier album uniquement en français : A la française

Sur l’album, il reprend CharlElie Couture, Léo Ferré, Brel mais aussi publie un de ses titres les plus célèbres, le poignant “Les Yeux de ma mère” qui le transforme en superstar sur le territoire français.

Un an plus tard il débarque au cinéma en tant qu’acteur et on le voit incarner un maître nageur homosexuel dans le culte “Camping Cosmos” de Jan Bucquoy.

Pour faire suite à Charles et les Lulus, Arno met en place Charles and the White Trash Blues en 1998. En l’espace d’un album, en compagnie notamment du guitariste Geoffrey Burton, Arno se fait plaisir et joue du blues rock de très bonne facture et se fait plaisir en reprenant notamment de façon très théâtrale le “Death of a Clown” des Kinks.

Il continue à revisiter le rock en 1999, cette fois en compagnie de BJ Scott pour une version explosive de “Jean Genie” de Bowie mélangé à “La Fille du Père Noël” de Dutronc.

Après le toujours très rock A Poil Commercial en 1999, Arno revient en 2002 avec l’album Charles Ernest plus contrasté qui nous montre son visage rock mais aussi son aspect plus tendre, notamment sur la reprise d'”Elisa” de Serge Gainsbourg en compagnie de Jane Birkin.

Au top dans les années 2000…

French Bazaar est son deuxième album écrit entièrement en français. Le succès de l’album et sa grande qualité lui valent de remporter une Victoire de la Musique en 2005 dans la catégorie “Meilleur album pop-rock de l’année”. Sur l’album, on retrouve notamment le désormais classique “Chic & Pas Cher”.

Arno enchaîne les projets, travaille sur un album à Nino Ferrer, tourne sans arrêt, rien ne peut l’arrêter. En 2005 l’album public “Live in Brussels” nous démontre à nouveau à quel point il est une véritable bête de scène.

Les albums s’enchaînent, Jus de Box en 2007, sur lequel on retrouve le classique “Mourir à plusieurs”, en 2010. Lors de sa tournée 2010, notre regretté collègue Eric Laforge capture l’émotion d’un concert d’Arno dans un article After-Party avec de très belles photos souvenirs de cette grande soirée.

En 2012, il a l’occasion de partager la scène avec Stromae pour un duo historique sur son classique “Putain Putain” lors des Victoires de la musique 2012.

Fin de vie et décorations…

En 2012, il publie Future Vintage en compagnie du producteur John Parish, connu pour son travail avec PJ Harvey ou encore Eels. Deux ans plus tard, en 2014, il est invité dans nos studios et accorde une interview à Marc Ysaye et interprète deux titres : “Lola” et “You Got To Move”.

2016 voit la sortie d’Human Incognito, l’année suivante il fonde “Tjens Matic”, une forme de reboot de TC Matic avec des nouveaux musiciens, groupe de scène sur lequel il peut revenir sur ses titres les plus rock et sans concession.

Le 21 et 22 mai 2019, il donne deux concerts historiques à l’occasion du son 70e anniversaire à Ostende, sa ville de naissance. Deux concerts archis sold-out. C’est aussi en 2019 que sort l’album Santeboutique.

En octobre 2019, il est de retour dans nos studios pour nous offrir un superbe Showcase à l’occasion de la sortie de cet album.

Le 21 mai sortira Vivre, son nouvel album, à cette occasion il a accordé une interview à Dominique Ragheb pour Classic 21.

Durant l’été 2021 il se voit forcé d’annuler ses concerts pour se reposer. Mais tel, un phœnix, il semble se relever à chaque fois et fait son retour fin de l’année, déclarant à plusieurs reprises :

Ça va. Les fleurs sont trop chères, je me suis dit que j’allais attendre pour crever

En février 2022, on le voit en concert sur les planches de l’AB, même s’il est diminué physiquement par son cancer de pancréas, cette prestation est extraordinaire et très touchante.

Au début du mois de mars, il est honoré pour l’ensemble de sa carrière lors du Festival du Film d’Ostende, sa commune d’origine. Cette fois, c’est à Bruxelles, et des mains du ministre bruxellois des Finances, Sven Gatz, qu’il reçoit la distinction honorifique d’Officier de l’Ordre de la Couronne, à la demande du Roi Philippe de Belgique.

Adamo : “Arno était un artiste d’une authenticité rare”
Arno & Sofiane Pamart – Je veux vivre (Clip Officiel)

2 Commentaires

Laisser un commentaire