La littérature au service de la vérité VII, avec le concours de Victor Hugo©

13
5236

13 Commentaires

  1. Bonjour PA ET Louloute, J ai.e beaucoup cette nouvelle formule…même si l autre nous manque, vous êtes toujours intéressant, intelligent et drôle merci pour tout…

  2. Bonjour, quelqu’un se souvient-il du pourquoi du peu de combativité de nos dirigeants de tous pays envers leurs peuples ? Vous l’avez dit, Mr Jandrok dans une vidéo cette année, ces derniers mois… mais laquelle ? Merci par avance. Et merci pour tout ça.

    • marielen, sans vouloir répondre à votre interrogation à la place de Monsieur Jandrok, le peu de résistance des peuples face aux agressions des pouvoirs criminels a pour origine la stratégie bien connue du « pain et des jeux » offerts aux peuples qui n’ont plus de préoccupation politique, qui se moquent de tout tant ils sont dans l’abondance et le divertissement. Peu être que la fin de l’abondance fera se lever les peuples.

      Excusez-moi pour mon intervention.
      Salutations.

  3. Bonjour la Résistance,

    Article 3 de la constitution du 4 octobre 1958 : “La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum”

    Sauf que le peuple a été dépossédé de sa souveraineté le 14 février 2008 alors que celui-ci
    avait pourtant fortement confirmé son attachement à sa liberté et son indépendance lors du référendum du 29 mai 2005.

    Cette assemblée de traitres à la patrie, assumés et confirmés, qui n’a plus rien de nationale n’est désormais qu’un troupeau de godillots que traînent les députés d'”en marche”, mais tous les autres pareillement, jusque dans un hémicycle couleur sang, irradiant plus le dégoût et la honte que la gloire.

    De quoi le peuple est-il propriétaire aujourd’hui ?

    De rien du tout, même pas des murs du palais Bourbon hypothéqué par l’écrasante dette abyssale et insolvable creusée avec la complicité de ceux qui siègent irresponsablement en cet endroit historique en offrant sans remord le peuple en esclavage à des puissances financières étrangères dévastatrices.

    Le peuple n’est plus le propriétaire que de sa misère !

    Fraternelles Cordialités à la communauté résistante.

  4. Merci Mr Jandrok . C’est encore un magnifique texte criant de vérité ! Véritable constat de notre pays devenu pitoyable. Ça ne les gène guère de parler de réchauffement climatique malgré ce froid intense !Comme me le faisait remarquer une amie, on devrait, par ce froid avoir un beau ciel bleu et du soleil, au lieu de cela, des chemtrails à souhait pour le cacher.
    Les moutons remettent déjà leur masque alors que ce n’est pas encore obligatoire!
    C’est révélateur pour la suite…

Laisser un commentaire