Maurice Ravel – Pavane for Dead Princess…

2
1811

Ces petits chef d’oeuvres oubliés qui trottent dans la conscience collective, pour illuminer l’âme d’une lumière indescriptible….

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    mon époux musicologue affectionnait particulièrement cette œuvre de Maurice Ravel. Il nous a quitté il y a 3 semaines et c’est précisément cette musique que j’ai choisie pour démarrer la cérémonie de funérailles.
    A la sortie, j’avais diffusé une mise en musique d’un célèbre poème de Leconte de Lisle “Epiphanie”.
    Il finissait un travail de recherches musicologiques qui l’a passionné pendant dix ans.
    Je vous la partage : Charles Koechlin “Epiphanie”.
    https://youtu.be/EuQOk9gXw14

    J’ai apprécié ce matin au réveil de trouver cet article et ce commentaire si juste “pour illuminer l’âme d’une lumière indescriptible”.
    Telle une épiphanie, cette pièce de puzzle manquante et enfin (ré)trouvée qui révèle le Tout !
    Le son est à l’origine de ce Tout (à l’origine était le Verbe)…
    Une vraie musique nous révèle, elle est le lien entre le visible et l’invisible, le matériel et l’immatériel.

    Très bonne journée !

Laisser un commentaire