60’s easy pop’s back !

0
122

Oh mon Dieu c’est ça! Ce n’est qu’un morceau de plastique, mais ce morceau de plastique… c’est de l’or !

Ringo Star.

J’allais vous demander si vous rappelez de ces petites chansonnettes du début des années 60… Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire la morale, moi non plus je n’étais pas né.

Mais vous avez tous entendu ces gentilles petite chansons qui parle en général d’amour, je dirai même d’amourette.

Dans les années 60, ce type de chanson ne dépassait que très rarement les 2 min 30 sec, et les Beatles étaient certainement les meilleurs à ce jeu la : « Love me do », « Please Please me », « All my loving », « I wana be your man », « And I love Her »,…

Dans les cinq premiers albums des Beatles, il n’y a que deux chansons qui dépassent les 3 minutes : une de 3’01 » et une de 3’09 » !

Le meilleur exemple avec l’album « Beatles for Sale » :

Des chansonnettes avec des mélodies gentillettes où s’enchaînaient très simplement les couplets et les refrains avec des ponts simplissimes mais efficaces… C’était le bon temps… Il suffisait de les entendres une seul fois pour ne plus jamais les oublier.

Aujourd’hui je dis que c’était de la bel ouvrage, c’était une époque où la mélodie était reine.

FUR

Il m’aura fallut attendre bien longtemps avant de découvrir de nouvelles compositions avec ce gout de simplicité, et c’est il y a deux ans quand j’ai découvert FUR, un groupe typiquement anglais de Brighton, qui m’a rapidement rappelé ce « lovely style » (mignon) des années 60.

Jugez en par vous-même !

FUR : « If you know that I’m loneky »

Presque difficile de croire que c’est une production contemporaine !

FUR ne fait pas qu’imiter le style « lovely 60’s », il SONT le style « lovely 60’s » : Les compositions, les textes, le son, la durée des morceaux, tout est là !

Voici leur dernier titre « Nothing (Until Something Else Comes Along) » sorti ce 12 juillet 2019 :

FUR – Nothing (Until Something Else Comes Along)

Comment ne pas tomber devant le charme de ces petites compositions qui paraissent anodines au premier abords…

Vous l’aurez compris, je vous invite vivement à suivre FUR, d’autant plus que c’est un groupe très particulier d’un point de vue marketing : Que des singles et des EPs depuis 2 ans ! Pas le moindre album. Il y a même des chansons très difficile à trouver sur le net.

Ma chanson préféré de FUR n’est pas disponible sur leur chaîne Youtube ! Mais profiter de ce poste non officiel pendant qu’il est disponible :

Bref, j’espère que vous apprécierez autant que moi la fraîcheur de FUR, et si c’est le cas, encouragez les en vous abonnant à leur page facebook FurBabyFur.

Bonus : Rex Orange County

Dans la même veine mais légèrement plus jazzy, je vous conseil également d’aller déguster les compositions d’ Alexander O’Connor dont le nom de scène est « Rex Orange County ».

Un petit titre en live pour vous mettre en bouche:

Laisser un commentaire