Amputée de ses pattes, cette chatte remarche grâce à des prothèses imprimées en 3D.

0
1043
Ph. Twitter

Grâce à des prothèses en titane imprimées en trois dimensions, Dymka, une chatte de 4 ans, a pu éviter l’euthanasie.

Dymka est une chatte âgée d’environ 4 ans. En octobre 2018, elle a été aperçue par une passante dans une rue de la ville de Novokouznetsk, située en Sibérie. Visiblement affectée par le froid, elle a été emmenée chez un vétérinaire à Novosibirsk, une ville située à quelques heures de là, qui n’a eu d’autre choix que de l’amputer de ses quatre pattes, ses oreilles et d’une partie de sa queue à cause d’engelures.

Plutôt que d’euthanasier l’animal, les médecins ont coopéré avec des chercheurs de l’Université polytechnique de Tomsk pour lui créer de nouvelles prothèses. Ces dernières ont été imprimées grâce à une imprimante 3D et sont faites en titane.

Pas une première

Dans une vidéo postée en décembre, soit sept mois après l’impression de ses prothèses, on peut voir l’animal marcher avec ses nouvelles « pattes » comme si de rien n’était. Elle vit désormais chez la femme qui l’a recueillie.

D’après LiveScience, les cas d’engelures ne sont pas rares pendant l’hiver sibérien. La clinique vétérinaire de Novosibirsk où a été opéré le chat traite d’ailleurs entre cinq et sept cas de chats touchés par des engelures durant cette période. Ce n’est par contre que la seconde fois qu’un chat obtient des prothèses pour toutes ses pattes.

Vetclinika BEST

D’après LiveScience, les cas d’engelures ne sont pas rares pendant l’hiver sibérien. La clinique vétérinaire de Novosibirsk où a été opéré le chat traite d’ailleurs entre cinq et sept cas de chats touchés par des engelures durant cette période. Ce n’est par contre que la seconde fois qu’un chat obtient des prothèses pour toutes ses pattes.

Laisser un commentaire