Les bienfaits de nos amis à 4 pattes sur les enfants…

0
893

https://healthypets.mercola.com/sites/healthypets/archive/2021/01/13/benefits-of-dogs-to-children.aspx?ui=6a47f419970edd8b057d9a2fc5f1290e2afe0ed120c0103e8f9616af34b7e8c9&cid_source=petsnl&cid_medium=email&cid_content=art1HL&cid=20210113Z2&mid=DM765608&rid=1057653253

Analyse par le Dr Karen Shaw Becker / Le 13 Janvier 2021

Traduction pour Cogiito.com :Pascale.B

Histoire en un coup d’œil

  • Les enfants d’âge préscolaire avec des chiens ont une probabilité réduite de problèmes de conduite et de difficultés scolaires que les enfants sans chien
  • Les enfants âgés de 2 à 5 ans qui participent à la promenade du chien au moins une fois par semaine et jouent activement avec leur chien trois fois ou plus par semaine onnt des comportements pro-sociaux accrus, tandis que promener le chien avec la famille au moins une fois par semaine réduit le probabilité de difficultés sociales
  • La possession d’un animal de compagnie est liée à une plus grande autonomie, une plus grande estime de soi et des comportements pro-sociaux chez les enfants du primaire
  • Les comportements des adultes peuvent même être liés à l’âge auquel ils ont eu leur premier animal de compagnie, qui a favorisé une plus grande compétence sociale et une opinion de soi positive lorsque la possession d’un animal a commencé avant 6 ans ou après 12 ans.
  • On ne peut pas s’attendre à ce que les enfants de moins de 5 ans assument la responsabilité de prendre soin d’un animal de compagnie, bien qu’ils puissent certainement participer à des promenades familiales et à des jeux supervisés.

Un chien appartenant à une famille peut offrir des avantages incommensurables pour les membres de votre foyer, y compris pour certains des plus jeunes enfants.

Même les enfants d’âge préscolaire de 2 à 5 ans peuvent bénéficier des interactions qu’offre un animal de compagnie.

De nombreux jeunes enfants sont naturellement attirés par les animaux, et leur fourrure douce, les baisers à larges coups de langues et la queue agitée d’un chien peuvent être irrésistibles pour les enfants d’âge préscolaire.

Pixabay

À cet âge, il est important de superviser les interactions avec les animaux domestiques, car les enfants peuvent être involontairement brutaux et peuvent surprendre ou blesser un animal – et vice versa. Dans la plupart des cas, cependant, les avantages de la possession d’un chien l’emportent largement sur les risques pour les enfants, notamment en offrant des avantages uniques pour le développement social et émotionnel. 1

Les chiens offrent des avantages socio-émotionnels aux enfants d’âge préscolaire

Des chercheurs du Center for Child Health Research de l’Université de l’Australie-Occidentale ont interrogé 1646 parents sur la possession d’un chien et les activités liées aux animaux, telles que les promenades familiales et la fréquence à laquelle leur enfant joue activement avec leur chien. Le simple fait d’appartenir à une famille possédant un chien avait des avantages, ces enfants ayant une probabilité réduite de problèmes de conduite et de difficultés totales que les enfants issus de familles sans chien.

Les comportements pro-sociaux, qui peuvent inclure des notions comme le partage, la coopération et la démonstration d’empathie se sont également produits plus souvent chez les enfants de familles propriétaires de chiens que chez les familles non canines.

Les enfants de familles avec un chien qui marchaient ou jouaient avec le chien avaient plus souvent des comportements prosociaux encore meilleurs. 2

Plus précisément, les enfants qui participent à la promenade du chien en famille au moins une fois par semaine et qui jouent activement avec leur chien trois fois ou plus par semaine ont des comportements pro-sociaux accrus, tout comme de promener le chien en famille au moins une fois par semaine réduit la probabilité de difficultés sociales. 3

Pixabay

«En raison du niveau élevé de possession d’animaux de compagnie dans les ménages avec enfants, ces résultats suggèrent qu’avoir un chien et interagir avec lui par le jeu et la marche peuvent être des mécanismes importants pour faciliter le développement socio-émotionnel des jeunes enfants», ont noté les chercheurs. 4 Une partie de la de ces bienfaits pourrait être due à une activité physique accrue, ce qui offre des avantages importants du développement.

Des recherches antérieures ont montré, par exemple, que la possession d’un chien peut contribuer à 29 minutes de marche de plus et 142 minutes de plus d’activité physique par semaine, en moyenne, chez les enfants, par rapport à ceux sans animaux. 5 Il existe d’ autres facteurs susceptibles de jouer.

La possession d’un chien améliore l’estime de soi et l’empathie

Les enfants avec des animaux domestiques ont des opportunités positives qui peuvent contribuer à façonner leur développement de manière positive. Cela est particulièrement vrai lorsqu’ils sont impliqués dans les soins et les loisirs des chiens.

Chez les élèves de la troisième à la sixième année, la possession d’un animal de compagnie est liée à une plus grande autonomie, tandis que les cinquième et sixième années avec des animaux de compagnie ont des niveaux plus élevés d’estime de soi 6 révèle une étude. D’autres recherches ont également révélé que les élèves du primaire qui possèdent des chiens sont plus empathiques et orientés vers l’intégration sociale que ceux qui ne possèdent pas d’animal de compagnie. 7

Pixabay

Une relation positive avec un animal encourage tout simplement un comportement nourricier chez les enfants, cela enseigne la compassion et fournit également le sens des responsabilités. Dans une analyse des résultats d’une enquête menée auprès de plus de 1000 enfants de 7 à 12 ans, les chercheurs ont noté des avantages pour les enfants et les animaux, qui peuvent également se traduire par une positivité en termes d’intégration sociale:

« Un attachement aux animaux de compagnie est facilité par la compassion et la bienveillance , et les comportements d’amitié dirigés par les animaux et cet attachement aux animaux de compagnie prédit de manière significative des attitudes positives envers les animaux. Les résultats ont des implications pour la promotion d’un comportement prosocial et humain.

Encourager les enfants à participer aux soins des animaux de compagnie peut favoriser l’attachement entre les enfants et leur animal de compagnie, ce qui à son tour peut avoir une gamme de résultats positifs pour les enfants (comme une réduction de l’agressivité, un meilleur bien-être et une meilleure qualité de vie). » 8

La plupart des recherches sur les animaux de compagnie et les enfants concernent des enfants plus âgés, c’est pourquoi l’étude présentée, qui a impliqué des enfants de 2 à 5 ans a été remarquable en suggérant que la possession d’un animal de compagnie peut même être bénéfique dès le plus jeune âge. Il a même été suggéré que les concepts de soi des adultes peuvent être liés à l’âge où ils ont eu leur premier animal de compagnie 9 avec une plus grande compétence sociale et le concept de soi positif lorsque la propriété d’un animal a commencé avant 6 ou après 12 ans.

Pixabay
Cliquez ici pour en savoir plus

Meilleurs animaux pour les jeunes enfants

On estime que si 4 enfants sur 10 sont nés dans une famille avec des animaux domestiques, jusqu’à 90% vivront avec un animal domestique à un moment donné de leur enfance. 10 Si vous envisagez un animal de compagnie pour un enfant d’âge préscolaire, sachez que les enfants de moins de 5 ans ne peuvent pas être tenus d’assumer la responsabilité de prendre soin d’un animal, bien qu’ils puissent certainement participer à des promenades familiales et à des jeux supervisés.

Si vous voulez un animal de compagnie dont votre enfant peut s’occuper, des enfants aussi jeunes que 4 ou 5 ans peuvent aider avec un bernard-l’ermite, ce qui est également assez fascinant à regarder. Les chiens font également d’excellents animaux de compagnie, mais vous devrez le surveiller de près jusqu’à ce que votre enfant apprenne à gérer les interactions en toute sécurité.

Bien que tous les types de chiens, y compris les opérations de sauvetage , peuvent être bons avec les enfants, certaines races, comme les labradors, les golden retrievers, Newfoundlands et beagles, sont connus pour être particulièrement accueillante pour les enfants . Quelle que soit la race, si vous avez un chiot, c’est le moment d’une bonne socialisation, y compris des expériences autour des bébés et des tout-petits, afin qu’il apprenne que côtoyer des enfants est amusant, et pas effrayant.

Pixabay

– Sources and References

Laisser un commentaire