World Nature Photography Awards 2022

0
622

www.cnews.fr/culture

 ©Jens CULLMANN/WNPA

Cette photo intitulée «Danger in the mud» a été prise par Jens Cullmann, lors d’une extrême sécheresse, dans le parc national de Mana Pools, au Zimbabwe. Seul l’œil jaune vif du saurien trahit sa présence à la surface de la mare boueuse.

«Au cours de la saison sèche où les températures peuvent atteindre les 45 ° C, les crocodiles s’enterrent dans la boue pour échapper à la chaleur accablante. Un crocodile géant comme celui-ci peut survivre immergé pendant des mois sans manger, en vivant uniquement de ses réserves de graisse. C’est un processus connu sous le nom d’estivation», a expliqué le photographe allemand à propos de son cliché.

«Je devais faire très attention à ne pas déranger le crocodile, même s’il était enterré dans la boue à moitié sèche. Dotés d’une vitesse et d’une puissance phénoménales, ces reptiles sont capables d’attaquer n’importe quelle proie assez folle pour s’être approchée un peu de trop près d’eux», a-t-il ajouté.

LAURÉAT OR – FAUNE URBAINE

goldcvladislav_tasev_the_home_of_the_kestrel-taille640_6404b6690cace.jpg

©Vladislav TASEV/WNPA

Un couple de faucons crécerelle a établi son nid à l’intérieur d’un vieux réverbère rouillé et hors d’usage, installé sur un parking abandonné de la ville de Stara Zagora, dans le centre de la Bulgarie.

«C’est un endroit où je ne m’attendais pas à voir des faucons nicher. J’ai pris la photo au coucher du soleil pour avoir la rouille, les lampes et l’oiseau en lumière naturelle», a expliqué le Britannique Vladislav Tasev à propos de sa photo.

LAURÉAT OR – NOIR ET BLANC

goldcernoult_alain_thankfulness-taille640_6405e54dbed84.jpg

©Alain ERNOULT/WNPA

Le Français Alain Ernoult a photographié cet iguane des Petites Antilles sur l’île de la Grenade, dans les Caraïbes. Ce saurien est une espèce classée en danger d’extinction sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

LAURÉAT OR – COMPORTEMENT DES OISEAUX

gold_c_charles_schmidt_im_coming_for_you-taille640_6405eefa15d86.jpg

©Charles SCHMIDT/WNPA

Prise dans le parc des Huntley Meadows, en Virginie, aux Etats-Unis, cette merveilleuse photo montre l’envol d’un harle couronné qui se dirige droit vers l’objectif du photographe américain Charles Schmidt.

lauréat or – PLANTES ET CHAMPIGNONS

goldcjulie_kenny_tree_of_life-taille640_6405f003a3c1d.jpg

©Julie KENNY/WNPA

Julie Kenny a photographié cet eucalyptus gisant au sol déraciné, près de Mount Barker, ville située à une trentaine de kilomètres d’Adelaïde, dans le sud-est de l’Australie.

«L’arbre est considéré comme un symbole sacré (…). D’en haut, les pistes de moutons environnantes combinées à l’arbre tombé m’ont rappelé l’Arbre de Vie. (…) Pour moi, cela révèle l’interconnexion de toutes choses, les débuts et les fins, le cycle de la vie en somme», a déclaré la lauréate australienne.

LAURÉAT OR – COMPORTEMENT DES INVERTÉBRÉS

goldcjavier_herranz_casellas_the_ghost_of_the_rocks-taille640_6405f161462fc.jpg

©Javier HERRANZ CASELLAS/WNPA

Enveloppé d’un fin voile d’eau produit par les vagues, un crabe rouge de l’espèce Grapsus adscensionis, est à la recherche de nourriture parmi les rochers, sur une plage de l’île de La Gomera, dans l’archipel espagnol des Canaries, dans l’océan Atlantique. Avec cette étonnante image, l’Espagnol Javier Herranz Casellas a été primé dans le concours.

lauréat or – PAYSAGE ET ENVIRONNEMENT

goldcjake_mosher_the_grand_tetons-taille640_6405f459b22d7.jpg

©Jake MOSHER/WNPA

Dans le parc national de Grand Teton, au Wyoming, aux Etats-Unis, l’Américain Jake Mosher a capturé le 17 juin 2021 à l’aurore, cette magnifique et spectaculaire image de la chaîne montagneuse Teton surmontée par la Voie lactée.

LAURÉAT OR – PHOTOJOURNALISME DE NATURE

goldcnicolas_remy_injured_fur_seal-taille640_6404b06d37247.jpg

©Nicolas REMY/WNPA

Etabli depuis 2017 à Sidney, le Français Nicolas Rémy a saisi cette dramatique image d’un lion de mer australien dont le corps a été entaillé à plusieurs endroits probablement par une hélice de bateau, dans la réserve naturelle de Five Islands, à Port Kembla, en Nouvelle-Galles-du-Sud, en Australie.

«C’est toujours un grand plaisir d’être récompensé et de partager son succès, mais celui-ci a un goût amer (…) car ma photo représente un lion de mer gravement blessé. De telles blessures ont affecté sa capacité à chasser, et je ne suis pas sûr qu’il ait réussi à survivre et à se rétablir complètement», a indiqué le photographe sous-marin sur son compte Instagram, en évoquant sa récompense.

«Mais grâce à ce prix, cette image sera vue à travers le monde et espérons qu’elle rappellera à tous les pilotes de bateaux, professionnels et de loisirs, de faire preuve de la plus grande attention lorsqu’ils croisent la route de mammifères marins comme les lions de mer», a-t-il déclaré optimiste. 

lauréat or – sous l’eau

goldcadriano_morettin_harlequin_shrimps-taille640_6405f6dcc26eb.jpg

©Adriano MORETTIN/WNPA

L’Italien Adriano Morettin est le lauréat de cette catégorie grâce à son majestueux cliché d’un couple de crevettes arlequin appelées aussi Hymenocera picta, prenant la pose sur une étoile de mer couleur bleu vif, dans le détroit de Lembeh, en Indonésie.

lauréat or – comportement des mammifères

gold_chidetoshi_ogata_playgroup-taille640_6405f8a38f201.jpg

©Hidetoshi OGATA/WNPA

Ce portrait d’un groupe de macaques japonais a été réalisé par Hidetoshi Ogata, sur l’île d’Awaji, située dans la mer intérieure de Seto, au Japon.

«Cette photo immortalise un moment rare de la saison d’allaitement où trois femelles accompagnées de leurs bébés se sont regroupées après le toilettage. La plupart des singes d’Awaji ne sont pas agressifs et lorsqu’ils élèvent leurs bébés, les mères créent des communautés individuelles sans hiérarchie sociale», a déclaré le photographe japonais primé.

lauréat or – art de la nature

goldctom_shlesinger_underwater_colorful_snowstorm-taille640_6405f8e7297fc.jpg

©Tom SHLESINGER/WNPA

En mer Rouge, l’Israëlien Tom Shlesinger a assisté au spectacle éblouissant et rare de la reproduction des coraux. Ces animaux se reproduisent généralement une seule fois dans l’année, de nuit, à une certaine heure, et durant quelques minutes.

lauréat or – COMPORTEMENT DES AMPHIBIENS ET DES REPTILES

gold_cnorihiro_ikuma_ride_on_you-taille640_6405f92cac3fd.jpg

©Norihiro IKUMA/WNPA

Le Japonais Norihiro Ikuma a décroché l’or grâce à son cliché d’un accouplement de crapauds japonais sur un site de ponte, situé dans une rivière des montagnes d’Owase, dans la préfecture de Mie, au Japon. 

lauréat or – HUMAINS ET NATURE

goldcvirgil_reglioni_the_guts-taille640_6405f9692b2ac.jpg

©Virgil REGLIONI/WNPA

Basé à Tromso en Norvège, le Français Virgil Reglioni s’est rendu en Islande au fond du glacier Solheimajokull pour faire cette photo incroyable baptisée «The Guts», en français «les tripes».

«C’est comme ça que l’on se sent dans les entrailles du glacier. Peu de gens oseraient même y entrer car c’est profond, bruyant et il y fait sombre, froid et humide. (…) La descente en rappel était incroyable, car plus nous pénétrions dans ce monstre sombre, plus la peur montait. La configuration était tout simplement impressionnante, et je me sentais vraiment bien accroché à ce moulin avec environ 30 mètres de vide sombre sous mes pieds et mon trépied suspendu dans les airs», a expliqué le gagnant tricolore.

«Prendre cette image n’a pas été de tout repos, et je veux juste dire merci Helgi Ragnar Jensson d’être mon ami, mon modèle, qui me suit dans mes idées de photographies folles», a-t-il conclu.

LAURÉAT OR – ANIMAUX DANS LEUR HABITAT

goldcsascha_fonseca_the_world_is_mine-taille640_6404c19a18e39.jpg

©Sascha FONSECA/WNPA

Après avoir gagné le prix du public au Wildlife Photographer of the Year 2022 grâce à un magnifique cliché de léopard des neiges pris dans les montagnes du Ladakh, au nord de l’Inde, l’Allemand Sascha Fonseca a été une nouvelle fois primé mais pour une autre de ses images, mettant en scène ce grand félin dans son milieu naturel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire !
Entrez votre nom ici