Alerte ! Droits sexuels

0
563

ALERTE !

« les adultes n’ont pas à « éduquer » les mineurs, quel que soit leur âge, à la « sexualité » et au « plaisir sexuel » dans leur lieu de scolarité. Cette attitude intrusive ne prend pas en compte la notion d’immaturité sexuelle de l’enfant. Car nous savons qu’il faut que l’enfant ait acquis une maturité psychique suffisante 

Un texte de loi en France dit ceci : Article 227-24 du code pénal

Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger, soit de faire commerce d’un tel message, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur.

Lorsque les infractions prévues au présent article sont soumises par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle ou de la communication au public en ligne, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables.

En clair si les parents le souhaitent ils ont la possibilité de déposer PLAINTES CONTRE LES DIRECTEURS D’ECOLE ?

LES PMI QUI INTERVIENNNENT DEJA DANS LES ECOLES, SONT ELLES PARTIES PRENANTES?

LES PERSONNELS DE LA SANTE QUI INTERVIENDRONT, les recteurs d’académie, de l’éducation nationale ET LES MAIRES ? ont ils le droit de laisser faire ?

Voici ce que dit l’article dans le code pénal

Article 227-24 du code pénal

Répartition des compétences entre l’état et la commune

Les compétences respectives de l’état et de la commune en matière de gestion de l’école sont bien différenciées.

L’état fixe les programmes nationaux et prend en charge le recrutement, la formation et la rémunération des personnels enseignants. Le directeur d’école, nommé parmi ces derniers, veille au respect de la réglementation et au déroulement des enseignements au sein de l’école.

La commune est propriétaire des locaux scolaires et en assure la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations, l’équipement et le fonctionnement. Elle gère également certains personnels non enseignants qui travaillent à l’école, notamment ceux qui s’occupent de l’entretien et du service de restauration.

Parallèlement, la coopérative scolaire (gérée par les élèves & les enseignants, par classe ou par école), dotée d’un budget propre, peut financer des projets éducatifs ou des actions de solidarité à l’école, à condition de ne pas se substituer aux obligations de la commune qui assume les dépenses d’entretien et de fonctionnement.

Les intervenants vont recevoir un agrément IMS :INTERVENANTS EN MILIEU SCOLAIRE

Fonctionnement des établissements scolaire : Intervenants extérieurs en milieu scolaire

L’intervention de personnes extérieures est un phénomène qui s’accentue d’année en année. Elles apportent une contribution aux activités obligatoires d’enseignement, soit sur le temps scolaire dans les locaux scolaires, soit lors des sorties scolaires.

Objectifs

L’aide apportée par l’intervenant extérieur, qui s’inscrit dans le projet pédagogique de l’enseignant, a pour objectif de compléter et d’enrichir les enseignements. Elle permet une ouverture de l’Ecole sur son environnement économique, culturel ou patrimonial à travers un éclairage technique. Par ailleurs, certaines activités, nécessitant un encadrement renforcé ou une compétence précise , ne sont rendues possibles que grâce à la contribution d’intervenants extérieurs. Dans cette perspective, ils peuvent prendre des initiatives mais sans se substituer à l’enseignant.

VOICI DONC COMMENT LES DROITS SEXUELS SONT RENTRES DANS NOS ECOLES mais la question SURTOUT c’est DEPUIS QUAND ?

Déclaration des droits sexuels – IPPF

Cette « Déclaration des droits sexuels » date de 2008 et émane de l’IPPF, l’International Planned Parenthood Federation (la Fédération Internationale du Planning Familial).

Elle insiste sur une notion de « droits sexuels » très large tout en entretenant un flou artistique sur la question des pédophiles et en ne parlant jamais de protection des mineurs.

Ce texte est particulièrement biaisé et laisse la porte grande ouverte à une future légalisation de la pédophilie…

Éducation sexuelle : le vrai et le faux

Depuis quelques moiss, le gouvernement à lancé une grande opération de communication pour réfuter les arguments des « anti éducation sexuelle », de plus en plus nombreux. Quitte à jouer sur les mots et même avec la vérité. Reprenons donc les principaux éléments.

 Education sexuelle dès 4 ans: pas encore ?

France Info a titré là-dessus: « Education sexuelle dès 4 ans : le vrai du faux« 

  • Cette année, le gouvernement a imposé 3 cours d’ « éducation sexuelle » pour tous les élèves de collège et lycée.
  • Ces cours ne sont pas encore « obligatoires » en primaire et maternelle.
  • Par contre, l’OMS recommande l’ « éducation sexuelle » dès 4 ans dans ses « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe« , avec par exemple le module suivant pour les 4-6 ans, sur le thème de la « sexualité » (p.42):
  • ​L’UNESCO de son côté recommandait l' »éducation sexuelle » à 12 ans d’abord, puis dans ses premiers « Principes directeurs » de 2010 elle parlait de 5 ans, et est reste sur 5 ans dans la version 2 de 2018. !!!
  • Le gouvernement, sous Hollande, a fait passer un texte qui intègre l’ « éducation sexuelle » à un « parcours éducatif de santé« : « Dès la maternelle et pour chaque cycle sont décrites les acquisitions visées et les activités de classe effectuées par les enseignants ». Il y a dans ce parcours un « axe prévention », et un « axe protection de la santé ».
  • La « stratégie nationale de santé sexuelle » adoptée en France en 2017 vise notamment à « Déployer l’éducation à la sexualité au sein du Parcours éducatif de santé à tous les niveaux scolaires, de la maternelle au lycée » (p.24).
  • Enfin, au Canada, l’éducation à la sexualité commence désormais dès la crèche

 L’ « éducation à la sexualité » sera-t-elle obligatoire dès la maternelle?

Elle le sera dès le primaire, puisque c’est prévu depuis longtemps dans les textes (circulaire de 2003).

Mais ce n’était pas appliqué (c’est pour cela que Schiappa oblige les collèges et lycées à mettre en place 3 modules dès cette année):

« Selon une étude du Haut conseil à l’égalité de 2016, portant sur un échantillon d’établissements publics et privés, 25 % des écoles élémentaires, 4 % des collèges et 11 % des lycées, reconnaissaient n’avoir rien mis en place en la matière ».

IMPORTANT : le contenu des cours n’est pas encore formalisé en 2018, Seules des thématiques sont imposées, et chaque académie doit établir un programme: « Chaque académie doit se doter d’un projet d’éducation à la sexualité intégré dans le projet académique de santé des élèves » (circulaire de 2003). Mais celui-ci n’est pas appliqué par tous les établissements scolaires.

 Du coup, parmi les établissements qui appliquent l’ « éducation sexuelle », on peut avoir des contenus très différents d’une académie à l’autre, d’un établissement à l’autre. 

 Les documents de l’ONU/OMS/UNESCO sont-ils obligatoires en France?

C’est un peu plus compliqué que cela. Ces entités internationales donnent des « orientations », des « impulsions », financent des programmes d’ « éducation sexuelle » dans le monde. 

Comme la France est membre de ces instances, qu’elle a signé leurs conventions, elle est censée mettre en œuvre ces orientations.


Il serait en tout cas très mal vu de ne pas le faire, d’autant que l’ONU a intégré les « droits sexuels » et l’ « éducation sexuelle » qui y est rattachée, aux droits de l’homme. Oui vous lisez bien !

A plus ou moins court terme, ces « orientations », ces « standards », « principes directeurs » ou « conventions », seront mis en application en France! Qui pourrait en douter ?

 La masturbation est-elle prévue dans l' »éducation sexuelle » en France ?

Nous n’en sommes pas encore là. Pour l’instant, seuls l’OMS maintient ses préconisations dans ses « Standards », comme on l’a vu plus haut. L’UNESCO, organe de l’ONU, dans son volume 2 des « principes directeurs » a retiré ce genre d’enseignements, qui  étaient bien prévus dans le volume 1. donc ?

Mais elle recommande l’application partout d’une « éducation sexuelle complète« .

« éducation sexuelle complète«  ? Nous vous laissons seul juge du sens à apporter sur ces termes !

Cependant: comme l’inspiration générale du concept d’ « éducation sexuelle » vient de l’IPPF (le Planning familial International), lui-même largement inspiré des délires d’Alfred Kinsey, et que comme on l’a vu cela ne dérange pas les « spécialistes » de l’OMS de parler de « découverte de son corps et de ses parties génitales » pour les 4-6 ans, il faut s’attendre à ce que cela entre progressivement dans les programmes….

 Y a-t-il des choses positives dans l’ « éducation sexuelle »?

Bien evidemment NON ! Mais c’est en mettant en avant ces choses positives que le gouvernement justifie d’imposer cette « éducation sexuelle ». 

Ces choses positives sont par exemple : l’apprentissage du respect de soi-même et des autres

l’égalité entre les hommes et les femmes

la prévention contre les abus sexuels (qui est enfin intégrée par l’UNESCO dans son programme)

Affirmant ainsi lutter contre les grossesses précoces ou les maladies sexuellement transmissibles.

Mais il n’y a pas besoin d’intégrer ces « enseignements » une « éducation sexuelle » dés la maternelle et surtout à l’école ? Car où sera la limite ? Va t’on aussi parler de porno, de pratiques sexuelles, de genre, à des enfants de primaire ?

La réponse est OUI ! Puisque mr Blanquer Nouveau ministre de l’éducation nationale à lancé une grande campagne :

Le gouvernement a engagé une vaste campagne pédagogique en milieu scolaire pour lutter contre les préjugés anti-LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels) dés 2019!

Donc petit à petit le plan se met en route !

« Le direct de Marlène SCHIAPPA sur facebook une vaste plaisanterie !

Marlène Schiappa a bien dit à 35 minutes de la vidéo,je la cite

« qu’il est prévu dans ces cours d’éducation sexuelle à l’école et à la maternelle » ; je la cite à nouveau : « une connaissance de son corps », « un consentement », « le cycle de reproduction », « santé sexuelle et reproductive  » mais pas de sexualité dit-elle?

Ah bon ??? Mais alors on parle de quoi ???

Cela fait des mois que nous alertons, des mois que nous disons que ce sont des cours inappropriés pour des enfants ! Et que ceci n’a rien à faire dans l’école de nos enfants !

ET que C’est exactement le programme de l’OMS, des « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe », apprendre « le consentement »

(module sexualité, « compétence » à acquérir : « dire Oui/Non » à 4 ans… une fois la « compétence » acquise, l’enfant peut donc être considéré comme « consentant » , Comprenez vous le danger de tels actes et le but à terme , quand on relie la nouvelle loi deMme Shiappa, qui n’a absolument pas été comprise , même par les avocats , puisqu’eux même ignorent , le « droits sexuels  » enseignés dans les écoles !

chaue action est mené en ce sens, par divers organes de l’etat , sans liaison les uns avec les autres, voilà pourquoi il est si difficile pour chacun d’y voir le danger pourtant réel!

« la reproduction »… (à la maternelle !!!!!!) mais nous nageons en plein délire !!!

=> correspond au programme « Santé Sexuelle 2017-2030 » du Ministère de la Santé, « dès la maternelle ». « Santé sexuelle » = tout le programme de l’OMS

=>Nous Avons aussi cela au programme  » santé sexuelle »: « changement de paradigme », « conception holistique », initiation au « plaisir sexuel », « dès 0 an » Sur les « droits sexuels » et « l’éducation sexuelle » version OMS :

voilà donc bien leur délires de psychopathes !

Depuis que j’alerte sur la gravité de cette situation intolérable, je cherche encore les pseudo dissidents dans la pseudo dissidence qui se tait et collabore avec l’état ?

Car en somme, on essaie de nous faire croire que c’est une évolution de notre société alors que c’est une pure déviance pour nos enfants , et qu’ils n’auront plus aucun moyen, de savoir ou est la justice .

DONC NE NOUS TROMPONS PAS SUR L AGRESSEUR S’IL VOUS PLAIT ! La victime est l’enfant , et la pédophilie n’est pas une orientation sexuelle, mais bien une déviance grave et destructrice, pour nos enfants !

Liste non exhaustive des sites ou alerteurs du danger des droits sexuels pour nos enfants, ou vous pouvez vous informer

LÉGALISATION DE LA PÉDOPHILIE ET ÉDUCATION SEXUELLE DE NOS ENFANTS⚠️ RÉAGISSONS !

➡️Déclaration des droits sexuels des enfants et pédophiles Marion Sigaud: https://www.youtube.com/watch?v=tzt_GBlFh6c

➡️Une psychologue vous décrypte le programme scolaire européen Mme Arianne Bilheran:

Un pédo psychiatre s’engage, Dr Berger : https://proscontreeducsex.wordpress.com/

➡️Le programme sexuel scolaire de vos enfants Par le lanceur d’alerte Jc Rabiller https://www.youtube.com/watch?v=cqr8Usvyl78

➡️Drag Queen faisant un cours en maternelle:

➡️OMS: Masturbation en maternelle Par JC Rabiller : https://www.youtube.com/watch?v=Gc8Ya1t2gbE

➡️Shiappa confirme les droits sexuels EEL: https://www.youtube.com/watch?v=ur2JHnXgUrA&t=178s

➡️Le consentement expliqué aux enfants supprimant votre autorité parentale: https://www.youtube.com/watch?v=S70PvCqtXwU

➡️Pédagogie sexuelle école suisse démontré par vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=xUWS_bvPnqo

➡️Message en vidéo EEL : https://www.youtube.com/watch?v=Eo_qBwNhTYY

➡️Les pédophiles réclament les mêmes droits que les LGBTI, ecoutez bien: https://www.youtube.com/watch?v=geTnA6tWYnE

➡️La pédophilie: une orientation sexuelle comme les autres! (sous-titres en français activable):

➡️La sexualisation des enfants LGTB, une idéologie vendu dans tous les pays d’Europe : https://www.facebook.com/Relacionfamiliar/videos/880305578836649/?hc_ref=ARTm6iBJzLX4XGUfeyQSrh7O9zxu_lGQkBK5NUq8ghloIiacyHdIVyZeGytou3VkZ4w

LÉGALISATION DE LA PÉDOPHILIE & ÉDUCATION SEXUELLE INFANTILE À L’ÉCOLE ?

DES PROFESSIONNELS LANCENT L’ALERTE? ➡️MARION SIGAUT (historienne):

➡️ Ariane Bilheran (Psychologue clinicienne, Docteure en Psychologie): 1) https://www.youtube.com/watch?v=axqAEBTDOVk

2) https://www.youtube.com/watch?v=xDN4zvfgGGg

➡️

➡️A LIRE PROGRAMME ÉDUCATION SEXUELLE À L’ÉCOLE

https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

NE LAISSONS PAS L’ÉDUCATION NATIONALE PERVERTIR NOS ENFANTS POUR EN FAIRE DE LA CHAIR FRAÎCHE POUR LES PÉDOPHILES ! ?

DOCUMENTS OFFICIELS:

➡️OMS – PROGRAMME D’ÉDUCATION SEXUELLE EUROPÉEN: masturbation à l’école à partir de la page 38:

https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

➡️DÉCLARATION DES DROITS SEXUELS: https://www.ippf.org/sites/default/files/ippf_sexual_rights_declaration_french.pdf

Des sites officiels propagandistes s’étalent sur le net :

http://www.onsexprime.fr/?gclid=EAIaIQobChMIvKybyb2Q4QIVmOFRCh1a4wudEAAYASAAEgL2avD_BwE

https://www.youtube.com/user/onsexprime

Laisser un commentaire