Alerte rouge: ces produits contre les puces et les tiques pourraient nuire à votre animal de compagnie…

0
938

https://healthypets.mercola.com/sites/healthypets/archive/2020/09/01/dangerous-flea-and-tick-products.aspx?cid_source=petsnl&cid_medium=email&cid_content=art1HL&cid=20200901Z2&mid=DM641294&rid=953702669

Analyse par le Dr Karen Shaw Becker / Le 1er Septembre 2020

Traduction pour Cogiito.com : Pascale.B

HISTOIRE EN UN COUP D’ŒIL

  • La perméthrine, un parasiticide très toxique pour les chats, en fait, de nombreux produits contre les puces / tiques pour chiens ont le potentiel d’empoisonner votre chat
  • En 2018, la FDA a émis une alerte sur un autre insecticide chimique, l’isoxazoline, en raison du potentiel d’effets indésirables neurologiques chez les chiens et les chats
  • En 2010, l’EPA a émis un avis sur environ 70 produits de lutte contre les puces et les tiques en raison d’une augmentation spectaculaire des signalements d’irritations cutanées, de brûlures cutanées, de convulsions et de décès.
  • Pour la santé et la sécurité de votre animal, surtout si vous avez un chat ou un chien il est très sage de trouver des agents de prévention naturels et non toxiques.

L’un des premiers articles que j’ai écrits ici à Mercola Healthy Pets sur les dangers de la perméthrine  trouvée dans les produits contre les puces et les tiques, remonte à 2011. Pourtant, nous sommes ici dans la seconde moitié de 2020, et les animaux de compagnie sont toujours empoisonnés par inadvertance par la perméthrine et plusieurs autres agents nuisibles trouvés dans les produits contre les puces / tiques. Récemment, un chat du Missouri a été accidentellement empoisonné par la perméthrine dans un produit antipuces pour chiens. 1

Il s’agissait apparemment d’un produit ciblé, car la recommandation aux parents d’animaux dans le journal était «d’essayer d’éviter que tout type de médicament contre les puces se propage facilement d’un chien à un chat par contact direct. Utiliser une forme de pilule pour lutter contre les puces est une option beaucoup plus sûre. » Cela me dit que le produit a été appliqué sur un chien et que le chat est entré en contact avec le chien.

Inutile de dire que je ne suis pas d’accord avec le conseil de passer à la forme de pilule, à la place je préfére de loin que les parents d’animaux épuisent tous les remèdes non toxiques (voir ci-dessous) avant de chercher des produits chimiques de prévention des ravageurs.

Pixabay

Il est important de comprendre que la perméthrine est si dangereuse pour les chats que si un chat est exposé aura des symptômes tels que pupilles dilatées, bave et tremblements musculaires, ils peuvent apparaître dans les cinq à dix minutes. Les crises peuvent commencer une demi-heure après. Si vous pensez que votre chat a été en contact avec ce produit chimique, il est recommandé de le mettre dans de l’eau tiède et de le baigner avec du savon à vaisselle suivi d’une visite immédiate chez votre vétérinaire ou l’hôpital animalier d’urgence le plus proche.

VEUILLEZ NOTER: Le savon à vaisselle (de nombreux sauveteurs de la faune recommandent Dawn ) fonctionne dans les situations d’urgence pour éliminer rapidement et complètement les résidus toxiques sur les poils d’ animaux de compagnie. Attention, je ne recommande PAS de savon à vaisselle comme shampoing pour animaux de compagnie.

Quatre chats sont morts en quatre semaines

D’autres parasiticides utilisés dans les produits antipuces / tiques pour chiens sont également mortels pour les chats. En fait, la liste actuelle de la ligne d’assistance Pet Poison Helpline des 10 meilleurs poisons pour chats place les «médicaments contre les puces / tiques pour chiens» au numéro 2. 2

En 2013, quatre chats sont décédés en quatre semaines après que leurs propriétaires les ont traités avec des produits spot-on destinés aux chiens. 3 Ni les noms des produits ni les antiparasitaires qu’ils contiennent n’ont été mentionnés. Dans un cas, les propriétaires ont remarqué des puces sur leurs deux chats, alors ils ont appliqué «juste une goutte» d’un traitement topique contre les puces sur chaque chat.

En quelques heures, les deux chats sont devenus très malades et l’un d’entre eux a commencé à avoir des convulsions. Les propriétaires les ont emmenés dans une clinique vétérinaire, mais aucun n’a survécu. Malheureusement, les propriétaires savaient que le traitement aux puces était destiné aux chiens, mais pensaient qu’une petite quantité serait sans danger pour leurs chats.

Pixabay

Un autre parasiticide potentiellement toxique: l’isoxazoline

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a émis une alerte aux propriétaires d’animaux et aux vétérinaires sur le potentiel d’effets indésirables neurologiques chez les chiens et les chats traités avec des produits anti-puces / tiques contenant de l’isoxazoline, un parasiticide (insecticide chimique). 4

Les effets secondaires assez graves que les animaux ont ressentis après avoir reçu des produits contenant de l’isoxazoline comprennent des tremblements musculaires, une ataxie (perte de contrôle musculaire) et des convulsions . Les produits concernés ont reçu l’approbation de la FDA et comprennent:

Bravecto (fluralaner) comprimés pour chiensSolution topique Bravecto (fluralaner) pour chats et chiens
Nexgard (afoxalaner) comprimés pour chiensSimparica (sarolaner) comprimés pour chiens
Credelio (lotilaner) comprimés pour chiensRevolution Plus (solution topique de sélamectine et de sarolaner) pour chats

La FDA ne fournit aucune précision dans son alerte sur le nombre d’événements indésirables signalés ou sur le fait qu’ils concernent principalement des chats, des chiens ou des animaux de compagnie de moins d’un certain poids.

La FDA a demandé aux fabricants de ces produits de modifier l’étiquetage «… afin de fournir aux vétérinaires et aux propriétaires d’animaux les informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions de traitement pour chaque animal sur une base individuelle.»

L’agence suggère également que «les vétérinaires devraient utiliser leur formation spécialisée pour examiner les antécédents médicaux de leurs patients et déterminer, en consultation avec les propriétaires d’animaux, si un produit de la classe des isoxazolines convient à l’animal.»

Je suppose que la plupart des vétérinaires qui prescrivent régulièrement des produits chimiques contre les puces / tiques ne considéreraient que les animaux ayant des antécédents de problèmes neurologiques comme étant à risque. Après tout, il n’y a aucun moyen de prédire un problème potentiel chez les animaux en bonne santé, et pourtant la FDA avertit que des crises peuvent survenir chez des animaux sans antécédents. 5 Vous pouvez trouver des informations sur d’autres produits chimiques potentiellement toxiques contre les puces / tiques ici .

Cliquez ici pour accéder aux 5 conseils alimentaires incontournables du Dr Becker pour votre animal de compagnie.

Les produits Spot-On présentent un risque élevé pour les chats et les petits chiens

Malgré le battement de tambour constant des fabricants de médicaments, de plus en plus de publicités imprimées et diffusées font la promotion de la prévention des puces et des tiques, il va sans dire que ces produits chimiques ne sont pas aussi inoffensifs que leurs partisans voudraient nous le faire tous croire.

Il y a plusieurs années, l’Environnemental Protection Agency (EPA) a émis un avis sur environ 70 produits de lutte contre les puces et les tiques, en raison d’une augmentation spectaculaire (50%) des rapports d’événements indésirables en 2008. 6 Les réactions comprenaient une irritation cutanée et des brûlures cutanées. , les convulsions et la mort.

Quand j’ai écrit pour la première fois mon avis en 2010, il y avait eu plus de 44 000 rapports d’effets indésirables, dont 600 décès. En mars 2010, l’EPA a publié les résultats d’une étude d’un an sur les produits spot-on. Leurs conclusions comprenaient les éléments suivants:

  • La plupart des effets indésirables ont été observés chez des chiens pesant entre 10 et 20 livres.
  • Les réactions chez les chiens de race mixte ont été le plus souvent signalées, cependant, le Chihuahua, le Shih Tzu, le caniche miniature, le poméranien, le teckel, le maltais, le Yorkshire Terrier et le bichon frisé semblent particulièrement à risque.
  • Les produits contenant de la cyphénothrine et de la perméthrine étaient particulièrement problématiques pour les chiens de petite race .
  • La plupart des incidents se sont produits chez des chiens de moins de trois ans, probablement lors de leur première exposition à un produit localisé.
  • Les quantités ont été jugées trop larges dans certains cas et l’étiquetage des produits a été identifié comme nécessitant une amélioration dans de nombreux cas.

Sur la base de leurs conclusions, l’EPA a déterminé que les étiquettes de produits sur place devaient fournir des avertissements plus clairs contre l’utilisation de traitements destinés aux chiens sur les chats. L’agence a également recommandé aux fabricants de réduire les doses recommandées pour certains animaux de compagnie afin d’éviter la sur-médication.

Pixabay

Alternatives sûres et non toxiques aux parasiticides chimiques

Il existe des alternatives sûres et non toxiques pour le contrôle des puces et des tiques pour les animaux de compagnie, et elles ne sont pas accompagnées d’une longue liste d’effets secondaires, contrairement à toutes les formes de pesticides chimiques. Les alternatives que je recommande incluent:

Un dissuasif naturel et sûr contre les ravageurs (voir la recette ci-dessous)
Huile de cèdre (spécialement conçue pour la santé des animaux de compagnie)
Terre de diatomées naturelle de qualité alimentaire, topique (éviter les yeux, le nez et la bouche)
Ail frais (¼ cuillère à café d’ail fraîchement haché par 15 livres de poids corporel)
Nourrissez une alimentation fraîche nutritionnellement optimale et adaptée à l’espèce pour renforcer les défenses immunitaires innées de votre animal
Baignez et brossez régulièrement votre animal et effectuez des inspections de tout le corps pour vérifier l’activité des parasites (si vous passez beaucoup de temps à l’extérieur, il est important de vérifier votre animal et vous-même pour les tiques tous les soirs pendant la saison des tiques)
Utilisez un peigne contre les puces et les tiques pour exfolier naturellement la peau de votre animal tout en éliminant ou en exposant les parasites (absolument rien ne remplace la vérification physique des tiques)
Assurez-vous que vos environnements intérieurs et extérieurs ne sont pas favorables aux parasites

Dissuasif contre les parasites fait maison entièrement naturel pour chiens

Vous pouvez créer très facilement un moyen de dissuasion naturel pour votre chien à la maison. Cela l’aidera à éviter d’un bon pourcentage des ravageurs qu’il rencontre, mais pas tous. La recette: mélangez 230 ml d’eau pure avec 110 ml de vinaigre de cidre de pomme biologique non filtré et 10 gouttes d’huile de neem.

L’huile de neem n’est pas une huile essentielle. C’est de l’huile expulsée ou pressée et est efficace parce que les puces et les tiques en sont repoussées. Il est également idéal pour les animaux très sensibles aux odeurs. L’huile de cataire peut également être utilisée comme moyen de dissuasion des ravageurs, car elle s’est avérée aussi efficace que le diéthyltoluamide (DEET), le spray anti-moustiques et tiques utilisé par les humains qui a un certain nombre d’effets secondaires toxiques.

Si vous souhaitez ajouter un peu plus de punch à la recette de dissuasion parasitaire de votre chien et qu’il n’est pas sensible aux huiles essentielles de haute qualité, optez pour cinq gouttes d’huile essentielle de citron, citronnelle, eucalyptus ou géranium. J’utilise pas mal de l’huile de géranium car je la trouve très efficace. En fait, je l’utilise dans mes produits naturels contre les puces et les tiques Dr. Mercola. Si vous avez un chien qui entre en contact avec des tiques, ajouter le punch supplémentaire de l’une des huiles essentielles que j’ai énumérées peut être très bénéfique.

Pixabay

Vous pouvez conserver votre dissuasif parasitaire fait maison dans le réfrigérateur, c’est ce que je fais. Avant que votre chien ne sorte dehors, vaporisez-le avec, en évitant les yeux. Les ingrédients actifs, en particulier les huiles de la recette, se dissipent en environ quatre heures, vous devrez donc peut-être en réappliquer plusieurs fois au cours de la journée.

Dissuasion antiparasitaire entièrement naturelle pour chats

Ma recette pour les chats est très similaire à celle des chiens. Mélangez 230 ml d’eau pure avec 60 ml de vinaigre de cidre biologique non filtré, plus 10 gouttes d’huile de neem et 10 gouttes d’huile de cataire. Les chats et les huiles essentielles peuvent être délicats, alors je laisse le punch supplémentaire d’huiles essentielles supplémentaires hors de la recette du chat.

Pixabay

Ni l’huile de neem ni l’huile de cataire ne sont vraiment des huiles essentielles – ce sont des distillats, nous les utilisons donc en toute sécurité. L’huile de cataire agit également pour dissuader les moustiques. Les chats ne sont pas sujets au ver du cœur , qui est une maladie transmise par les moustiques, mais les chiens le sont.

Ce sont donc deux recettes faciles et entièrement naturelles que vous pouvez utiliser pour dissuader les parasites et en prime, elles donnent également à votre chien ou chat une odeur merveilleuse! Vous pouvez les utiliser pendant la saison des puces, la saison des tiques et tout l’été, et vous sentir bien de ne pas utiliser de pesticides sur votre animal.

Si vous vivez dans une région envahie par des parasites et que vous devez utiliser des produits chimiques, travaillez avec votre vétérinaire le bien-être pour votre animal et choisir le bon protocole le moins toxique pour gérer les parasites dans votre région. De nombreux vétérinaires ont des protocoles d’intégration qui alternent les dissuasifs naturels avec des agents de prévention chimiques qui réduisent l’exposition directe globale aux pesticides de votre animal.

Pixabay

Ces mêmes vétérinaires proposeront également des stratégies de désintoxication qui réduiront le potentiel d’effets secondaires aigus ainsi que les conséquences à long terme d’une exposition répétée aux pesticides.

Sources and References

Laisser un commentaire