Autopsie du COVID-19

6
3240

La crise du coronavirus est le prétexte à de nombreuses transformations sociales au prix de nos libertés fondamentales. Plus nous faisons des recherches sur la réalité des causes, plus nous constatons l’orientation malsaine que prend notre société sous prétexte de sécurité médicale.

Pour résumer, le coronavirus est moins dangereux qu’une grippe saisonnière en termes de victimes et de contagion, entre 240 et 260 000 victimes dans le monde d’après les dernières statistiques de l’OMS, un montant bien inférieur à celui de la grippe saisonnière, ce qui en fait un épiphénomène incohérent par rapport à la panique diffusée par les gouvernements.

Nous en voulons pour exemple que Le NCOV-19 est considéré par les autorités sanitaires de presque tous les pays, comme la nouvelle peste noire qui était sensée ravager la population française et mondiale. Non, cela viendra plus tard, avec les pluies soufrées et le fameux vaccin inutile, preuve de l’immonde manipulation.

Pourtant, des moyens existent pour soigner et guérir, or, les autorités refusent le soin mais accordent des protocoles de soins qui tuent, difficile à admettre, mais le gouvernement Macron l’a prouvé en refusant tous les protocoles de soins, celui du Prof. Raoult, ceux de la médecine othomoléculaire et ceux utilisés en Équateur :

« Il s’avère que Covid-19 n’est pas une maladie respiratoire aiguë (ARD). Au contraire, il se présente souvent comme une inflammation et un état de coagulation sanguine (voir la recherche The Lancet, ci-dessous), ce qui empêche le sang de transporter l’oxygène, ce qui entraîne une hypoxie chez le patient et éventuellement une asphyxie.

C’est pourquoi le dioxyde de chlore intraveineux – qui délivre immédiatement une forte dose d’oxygène aux cellules sanguines – est censé fonctionner si efficacement contre le covid-19. Il rétablit apparemment la capacité de transport de l’oxygène de l’hémoglobine et élimine la coagulation dans les poumons, tout en détruisant les agents pathogènes.

Le chercheur et défenseur du dioxyde de chlore Andreas Kalcker a publié une vidéo (en espagnol) où il explique les résultats. Cette vidéo, intitulée « Mas de 100 Casos de Covid-19 recuperados con CDS por toubibs de Aememi, » se trouve à ce lien sur Lbry.tv .

Dans la vidéo, Andreas explique que les chercheurs ont réussi à guérir complètement en seulement quatre jours grâce à l’utilisation de dioxyde de chlore intraveineux (ClO2). Voici une photo de certains des chercheurs détenant des seringues de dioxyde de chlore, qui est ensuite infusé dans le sang des patients, où il libère une vague d’oxygène qui, selon les chercheurs, sature le sang d’O2 tout en tuant les agents pathogènes :

https://echelledejacob.blogspot.com/2020/05/des-chercheurs-obtiennent-100-de.html?m=1&fbclid=IwAR18YuL7J6_XSSVoynTrysd-3z022gSm8g8BBo1giCaFU-8aif2wzToHDBU#more

La nature a prouvé qu’elle était plus forte que les manipulations biologiques et génétiques des apprentis-sorciers au service d’une minorité de malfaisants ; mais à force de manipulations, le coronavirus a opéré un injuste et fourbe grand ménage ou un grand nettoyage, celui de nos anciens, qui se sont éteints dans les EPAHD et ailleurs, seuls, abandonnés par leur famille et le gouvernement français, une grande majorité morte de peur, de stress, de vieillesse entretenue par l’abandon des soignants, et des familles forcées de le faire par des lois imbéciles, mais, les personnes âgées ne sont pas nécessairement décédées du coronavirus NCOV-19, la voilà l’imposture.

Notre gouvernement et ses sinistres ne cessent de mentir à la population Française.

N’oublions pas non plus les terribles conséquences sociales sur les populations les plus faibles, la pauvreté, l’augmentation du chômage de façon exponentielle, les entreprises qui ont dû déposer le bilan ou qui le déposeront bientôt à cause de cet inutile confinement ; si les français ne le réalisent pas encore, tout le travail de Trump pour relever l’économie de son pays est tombé à néant, 5 millions de création d’emplois pour rien, « 36 millions de chômeurs, 40% des famille qui gagnent 40 000 dollars à l’année ou moins ont perdu leur emploi le mois dernier, 4 millions de personnes n’ont pas pu payer leur loyer » déclare le répresentant Tim Ryan, le COVID-19 serait-il un moyen pour bloquer Trump dans sa lutte contre le Deep State ?

Le COVID serait-il un moyen pour le président Macron de faire la nouvelle France du fascisme ?

Depuis la crise, des millions de chômeurs en plus chaque jours sont déclarés en Amérique, en Amérique latine, la misère explose doublement à cause du COVID, les conséquences qui sont apparemment invisibles, se développent à la mesure d’un feu de forêt, ravageant tout sur son passage, et la politique catastrophique du gouvernement Macron va devoir subir les conséquences les plus terribles en matière de mécontentement, mais surtout d’économie, il a ruiné notre pays par sa volonté déclarée d’obéir aux ordres de Bill Gates, le plus grand usurpateur du siècle.

La France en Marche est le fiasco absolu de l’économie française et de la gestion sanitaire du COVID-19.

À présent, chacun sait que les médecins étaient tenus d’indiquer sur les fiches de décès la cause de cette mort en cochant la « nouvellle case » Coronavirus, surtout lorsque ce n’était pas le cas, il était donc nécessaire d’augmenter les statistiques des victimes pour mettre en place les bases du plan le plus pervers jamais imaginé dans une démocratie qui n’a de démocratie que le nom.

En effet, pour sa réalisation le facteur peur de la mort, la panique chronique, tout deux mis en place par les politiques et la presse afin de réveiller chez chacun les sentiments de fragilité et d’inquiétude qui ont tué nos personnes âgées et qui résident à demeure dans des mouroirs. Alors que dans l’esprit de tous ceux qui se laissent duper par cette machination diabolique soit la mise en place du Nouvel ordre Mondial, ils sont partis à cause du COVID-19, juste parce qu’une autorité indigne de confiance le leur a dit, ou le leur a fait croire.

Il y a désormais deux réveils à faire de toute urgence.

Cette peur panique insufflée au point de faire croire à des millions de personnes que le port du masque chirurgical à des températures estivales va protéger d’une épidémie ?

Au Moyen-Âge au moins, les médecins fourraient le nez de leur masque en bec d’oiseau de plantes médicinales pour éviter la peste. La médecine moderne s’est moquée de cette pratique d’un autre temps et pourtant, elle fait encore pire aujourd’hui.

Les organisateurs de ce complot sont parvenus à justifier toutes les aberrations sociales et médicales, même contestées par les médecins eux-mêmes, toutes celles que nous vivons aujourd’hui pour nous faire pucer et vacciner avec les produits que ce vile M. Gates a conçu, à n’en pas douter, et ourdi ce plan, depuis des années.

COVID-19 =

Contrôle

obligatoire

vaccination

identification,

19 =

A I = Intelligence Artificielle.

Depuis des années celui-ci nous annonce la naissance d’un superBug, depuis des années, l’un des milliardaires de la planète achète des laboratoires, l’OMS, des fondations, des entreprises dans tous les domaines de la destruction du monde et de l’humanité, tout en affirmant que « seul un génocide sauvera la planète« , ce qu’il entend par génocide, c’est à dire, l’humanité qu’il aura décidé lui-même d’éliminer, en s’excluant de ce meurtre contre l’humanité dirigé par un fou et un caractériel.

On comprend désormais pourquoi ce sinistre personnage refuse de vacciner ses propres enfants en affirmant « qu’ils n’en ont pas besoin« , mais alors, les enfants des autres, pourquoi en ont-ils besoin ?

Bill Gates le faux généreux, une menace pour la société

Le coronavirus est, malgré cette manipulation obscène, un virus de grippe modifiée en laboratoire, c’est le faux monstre épidémique que nous devons subir actuellement, le NCOV-19 est justement le détail qui tue, certes, mais le détail nécessaire à la réalisation de ce plan ignoble de diminution de la population d’après Bill Gates.

Nous qui connaissons bien l’eugéniste, sommes capables de reconnaître sa patte dans tous les mauvais coups de la planète, et c’est avec certitude que nous affirmons que la pandémie NCOV-19 est l’organisation d’un plan d’identification numérique avec Microsoft et l’ID2020, l’Alliance Gavi (avec une forte participation de Bill Gates dans tous les cas), et le gouvernement américain pour pucer la population mondiale, comme on puce les animaux de compagnie, pour la surveiller et la punir, le cas échéant. Nous ne sommes pas les seuls à réaliser cela puisqu’une pétition circule désormais demandant la démission du directeur de l’OMS qui a été nommé d’après, nous le supposons, les ordres de son maître « Killer Bill » :

« Une partie est liée à la sous-estimation de Tedros Adhanom Ghebreyesus concernant la crise du coronavirus », indique la pétition. « Nous pensons fermement que Tedros Adhanom Ghebreyesus n’est pas apte à son rôle de Directeur général de l’OMS. Nous appelons à [sa] démission immédiate. » « Beaucoup d’entre nous sommes vraiment déçus, nous pensons que l’OMS est censée être politiquement neutre. Sans enquête, Tedros Adhanom Ghebreyesus ne croit que le nombre de morts et de personnes infectées fournies par le gouvernement chinois » sans la moindre preuve scientifique.

https://www.israelvalley.com/2020/04/demission-du-directeur-general-de-lorganisation-mondiale-de-la-sante/?fbclid=IwAR2H1f4-nNU1rcVFrJNK6pdlbdJGaeFGhqk-bxobra-aMhcq_HqDSDh-hh4

Il s’agit du viol complet de notre identité et de notre liberté si tant est que nous en ayons encore une.

Demain viendra la société des robots policiers et assassins, qui n’auront que la morale informatique que leur programmeur leur aura implantée. Bill Gates est un faux gentil avec son sourire d’âne, il est incapable de dissimuler sa foncière méchanceté contre une humanité qu’il déteste, et sincèrement, qui souhaiterait mettre sa vie dans les mains d’un homme qui n’a pas la moindre qualification médicale et qui décide de la santé de l’humanité à sa guise ?

Qui accepterait de suivre un magouilleur philanthrope alors que c’est le premier eugéniste du monde qui joue de mensonges et de tricheries pour parvenir à ses fins ?

D’apparence fébrile voire, maladive, l’homme est un criminel de masse qui devrait être jugé et condamné devant un tribunal pénal international, est-ce le cas ? Et cela ne le sera jamais, tant que l’argent sera la norme sur cette planète.

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a déclaré hier qu’il utiliserait le virus mortel COVID-19 comme une opportunité de «révolutionner» le système scolaire de l’État.

Il invite donc le fondateur de Microsoft, Bill Gates, à mettre en œuvre ses idées controversées sur l’éducation dans tout l’État. Cuomo n’a pas divulgué beaucoup de détails sur ce à quoi ressemblerait sa révolution éducative, mais il a mentionné l’éducation virtuelle et l’apprentissage à distance, ce qui implique une véritable volonté de distanciation qui correspond au projet COVID-19. 

« Bill Gates est un visionnaire à bien des égards et ses idées et réflexions sur la technologie et l’éducation dont il a parlé pendant des années, mais je pense maintenant que nous avons un moment dans l’histoire où nous pouvons intégrer et faire avancer ces idées, a déclaré Cuomo. « Quand le changement arrive-t-il dans une société? … [quand] nous avons des moments dans l’histoire », a-t-il ajouté, « je pense que c’est l’un de ces moments. »

Le gouverneur de N. Y. a-t-il comme le président de l’OMS, reçu une participation de B. Gates pour exécuter le plan de l’eugéniste ?

Pour faire du COVID-19 une pandémie, Bill Gates a offert 50 Millions de dollars à l’OMS, c’est assez peu par rapport à la réalisation de son plan, car, il a obtenu un quasi monopole dans la réalisation de ce plan, machiavélique, ils touche donc sur tous les tableaux, s’enrichi prodigieusement en profitant de 7,5 milliards d’humains qu’il éliminera à sa guise, lorsqu’il le décidera.

Cette pandémie n’est rien d’autre qu’une gigantesque escroquerie.

Bill Gates est l’homme d’affaires, et non le médecin, pas plus que le philanthrope auto-proclamé, le plus populaire au monde selon la société de sondage YouGov, bénéficiant d’une opinion positive de 54% et de 9% seulement contre, la société de sondage comme toutes celles du même genre doit largement exagérer ses statistiques, car si le site de la Maison Blanche promeut une pétition pour juger cet homme auprès d’un tribunal des droits de l’homme, il ne peut en aucun cas obtenir 54% d’opinions favorables.

Comme toujours, ces informations sont volontairement bidonnées pour faire passer les pires criminels pour des saints.

Mais cette annonce du gouverneur Cuomo n’a pas manqué de soulever des critiques bien au fait du personnage de Bill Gates, le faux humaniste.

  • «La marionnette de droite de Wall Street, Cuomo, va travailler avec le capitaliste milliardaire Bill Gates, l’un des êtres humains les plus riches de l’histoire, pour privatiser l’enseignement public. 
  • La «philanthropie» est une arnaque. L’objectif de la Fondation Gates est de tout privatiser pour que les milliardaires puissent en profiter », a écrit le journaliste Ben Norton. 

« Gates est l’une des forces motrices les plus importantes à la tête de l’assaut contre le système d’enseignement public américain par la promotion des écoles à charte. Les écoles à charte privatisent effectivement le système scolaire public, où le public continue de payer la facture de l’école, mais n’a aucune influence sur son fonctionnement. Bien que très populaire auprès du secteur privé et de la droite religieuse, la grande majorité des enseignants des écoles publiques syndiquées s’y opposent. »

« Ainsi, la tentative de Cuomo de faire passer ce qu’il promet d’être une refonte massive de l’ensemble du réseau éducatif de l’État est un parfait exemple de ce que l’écrivain Naomi Klein a appelé «le capitalisme en cas de catastrophe». Dans son livre fondateur, « The Shock Doctrine» , Klein décrit comment les forces régressives attendent la panique collective d’une catastrophe pour imposer une législation que la population n’acceptera jamais et contre laquelle elle se battra en temps normal. » 

« Pendant l’ouragan Katrina, le système scolaire de la Nouvelle-Orléans a été privatisé en un instant. Avant le désastre, la commission scolaire gérait 123 écoles publiques, après elle n’en dirigeait que quatre. Pendant ce temps, le nombre d’écoles à charte est rapidement passé de sept à 31. Les enseignants des écoles syndiquées ont tous été immédiatement licenciés, certains étant réembauchés à des salaires réduits et pratiquement sans avantages sociaux. En conséquence, la ville racialement diversifiée a été effectivement privatisée et remodelée pour exclure une grande partie de sa population noire pauvre. Comme l’a écrit Klein : 

  • « La vente aux enchères du système scolaire de la Nouvelle-Orléans s’est déroulée avec une rapidité et une précision militaires. En dix-neuf mois, la plupart des habitants pauvres de la ville étant toujours en exil, le système scolaire public de la Nouvelle-Orléans avait été presque entièrement remplacé par des écoles à charte privées.« 

6 Commentaires

  1. On ne nous parle plus guère du principe d’immunité collective, considéré comme bénéfique à terme pour l’ensemble d’une population. Par contre, l’opération de grande envergure de tests au cv19, très rentable pour les labos & co (sous-dans-la-popoche), notamment pour les a-symptomatiques, nous est présentée comme nécessaire. N’y a-t-il pas là un paradoxe ? Dans cette logique, ne faudrait il pas mieux se réjouir d’être tester positif ? Seulement, des toubibs auraient avancé qu’une surinfection serait catastrophique. Des études sérieuses étayent-elles sur cette hypothèse ? RIP l’immunisation naturelle ?
    Des « magouillistes » pourraient craindre un objectif occulte à ce test massif des populations saines ; concomitamment le gouvernement a récemment permis que toutes les données médicales des français soient systématiquement transmises à Microsoft. Bizarre, j’ai dit bizarre, comme c’est bizarre !

    • « On ne nous parle plus guère du principe d’immunité collective… », ce principe est une illusion inventée par les laboratoires.

  2. La bête immonde crache son venin sur le globe terrestre et les êtres humains tétanisés, sont terrorisés à l’idée de leur trépas. Je passe pour une folle quand je dénonce ce canular planétaire. Alors maintenant, je fais semblant et je ne dit plus rien. Pour ma part, je n’ai pas peur et je dit non. Non au masque, non au test, non au pucage.

Laisser un commentaire