Bonjour Cogiito…

2
4169

Bonjour, Mr Jandrok, je vous invite à lire ces articles. Je pense que vous savez en grande partie tout cela, mais la guerre bactériologique que nous vivons actuellement n’est malheureusement que la conséquence de ce qui se passe.

Le mal de Sata.. veut s’en prendre à la santé des humains, mais aussi au futur de nos enfants à cause de l’ADN !

La victoire de la guerre de 1945 n’aura été qu’une mascarade !

C’est une guerre invisible qui dure depuis tout ce temps !

La dégradation de notre vie dans la société avec tout ce que cela comporte a été programmée par les mêmes. C’est notre prison sans mur ! Vous connaissez sûrement « Armes silencieuses et guerres tranquilles ».

Ils veulent nous payer au lance-pierres en travaillant comme esclaves ou bien nous donner des miettes au RSA!

Nous devons croire en l’avenir et en l’amour de la vie et d’autres êtres humains pour nous sortir de ce chaos et avoir vraiment une vie meilleure comme le souhaitent vivement les GJ depuis le 17/11/18.

Au plaisir de vous écouter sur YouTube.

Grosses pensées à tous les deux avec Louloute.

Cathie

RÉSUMÉ

« En Russie, les fours à micro-ondes ont été interdits en 1976, à cause de leurs conséquences négatives sur la santé.

L’interdiction a été levée après la Perestroïka au début des années 90.

« C’est pourquoi on a fait le Traité de Nuremberg. Il était très bien défini et très distinct. Il disait qu’aucune expérience ne devait être menée sur personne, quelle que soit la raison, sans leur consentement – et cela inclut le rayonnement micro-onde. Et avant de donner leur consentement, les personnes devaient connaître tous les détails sur la durée de l’expérience, les conséquences, les dangers potentiels, et tous les troubles de santé éventuels.

le Code de Nuremberg a été créé après les procès de Nuremberg
Les scientifiques à la fin de la guerre ont été pendus pour ce que les scientifiques aujourd’hui font en totale impunité.

Au cours des années 50 et 60, pendant la guerre froide, on a compris par accident que les micro-ondes pouvaient être utilisés comme des armes invisibles contre les Soviétiques.        

Ceux-ci avaient bombardé l’ambassade US de micro-ondes et tous les employés de l’ambassade avaient développé différents cancers, cancers du sein et aussi des leucémies chez les enfants. On réalisa que les micro-ondes de faible intensité étaient l’arme invisible parfaite à utiliser contre les groupes dissidents partout dans le monde, car on pouvait les rendre malades, leur provoquer des cancers, induire en eux des attitudes mentales différentes des leurs, tout cela en silence sans qu’ils puissent soupçonner être victime de radiations.

Je connais les fréquences exactes de micro-ondes pulsées qui causent telle ou telle maladie physiologique, neurologique ou psychiatrique chez un être humain. Les gouvernements et les compagnies technologiques doivent être tenus responsables de leur collaboration à l’empoisonnement massif de l’humanité et de toutes les autres formes de vie, animale et végétale.

Nous vivons dans un bain de micro-ondes, même pendant notre sommeil. On y trouve les téléphones portables, les téléphones sans fil, le WiFi et plus encore. La population qui est la plus en danger avec cette technologie, ce sont les jeunes filles. Le matériel génétique des cellules présentes dans leur corps qui deviendront par la suite des ovules fécondés est dangereusement altéré, et lorsqu’elles auront des filles, leurs anomalies génétiques seront transmises et leurs enfants, filles et garçons, naîtront avec les tares que nous observons aujourd’hui chez les animaux étudiés : malformations congénitales, trisomies, mucoviscidoses et autres maladies génétiques. Peut-on se protéger et protéger nos enfants du danger mortel des micro-ondes ?
Dans les années 60, Barrie Trower a été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement.

Au cours de la formation que j’ai suivie, vous apprenez tout, vous apprenez le mal que font ces ondes dans le corps et comment elles sont produites. Le WiFi est de loin la chose la plus mortellement dangereuse actuellement sur la planète. Dès 1976 les gouvernements savaient que les téléphones portables et le Wifi allaient causer des cancers et des détériorations neurologiques et physiologiques. Je travaillais à l’époque et un document top-secret émanant des États-Unis conseillait à tous les gouvernements occidentaux de régler une norme de temps d’exposition qui serait profitable aux industries concernées et qui les protégerait des procès.

Les industries ont mené leurs propres expériences et ont communiqué leurs résultats aux gouvernements, c’est-à-dire que ces ondes à un niveau très faible déclenchent des cancers et différentes maladies.
La phrase suivante vient du gouvernement américain, en 1986 et concerne les ondes émises par un téléphone à votre oreille ou bien par le Wifi lorsque vous êtes assis devant un écran.

“Nous pouvons changer le comportement des cellules, des tissus et des organismes entiers, avoir une mortalité infantile 6 fois plus importante, des malformations congénitales, et induire des tumeurs malignes dans la cellule humaine.”

De l’Union soviétique et des États-Unis pendant la guerre froide.

Les Soviétiques voulaient entendre les conversations de l’ambassade américaine, ils ont bombardé les fenêtres de micro-ondes (les ondes qui rebondissent sur une surface réfléchissante permettent d’entendre ce qui est dit) et il y eut une augmentation anormale de fausses couches, cancers, et leucémies chez les enfants. Les Américains ont compris que des ondes entraient et ils ont agi de la pire des manières… Ils ont laissé faire pour observer de quelle façon leurs employés mouraient, quelles maladies ils développaient, etc. Puis à la mort ou à l’invalidité des employés, ils les remplaçaient et continuaient leurs observations.

John Goldsmith a écrit un article sur ce que cela fait d’être bombardé par des micro-ondes, énumérant les niveaux de radiation, les maladies, les anomalies génétiques. Les gouvernements britannique, américain et soviétique se sont rendu compte avec cette étude qu’ils détenaient l’arme parfaite, et ils n’ont pas laissé cette étude dans le domaine public.

Vous pouvez causer toutes sortes de maladies physiques et mentales, atteindre des glandes particulières avec des fréquences pulsées spécifiques (excès ou manque d’hormones)

Causer des comportements précis… (par exemple une fréquence de 6,6 pulsations/seconde incitera chez les hommes une agression sexuelle). De nos jours, les gouvernements de 150 pays mènent des tests sur la base de ces informations obtenues par les États-Unis.

Nos corps ont de nombreuses fréquences, très variées. À la fin de mes études d’espion, ou d’agent, j’avais une liste d’environ 30 fréquences pulsées différentes pouvant provoquer 30-40 maladies, y compris la cécité ou une crise cardiaque. Aujourd’hui la liste en contient plus de 600. Plus vous avez de fréquences, mieux vous êtes armés. C’est ce qui a été développé ces 60 dernières années.

Nous avons maintenant un système qui peut, par les antennes, cibler n’importe qui et cibler n’importe quelle partie du corps ou du cerveau. C’est pourquoi nous passons de l’analogique au tout numérique. Nous allons causer la souffrance de millions de parents et de familles qui auront des enfants malades ou mal-formés. C’est aussi une guerre contre la viabilité des pays et les seuls bénéficiaires sont :

  • Les gouvernements
  • Les industries, FAI,…
  • Les compagnies électriques
  • L’industrie pharmaceutique

J’ai 2 raisons de faire ce que je fais (sonner l’alarme dans le monde entier). Sauver nos petits-enfants et essayer de sauver la viabilité des pays. En effet, si vous voulez éliminer un pays, il vous suffit de faire installer des transmetteurs, ce qui éliminera peu à peu les insectes pollinisateurs, ce qui abaissera le rendement des récoltes, puis le pays devra importer sa nourriture et ses médicaments, sa population sera malade et invalide, les coûts de santé seront augmentés d’au moins 40 %, ajoutez à cela la fuite vers les FAI du coût de la technologie… disons que 50 millions de portables à 1 $ par jour c’est 50 millions de dollars qui sortent chaque jour de votre pays pour engraisser les industries… tout le monde pourra vous dire que votre pays court à sa ruine. C’est ce qui se passe dans le monde entier. Et n’oubliez pas que lorsque l’aide arrive, celui qui la fournit a l’intention d’occuper le terrain.

Lorsqu’un enfant utilise un portable pendant 2 minutes, son cerveau a besoin de 2 heures pour retourner à la normale.

Ce n’est pas à cause de la destruction de la barrière hématoencéphalique, mais parce que les ondes normales alpha, bêta… ont été perturbées.

Si nous avions voulu inventer un animal qui serait le plus affecté par les micro-ondes nous aurions inventé l’abeille. Malheureusement elles n’ont aucune chance. 14 études sur leur disparition ont dénoncé la nocivité des radiations émises par le WiFi, leur système de navigation et leur système immunitaire sont touchés. »

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2019/11/29/37818770.html

Utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations

photo-1468956332313-2dcf1542828f

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un comité a été formé, par tous les alliés occidentaux, les États-Unis, et la Russie. On l’a appelé le Traité de Nuremberg. Celui-ci a été accepté par tous les pays à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il était conçu pour se protéger des gens comme Josef Mengele, le médecin de la mort.

À Auschwitz, il conduisait des expériences sur des jumeaux. Puis il y a eu les Japonais, torturant les Américains, menant des expériences sur les soldats européens… C’est pourquoi on a fait le Traité de Nuremberg.

Il était très bien défini et très distinct. Il disait qu’aucune expérience ne devait être menée sur personne, quelle que soit la raison, sans leur consentement – et cela inclut le rayonnement micro-onde.

Et avant de donner leur consentement, les personnes devaient connaître tous les détails sur la durée de l’expérience, les conséquences, les dangers potentiels, et tous les troubles de santé éventuels.

Cela devait être pleinement compris et expliqué, et ils devaient donner leur consentement individuellement.

Cela inclut Tetra, qui est une expérience qui va continuer jusqu’en 2018, étudiant les cancers et dommages cérébraux. Quiconque utilise Tetra est donc hors la loi… Mener des expériences avec Tetra et des micro-ondes, sur les gens, le personnel de service, les officiers de police, est donc illégal au regard du traité de Nuremberg.

De ce que je sais, le Code de Nuremberg a été créé après les procès de Nuremberg. Durant ces procès, il y avait des procès spécifiques nommés les procès des médecins. Vous souvenez-vous des condamnations prononcées ?

Ils ont été pendus. Je l’ai écrit ! Je l’ai écrit dans mes articles et je l’ai dit à la radio, j’étais d’ailleurs sur une radio internationale il y a 2 semaines, émettant dans 95 pays, et j’ai dit que les scientifiques à la fin de la guerre ont été pendus pour ce que les scientifiques aujourd’hui font en totale impunité.

Transcription d’une autre interview du Dr Barrie Trower, d’octobre 2012

(Source : Veritas RadioIci et maintenant, traduction par Diouf)

Au cours des années 50 et 60, pendant la guerre froide, on a compris par accident que les micro-ondes pouvaient être utilisés comme des armes invisibles contre les Soviétiques.        

Ceux-ci avaient bombardé l’ambassade US de micro-ondes et tous les employés de l’ambassade avaient développé différents cancers, cancers du sein et aussi des leucémies chez les enfants. On réalisa que les micro-ondes de faible intensité étaient l’arme invisible parfaite à utiliser contre les groupes dissidents partout dans le monde, car on pouvait les rendre malades, leur provoquer des cancers, induire en eux des attitudes mentales différentes des leurs, tout cela en silence sans qu’ils puissent soupçonner être victime de radiations.

Pendant un an mon travail consistait à interroger des espions capturés, je devais apprendre les fréquences particulières des micro-ondes qu’ils avaient utilisées sur telle ou telle autre victime et quel était le résultat obtenu. J’ai commencé à monter un dossier et je suis probablement la seule personne au monde à posséder une liste aussi complète.

Je connais les fréquences exactes de micro-ondes pulsées qui causent telle ou telle maladie physiologique, neurologique ou psychiatrique chez un être humain.

Les gouvernements et les compagnies technologiques doivent être tenus responsables de leur collaboration à l’empoisonnement massif de l’humanité et de toutes les autres formes de vie, animale et végétale.

Introduction de l’émission de Veritas Radio

Nous vivons dans un bain de micro-ondes, même pendant notre sommeil.

On y trouve les téléphones portables, les téléphones sans fil, le WiFi et plus encore. La population qui est la plus en danger avec cette technologie, ce sont les jeunes filles. Le matériel génétique des cellules présentes dans leur corps qui deviendront par la suite des ovules fécondés est dangereusement altéré, et lorsqu’elles auront des filles, leurs anomalies génétiques seront transmises et leurs enfants, filles et garçons, naîtront avec les tares que nous observons aujourd’hui chez les animaux étudiés : malformations congénitales, trisomies, mucoviscidoses et autres maladies génétiques. Peut-on se protéger et protéger nos enfants du danger mortel des micro-ondes ?

Dans les années 60, Barrie Trower a été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement
. Désormais retraité, il enseigne la physique, les mathématiques et la physiologie humaine.

Extraits de l’interview

Cela a commencé avec la loi sur les secrets officiels, établie pendant mes années de travail et faite pour protéger les citoyens de dangers émanant de pays ennemis, mais depuis, les gouvernements ont inversé la vapeur et ils utilisent cette loi pour protéger leurs propres opérations secrètes contre le public. Ils s’en servent également pour protéger les corporations et pour que ces industries ne soient pas victimes de procès intentés par les citoyens. Cette loi s’exerce maintenant contre le public pour le bénéfice des agences gouvernementales et des industries.

Au cours de la formation que j’ai suivie, vous apprenez tout, vous apprenez le mal que font ces ondes dans le corps et comment elles sont produites. Le WiFi est de loin la chose la plus mortellement dangereuse actuellement sur la planète. Dès 1976 les gouvernements savaient que les téléphones portables et le Wifi allaient causer des cancers et des détériorations neurologiques et physiologiques.

Je travaillais à l’époque et un document top-secret émanant des États-Unis conseillait à tous les gouvernements occidentaux de régler une norme de temps d’exposition qui serait profitable aux industries concernées et qui les protégerait des procès.

La norme de temps d’exposition choisie était si élevée qu’il était impossible d’intenter un procès aux sociétés en utilisant ce document. Ils n’ont pas vérifié l’interaction des ondes de très faible intensité avec la cellule humaine. Ce mémo est toujours d’actualité et sert de référence, c’est pourquoi nous sommes maintenant dans cette pagaille.

Les industries ont mené leurs propres expériences et ont communiqué leurs résultats aux gouvernements, c’est-à-dire que ces ondes à un niveau très faible déclenchent des cancers et différentes maladies.

La phrase suivante vient du gouvernement américain, en 1986 et concerne les ondes émises par un téléphone à votre oreille ou bien par le Wifi lorsque vous êtes assis devant un écran.

  • « Nous pouvons changer le comportement des cellules, des tissus et des organismes entiers, avoir une mortalité infantile 6 fois plus importante, des malformations congénitales, et induire des tumeurs malignes dans la cellule humaine. »

Sur une période de 40 ans, 500 000 personnes ont été testées (sans leur consentement et sans qu’elles le sachent), des étudiants, des militaires, des patients psy, des pauvres, des enfants de plus de 4 ans, des femmes enceintes, des musulmans et des catholiques. Un document rapporte qu’il s’agit d’une « réussite » d’avoir découvert comment influencer une personne pour qu’elle finisse par aller voir un psy, être « étiquetée » schizophrène ou paranoïaque puis confinée dans un hôpital psychiatrique.

De nombreuses personnes sont mortes après avoir subi, avec leur famille, des années de souffrance, et ce uniquement parce que les gouvernements voulaient faire des tests. Les scientifiques des États-Unis, du Royaume-Uni, d’Australie et du Canada ont maintenu ces expériences secrètes.

D’où vient cette guerre des micro-ondes ?

De l’Union soviétique et des États-Unis pendant la guerre froide.

Les Soviétiques voulaient entendre les conversations de l’ambassade américaine, ils ont bombardé les fenêtres de micro-ondes (les ondes qui rebondissent sur une surface réfléchissante permettent d’entendre ce qui est dit) et il y eut une augmentation anormale de fausses couches, cancers, et leucémies chez les enfants. Les Américains ont compris que des ondes entraient et ils ont agi de la pire des manières… Ils ont laissé faire pour observer de quelle façon leurs employés mouraient, quelles maladies ils développaient, etc. Puis à la mort ou à l’invalidité des employés, ils les remplaçaient et continuaient leurs observations.

John Goldsmith a écrit un article sur ce que cela fait d’être bombardé par des micro-ondes, énumérant les niveaux de radiation, les maladies, les anomalies génétiques. Les gouvernements britannique, américain et soviétique se sont rendu compte avec cette étude qu’ils détenaient l’arme parfaite, et ils n’ont pas laissé cette étude dans le domaine public.

Vous pouvez causer toutes sortes de maladies physiques et mentales, atteindre des glandes particulières avec des fréquences pulsées spécifiques (excès ou manque d’hormones), causer des comportements précis… (par exemple une fréquence de 6,6 pulsations/seconde incitera chez les hommes une agression sexuelle). De nos jours, les gouvernements de 150 pays mènent des tests sur la base de ces informations obtenues par les États-Unis. J’ai publié des articles sur le sujet. Nous sommes peut-être ciblés sans le savoir.

Les antennes = Very Big Brother

Pourquoi implanter plus d’antennes que ce qui est nécessaire au réseau des téléphones portables ?

Ces antennes sont une des raisons pour laquelle les services secrets des gouvernements autorisent les industries à utiliser ces ondes. Ils savent maintenant exactement où les citoyens se trouvent (s’ils ont un portable sur eux). Si celui-ci est éteint, même complètement, il peut toujours être activé sans que vous le sachiez si bien qu’où que vous alliez, le gouvernement peut entendre tout ce que vous dites même si votre mobile est éteint. Si le téléphone a une caméra et qu’il est posé sur une table et pas dans votre poche, ils peuvent voir à qui vous parlez. Ils savent ou vous êtes et tout ce que vous dites est enregistré et classé. Ces antennes sont reliées à des ordinateurs très puissants.

Beaucoup de gens pensent : ils peuvent me suivre et m’écouter autant qu’ils veulent… je ne suis pas si important. En fait, c’est faux. Si vous allez chez le médecin, ils entendent ce que vous lui décrivez, si vous allez à un endroit où vous ne devriez pas vous trouver, si vous avez une maîtresse ou un amant ou encore si vous faites quelque chose que vous n’aimeriez pas voir à la une du journal, tout ça est classé également. Vous pouvez être suivi dans les magasins, dans votre maison, dans votre jardin, ils savent quand vous êtes aux toilettes et ils savent avec combien de personnes vous dormez. Tout ce qu’ils veulent savoir sur vous, ils le savent.

Il existe même une machine utilisée actuellement qui s’appelle Celldar, comme radar, mais pour les portables.

Où que vous soyez, l’ordinateur de ces antennes peut vous suivre et supprime tout ce qui est immobile (immeubles, arbres…) de façon à vous voir à n’importe quel endroit, et s’ils le veulent ils peuvent envoyer n’importe quelle fréquence parmi les 600 connue, qui interagira avec votre corps et causera n’importe quelle maladie neurologique ou physiologique.

N’oubliez pas qu’à chaque fois que vous mettez votre téléphone en marche, à chaque fois que vous regardez votre écran d’ordinateur, à chaque clic que vous faites, quelqu’un quelque part garde et classe cette information.

Nos corps ont de nombreuses fréquences, très variées. À la fin de mes études d’espion, ou d’agent,

J’avais une liste d’environ 30 fréquences pulsées différentes pouvant provoquer 30-40 maladies, y compris la cécité ou une crise cardiaque. Aujourd’hui la liste en contient plus de 600. Plus vous avez de fréquences, mieux vous êtes armés. C’est ce qui a été développé ces 60 dernières années.

Nous avons maintenant un système qui peut, par les antennes, cibler n’importe qui et cibler n’importe quelle partie du corps ou du cerveau. C’est pourquoi nous passons de l’analogique au tout numérique.

C’est pour augmenter les profits, car vous mettez plus d’infos dans moins de surface en numérique. Mais c’est aussi parce que les armes sont plus sophistiquées et plus faciles à utiliser, et bien sûr parce que vous avez tous les jeux, films, vidéos, pornographie, etc. que vous pouvez télécharger en 10 secondes avec votre portable.

Cette technologie peut être utilisée pour un tas de choses différentes et la plus évidente est le chantage. Ne croyez pas que seul votre gouvernement s’en sert contre vous. Il y a maintenant environ 40 gouvernements/organisations qui peuvent vous écouter, vous et votre portable.

Le travail d’un espion

40 pays peuvent suivre qui ils veulent dans un but de chantage, car c’est le boulot principal d’un espion. Oublions James Bond. James Bond n’est ni un agent secret ni un espion, ce personnage représente le renseignement militaire. Les espions en général sont des employés en bas de l’échelle, ils ont un cursus de 5 années avant d’aller dans le pays où ils espionneront et c’est un boulot de longue haleine, genre 20-30 ans d’emplois bas de gamme, c’est très souvent du chantage, et pour ça vous devez cibler des gens qui ont des boulots ordinaires, souvent des agents de propreté.

En dehors des espions spécialisés dans le chantage, les services secrets ont des agents. Ceux-ci obtiennent et collectent des informations secrètes (c’est ce que je faisais). Je n’ai jamais tenu une arme à la main. Quand vous pouvez suivre et surveiller les gens grâce à leur portable, quand vous savez tout ce qu’ils font, tout ce qu’ils disent à leur médecin, leur avocat, leurs amis, au travail, au café le soir à l’apéro, ça fait une sacrée pile d’informations qui peuvent être classées et utilisées pour un gouvernement et les antennes en fournissent chaque syllabe.

Vous vous souvenez de l’interdiction d’utiliser les peintures contenant du plomb dans les années 70. Dangereuses pour la santé : oui, mais on peut se demander si ce n’était pas un moindre mal, car la véritable raison est que les micro-ondes ne pouvaient pas pénétrer dans les maisons.

Avant, dans la construction des habitations on utilisait des feuilles d’aluminium qui renvoyaient la chaleur à l’intérieur, hé bien maintenant on utilise de la fibre de verre ou des billes de plastique à la place, pour la même raison ! Nous allons causer la souffrance de millions de parents et de familles qui auront des enfants malades ou mal-formés. C’est aussi une guerre contre la viabilité des pays et les seuls bénéficiaires sont :

  • Les gouvernements
  • Les industries, FAI,…
  • Les compagnies électriques
  • L’industrie pharmaceutique

J’ai 2 raisons de faire ce que je fais (sonner l’alarme dans le monde entier).

Sauver nos petits-enfants et essayer de sauver la viabilité des pays. En effet, si vous voulez éliminer un pays, il vous suffit de faire installer des transmetteurs, ce qui éliminera peu à peu les insectes pollinisateurs, ce qui abaissera le rendement des récoltes, puis le pays devra importer sa nourriture et ses médicaments, sa population sera malade et invalide, les coûts de santé seront augmentés d’au moins 40 %, ajoutez à cela la fuite vers les FAI du coût de la technologie… disons que 50 millions de portables à 1 $ par jour c’est 50 millions de dollars qui sortent chaque jour de votre pays pour engraisser les industries… tout le monde pourra vous dire que votre pays court à sa ruine. C’est ce qui se passe dans le monde entier. Et n’oubliez pas que lorsque l’aide arrive, celui qui la fournit a l’intention d’occuper le terrain.

Lorsqu’un enfant utilise un portable pendant 2 minutes, son cerveau a besoin de 2 heures pour retourner à la normale. Ce n’est pas à cause de la destruction de la barrière hématoencéphalique, mais parce que les ondes normales alpha, bêta… ont été perturbées.


Barrie Trower n’a ni portable ni PC/Mac. Il donne son adresse et son numéro de téléphone fixe filaire et propose gratuitement son aide à qui la lui demandera.

Des vidéos de ses conférences sont sur YouTube (et on trouve des transcriptions sur interneticiiciici et ici).

Les abeilles

Si nous avions voulu inventer un animal qui serait le plus affecté par les micro-ondes nous aurions inventé l’abeille. Malheureusement elles n’ont aucune chance.

  • 14 études sur leur disparition ont dénoncé la nocivité des radiations émises par le WiFi, leur système de navigation et leur système immunitaire sont touchés.

Système de communication TÉTRA

Le système TÉTRA est le système de communication utilisé par la police, les pompiers, les ambulances, les hôpitaux les militaires, le MI5, le MI6, etc. Environ 53 organisations au Royaume-Uni l’utilisent. Nous l’avons vendu comme une technologie inoffensive à plus de 150 pays.
On m’avait demandé d’écrire le rapport de sécurité pour la santé et j’ai condamné TÉTRA pour 2 raisons.

  • La fréquence de pulsation de TÉTRA augmente l’influx de calcium dans le corps, cela affecte les pensées et altère le système immunitaire (entre autres).
  • Jusqu’en 2018, de par le monde, TETRA est une expérience menée sur les gens, une sorte de test, une expérience médicale.

Les symptômes suivants ont été répertoriés parmi les employés des organisations utilisatrices, les commissariats ont été le sujet d’études qui démontrent après 18 mois d’utilisation :

  • Augmentation de diverses maladies.
  • Augmentation des accidents avec des voitures de police.
  • Augmentation des cancers du sein et des cancers du cou.
  • Augmentation des agressions de la part de la police envers le public.

Je mets quiconque au défi de trouver une station de 100 employés ou plus utilisant TÉTRA depuis au moins 18 mois qui ne présente pas ces symptômes.

Chemtrails

Les micro-ondes sont envoyés dans l’ionosphère puis avec une réfraction de 42°, elles peuvent être envoyées n’importe où sur la planète.

Les rayons gamma radioactifs sont naturellement produits dans les nuages et si vous envoyez des particules de poussières de baryum, d’aluminium, etc., dans les nuages vous pouvez irradier ces particules avec des rayons gamma. Vous pouvez également chauffer le nuage et le déplacer, ainsi vous pouvez changer le climat et transformer les courants météorologiques naturels.

Ce qui signifie que vous pouvez irradier les cultures ou les troupeaux d’un pays, vous pouvez produire des inondations dans un pays et anéantir leurs cultures ou bien produire une sécheresse. Si vous pouvez contrôler le climat, même de façon minimale, vous pouvez détruire l’économie d’un pays. Il y a maintenant plusieurs méthodes qui utilisent des bactéries, des poussières de différents métaux, de la chaleur, etc. Il est possible d’altérer le climat n’importe où sur la planète. Si vous pouvez détruire l’économie d’un pays, vous pouvez alors l’envahir et vous en emparer.

Je me souviens avoir vu une vidéo peu de temps après le 11 septembre 2001, la vidéo a été supprimée, mais je me souviens qu’un journaliste canadien demandait au secrétaire de la Défense à l’époque, D.Rumsfeld :

« Êtes-vous prêts à contrôler la panique des citoyens si une autre attaque survenait ? » et Rumsfeld a répondu : « Oui, nous sommes prêts pour cette éventualité et nous avons des produits sous forme d’aérosols, nous avons du Prozac et du Valium en cas de nécessité. »

https://fr.sott.net/article/17000-Dr-Barrie-Trower-l-utilisation-des-micro-ondes-dans-le-controle-des-populations

Posté par : Rusty James

VOILÀ POURQUOI LA RUSSIE A INTERDIT L’USAGE DES FOURS MICRO-ONDES ?

Publié le 17 août 2013 par etincelledevie (Sarah)

micro_ondes
Image by OpenClipart-Vectors from Pixabay

Les humains sont les seuls animaux de la planète à détruire la valeur nutritionnelle de leur nourriture avant de la manger. Tous les autres animaux consomment la nourriture à son état naturel, non transformé, mais les humains courent en fait des risques pour rendre les aliments moins riches au plan nutritionnel avant leur consommation. Pas étonnant qu’ils soient les mammifères affligés de la plus mauvaise santé de la planète…

En Russie, les fours à micro-ondes ont été interdits en 1976, à cause de leurs conséquences négatives sur la santé. L’interdiction a été levée après la Perestroïka au début des années 90.

L’invention des fours à micro-ondes et son adoption en masse par la population coïncident avec le début de l’obésité dans les nations développées du monde. Le micro-ondes a permis non seulement de manger davantage d’aliments favorisant l’obésité, il a aussi détruit une majorité de composants nutritionnels de ces aliments, laissant les consommateurs dans un état croissant de suralimentation avec malnutrition. En d’autres mots, les gens mangent trop de calories, mais pas suffisamment de nutriments réels. Le résultat en est, bien sûr, ce à quoi nous assistons aujourd’hui : diabète galopant, cancer, maladies cardiaques, dépression, insuffisance rénale, troubles du foie et autres.

Voici quelques-unes des découvertes récentes sur les aliments cuits au micro-ondes :

1. Les aliments cuits au micro-ondes perdent entre 60 et 90 % de leur énergie vitale et ce type de cuisson accélère la désintégration structurelle des aliments.

2. La cuisson au micro-ondes crée des agents cancérigènes dans le lait et les céréales.

3. Cuire au micro-ondes modifie les éléments de base des aliments, entraînant des désordres digestifs.

4. Cuire au micro-ondes change la chimie des aliments, ce qui peut conduire à des dysfonctionnements du système lymphatique et une dégénérescence de la capacité du corps à se protéger contre le cancer.

5. La nourriture cuite au micro-ondes entraîne un pourcentage plus élevé de cellules cancéreuses dans le courant sanguin.

6. Cuire au micro-ondes altère la décomposition des substances élémentaires si on expose des légumes crus, cuisinés ou congelés pour très peu de temps et il y a une formation de radicaux libres. (ce qui détruit l’argument de la seule utilisation du four pour décongeler)

7. Des aliments au micro-ondes ont causé des tumeurs cancéreuses à l’estomac et aux intestins, une dégénération des tissus cellulaires périphériques, et un affaiblissement graduel des systèmes digestif et excrétoire chez un fort pourcentage de gens.

8. Des aliments cuits au micro-ondes ont abaissé la capacité du corps à utiliser les vitamines du complexe B, la vitamine C, la vitamine E, les minéraux essentiels et les lipotropiques (qui corrigent ou empêchent une accumulation de graisse dans le foie)

9. L’environnement dans le champ d’un micro-ondes engendre aussi un tas de problèmes de santé.

10. Des mets préparés et chauffés au micro-ondes ont créé :

• Du d-Nitrosodiethanolamine (un agent cancérigène bien connu)
• Une déstabilisation des composants biomoléculaires des protéines actives
• La création d’un effet reliant à la radioactivité de l’atmosphère
• La création d’agents cancérigènes dans les composants protéinés du lait et des grains de céréales.

11. Les émissions de micro-ondes ont aussi entraîné une altération du comportement catabolique du glucoside et de la galactosidase – éléments à l’intérieur de fruits congelés puis décongelés de cette manière.

12. Les micro-ondes ont modifié le comportement catabolique de l’alcaloïde de plantes quand des légumes crus, cuits ou congelés ont été exposés même très peu de temps.

13. Des radicaux libres cancérigènes se forment dans certaines formations minérales de plantes, surtout dans les légumes racines crus.

14. En raison des altérations chimiques des substances alimentaires, des dysfonctionnements surviennent dans le système lymphatique, entraînant l’aptitude à une dégénération des systèmes immunitaires de se protéger contre des tumeurs cancéreuses.

15. Le catabolisme instable des aliments cuits au micro-ondes altère leurs substances élémentaires, amenant des désordres du système digestif.

16. Ceux qui ingèrent des aliments cuits aux micro-ondes ont montré une incidence statistiquement plus élevée de cancers stomacaux et intestinaux, plus une dégénération générale des tissus cellulaires de périphérie avec une baisse graduelle de la fonction digestive et excrétoire.

17. L’exposition aux micro-ondes a entraîné une diminution significative de la valeur nutritionnelle de tous les aliments étudiés et une accélération marquée de la désintégration structurelle de tous les aliments.

Trouvé sur eddenya.com

Voilà pour l’info,  les fours micro-ondes sont une partie des problèmes  qui touchent notre santé. Ils viennent de notre manière de nous alimenter et c’est pour cette raison qu’il faut encourager tout ce qui est naturel …

781778719.2
Image by StockSnap from Pixabay

étincelle

https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/cuisine-four-micro-ondes-il-dangereux-sante-6828/

Santé

Le four à micro-ondes est-il dangereux pour la santé ?

Nathalie Mayer

Publié le 15/12/2019

Plus de 85 % des ménages français utilisent un four à micro-ondes. Pourtant, la question des éventuels dangers et de l’impact sur la santé de l’utilisation, plus ou moins intensive, d’un tel appareil reste en suspens.

Le four à micro-ondes est-il inoffensif ? La question est à la fois intéressante et importante tant cet appareil fait aujourd’hui partie de notre quotidien. La question est aussi complexe, car, lorsque l’on parle de possibles effets sur la santé, il faut distinguer les causes possibles de ces effets.

Des ondes dangereuses pour la santé ?

Les micro-ondes que l’on trouve dans ce type de four ne sont pas ionisantes. En France, la réglementation impose aux constructeurs une fréquence comprise entre 2,4 et 2,5 gigahertz. Il s’agit là d’une fréquence comparable à celle du Wi-Fi et proche de celle employée pour faire fonctionner les téléphones portables.

L’intensité du rayonnement de fuite qui peut s’échapper de l’enceinte d’un four à micro-ondes est elle aussi régie par une norme stricte. Des tests montrent régulièrement que ces fuites sont, en général, inférieures de 10 à 100 fois à cette norme. Et, bien sûr, la dose reçue est d’autant plus faible que l’on s’éloigne du four.

Un mode de cuisson dangereux ?

Les ondes d’un four à micro-ondes provoquent l’agitation des molécules d’eau contenues dans les aliments et c’est ce qui permet de les chauffer. Dans le cadre d’une utilisation normale, la température de cuisson atteinte dépasse donc rarement les 100 °C, température à laquelle l’eau se vaporise. Ainsi le risque d’apparition de composés cancérogènes est bien plus limité qu’avec d’autres modes de cuisson. On ne peut que déconseiller les expériences de physique amusantes dans un four à micro-ondes, qui peuvent conduire à des résultats dangereux.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) conseille de son côté de respecter scrupuleusement les recommandations fournies par les fabricants de produits alimentaires micro-ondables. Dépasser la puissance ou la durée de cuisson indiquée sur les emballages risque en effet d’entraîner la migration de substances chimiques vers les aliments.

Un effet sur le contenu nutritionnel des aliments ?

Les études portant sur le contenu nutritionnel des aliments cuits ou réchauffés au four à micro-ondes sont nombreuses. Globalement, la cuisson au four à micro-ondes étant plus rapide que les autres modes de cuisson, elle préserve mieux les qualités nutritionnelles des aliments, à l’exception de la vitamine B1.

Kezako : le surprenant fonctionnement du four à micro-ondes  pour réchauffer rapidement son repas, rien de plus pratique que le four à micro-ondes. Cette invention dérivée des radars n’utilise pas la chaleur pour chauffer les aliments, mais un procédé bien plus surprenant. Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, le fonctionnement du four à micro-ondes. 

https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/nutrition-4-idees-recues-cuisson-micro-ondes-9407/

Santé

4 idées reçues sur la cuisson au micro-ondes

Céline Deluzarche

Publié le 19/08/2018

Il détruirait les vitamines ou dénaturerait les aliments. De nombreuses croyances sur le micro-ondes circulent sur Internet et sont largement exagérées ou erronées.

Quatre idées reçues sur le micro-ondes qui méritent explications et rectifications.

Il ne faut pas mettre de métal au micro-ondes

L’idée selon laquelle on ne peut pas mettre de métal au micro-ondes est fausse, depuis que les fabricants protègent le magnétron (ce qui concerne tous les appareils achetés après 1985), assure l’Apeal (association des producteurs européens d’acier pour l’emballage). Si l’on ne risque donc pas de provoquer un arc électrique comme on le lit parfois, la nourriture placée dans une boîte ou une barquette en aluminium risque toutefois de ne pas chauffer correctement, le métal réfléchissant les ondes.

Contrairement à ce que l'on pense, il n'est pas
                    dangereux de réchauffer ses aliments au micro-ondes
                    dans un contenant métallique, mais cela risque de
                    moins bien chauffer. © kwasny221, Fotolia
Image by Sharon Ang from Pixabay

Contrairement à ce que l’on pense, il n’est pas dangereux de réchauffer ses aliments au micro-ondes dans un contenant métallique, mais cela risque de moins bien chauffer. © kwasny221, Fotolia 

Le micro-ondes détruirait les vitamines

La cuisson au micro-ondes détruit effectivement les deux tiers des vitamines C et B9 et une partie des minéraux. Mais comme tous les autres modes de cuisson. Grâce à sa cuisson ultra rapide et à une température inférieure (généralement en dessous de 100 °C), le micro-ondes fait même mieux que le four ou la poêle. Le pire étant l’eau bouillante, où les nutriments vont s’échapper dans le liquide de cuisson. La meilleure option : la cuisson vapeur au micro-ondes, qui combine cuisson rapide et absence d’eau.

Le micro-ondes dénaturerait les aliments

On peut lire une quantité d’inepties sur la cuisson au micro-ondes, comme le fait qu’il ferait tourner les molécules « à l’envers » ou que la nourriture deviendrait « radioactive ». Le micro-ondes se contente en fait d’agiter les molécules d’eau que contiennent les aliments. Contrairement aux cuissons à forte chaleur (grillades, friture), le micro-ondes ne génère pas de substances potentiellement cancérogènes comme l’acrylamide, qui se forme naturellement à plus de 120 °C dans les aliments riches en amidon. En revanche, l’Anses recommande de ne pas réchauffer les aliments à trop forte puissance dans les emballages en plastique, ce qui augmente le risque de migration des substances nocives.

Les ondes magnétiques augmenteraient le risque de cancer

Le four micro-ondes génère des ondes de 2,5 MHz de fréquence, soit environ la même chose que le Wi-Fi. De plus, l’enceinte du four à micro-ondes empêche toute fuite à l’extérieur. La production d’ondes s’arrête immédiatement dès que l’on ouvre la porte. La norme impose ainsi aux fabricants d’assurer une totale étanchéité du four après 100 000 ouvertures et fermetures. Par sécurité, il convient quand même de ne pas rester le nez collé au four : la quantité d’ondes reçue à 50 centimètres de la porte est 100 fois inférieure à celle reçue à cinq centimètres.

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-irradiation-dangers-sante-28809/

Santé

L’irradiation : quels dangers pour la santé ?

Publié le 16/03/2011

Que risquent réellement les personnes exposées à la radioactivité détectée autour de la centrale nucléaire de Fukushima ? Tout dépend du niveau de radioactivité et de la durée d’exposition, mais nul doute qu’ils dépassent malheureusement largement les doses recommandées.

Les radiations autour de la centrale nucléaire
                    japonaise sont un danger pour la population. © NHK

D’après l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), ce mardi à 6 h 15 (heure de Paris), le niveau de radioactivité s’élevait à 0,4 sievert (Sv) par heure autour de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon. À quoi correspond cette valeur ? Est-elle importante ? Et quels sont les risques sanitaires en fonction de la dose d’exposition ?

Exprimées en gray (Gy) ou en sievert (Sv), les doses d’irradiation correspondent à l’énergie absorbée par l’organisme. En dehors de tout contexte d’accident, « l’exposition moyenne par personne s’élève à 3 millisieverts (mSv) par an, indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Environ 80 % de cette valeur provient de sources naturelles (des rayons cosmiques, de matériaux naturellement radioactifs dans le sol, l’eau et l’air) et le reste d’examens médicaux radiologiques et de production humaine ». 

Une radioactivité bien supérieure au seuil réglementaire français

Comme l’explique Alain Rannou, expert à l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), l’« on considère qu’une exposition immédiate et d’un seul coup de moins de 10 millisieverts correspond à une très faible dose ». Une réglementation française limite toutefois à 20 millisieverts par an l’exposition des professionnels concernés, soit 20 fois moins que celle détectée autour de la centrale japonaise en une heure !

L'irradiation peut causer de nombreux problèmes
                    de santé. © Ide

L’irradiation peut causer de nombreux problèmes de santé. © Ide 

Érythème cutané, troubles digestifs et du système nerveux, cataracte, stérilité, cancers, voire décès… les conséquences sur la santé sont potentiellement nombreuses et dépendent de la dose d’irradiation absorbée. « D’après les études menées jusqu’à présent », poursuit l’expert en radioprotection, ce n’est qu’à partir d’une exposition de 100 millisieverts qu’une personne présenterait un risque accru de développer un cancer. « En dessous de cette valeur ? Eh bien, on ne sait pas précisément… »

Une exposition faible, mais prolongée est aussi un problème

En cas d’irradiation consécutive à un accident nucléaire, des doses extrêmement élevées peuvent être libérées dans l’atmosphère. Exposée à plus de 10 sieverts, « la victime meurt dans les 48 heures à quelques semaines», poursuit Alain Rannou.

La présence de radiations persiste dans l’atmosphère, au risque de demeurer une source de contamination environnementale, pour les populations bien sûr, mais aussi pour les sols. L’inhalation ou l’ingestion de produits alimentaires contaminés peut ainsi entraîner des altérations au niveau des organes et des tissus. Les conséquences sur la santé de cette exposition à long terme ont été observées après les bombes d’Hiroshima et Nagasaki en 1945, au Japon et l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en 1986.

2 Commentaires

  1. très long à lire mais très intéressant ! il y a des choses que je savais, d’autres que j’ai apprises ! merci Philippe pour ce partage

  2. merci pour cet article instructif mais inquiétant. Cependant un homme avertit en vos deux, à nous de nous protéger et d’ajuster nos comportements en conséquences. salutations

Laisser un commentaire