Coronavirus: des chocolatiers offrent des tonnes de chocolats aux hôpitaux et maisons de retraite !

0
987

En prévision des fêtes de Pâques, les chocolatiers avaient anticipé la production de nombreuses pièces. Après la fermeture subite de leurs boutiques, plutôt que de gâcher leurs stocks, certains ont décidé d’en faire don au personnel hospitalier qui travaille durement pour soigner les malades du Covid-19.

Ce début de semaine, Jacques Genin fermait ses points de vente pour préserver la santé de ses employés.

Il a décidé de faire part de ses stocks de chocolats au personnel soignant de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris.

Près de 400 kilos de chocolats ont été distribués par le biais de son initiative «The Giving Program». Celle-ci invite «toutes entreprises qui le peuvent» à suivre le mouvement.

Des chocolats :

  • « pour leur donner du courage et du réconfort, en espérant que toutes les entreprises qui le peuvent suivront le mouvement. Notre seul espoir est le personnel soignant, qui, chaque jour, consacre sa vie à sauver les nôtres. Il appartient à chacun de leur témoigner un soutien sans borne. » précise le maître chocolatier Jacques Genin.
Photo :  Jacques Genin

Confiseries, pâtisseries de voyage et créations de Pâques

Ce jeudi 19 mars, la vague de chocolat continuait de s’abattre avec Pierre Marcolini, qui, suite à la fermeture de ses boutiques, offrait à son tour son stock au personnel hospitalier de la capitale : confiseries, pâtisseries de voyage et créations de Pâques. Le tout sous la houlette de l’association « En première ligne » qui met en relation les organisations en première ligne de la lutte contre le Covid-19 avec toutes celles et tous ceux qui veulent apporter leur aide.

  • « Offrir du chocolat, cela ne semble pas essentiel, mais c’est un plaisir indéniablement réconfortant. Cela l’est d’autant plus dans cette période difficile pour tout un chacun, mais surtout pour l’extraordinaire personnel hospitalier qui vit probablement les moments les plus difficiles de notre époque contemporaine » a déclaré la Maison Pierre Marcolini dans un communiqué.
Photo : Pierre Marcolini

Des tonnes de chocolats aux hôpitaux et maisons de retraite

Le chocolatier Jean-François Féron a également donné des tonnes de chocolats aux hôpitaux et maisons de retraite dans les deux villes où il est installé, à Soissons et Compiègne.

150 à 200 boîtes d’environ 300 kg en tout. L’artisan fait aussi don de quelques boîtes de macarons.

  • « Nos créations, c’est 18 mois de travail, raconte l’artisan. C’est une idée de ma compagne. Elle travaille dans le médico-social. Ça a motivé mon équipe. On avait préparé plus d’un quart de la production pour Pâques. Il était hors de question de jeter. J’ai aussi des amis qui travaillent dans le médical, ce qu’ils s’apprêtent à subir est terrible. J’ai vu des têtes déjà fatiguées. » 

Les directions d’établissements ont donné leur accord, les dons se font avec des précautions sanitaires, ils étaient équipés de masques et gants.

Photo : Jean-François Féron
© GP

Des initiatives qui essaiment

Ce début de semaine, le chef Nicolas Paciello préparait, dans sa cuisine, foultitude de cakes aux noisettes à destination du Samu de Paris.

Cyril Lignac lui a emboîté le pas en confiant des sacs débordant de gâteaux de ses pâtisseries parisiennes.

Dans cet élan de solidarité, ce sont 3000 verrines de sa boutique Daily Pic de la Défense que la cheffe Anne-Sophie Pic a décidé d’offrir aux hôpitaux de la capitale.

Dans la volonté de « rester solidaire envers le corps médical qui travaille dur et dans le but de les souvenir comme nous pouvons » Julien Duboué offre pains, viennoiseries et plats chaud à tout le personnel hospitalier qui se présenterait à la boulangerie Boulom dans le XVIII, non loin de l’hôpital Bichat.

A Lille, Florent Ladeyn proposait de reverser 1 euro de la vente de paniers de légumes sur le péron de ses restaurants Bierbuik – Bloemeke au personnel soignant.

D’autres initiatives ont été observées en province comme à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) avec la chocolaterie Puyricard qui possède des boutiques à Avignon et à Nîmes.

Source : Instagram; Twitter; L’union; LeFigaro; academiedugout

Laisser un commentaire