Coronavirus : Les vaccins entrent en scène, un nouveau scénario de B. Gates ?

0
2245

Si les citoyens croient encore à l’idéalisme de la démocratie avec des partis politiques engagés pour défendre leurs droits, qu’ils apprennent à analyser la situation de panique dans laquelle le monde est plongé avec cette épidémie fabriquée de toute pièce par les mondialistes pour modifier le visage de notre société humaine.

Tout s’imbrique de façon mathématique, impliquant systématiquement les mêmes sinistres individus, dont le principal organisateur de ce drame humain que nous vivons actuellement et que le lecteur découvrira en lisant cet article composé de plusieurs sources sûres et garanties, celui qui agit dans l’ombre, en se faisant passer pour un autre, un bienfaiteur de l’humanité qu’il ne sera jamais.

Cette crise nous permet à nouveau de comprendre que la presse, sous quelque forme qu’elle soit en France, est une presse soumise à la même autorité qui contrôle les États.

Big Pharma, l’industrie et la Finance sont bien devenues les maîtresses du monde en utilisant des méthodes de coercition, de mensonge, de malversation, de corruption, allant jusqu’au meurtre et aux sacrifices de nations entières, oui, ce sont les mêmes méthodes que la mafia utilise auxquelles nous assistons malgré nous.

Nous vivons une époque Formi… Diable!

Cogiito.com

Plusieurs sociétés de vaccins travaillent sur un vaccin contre le coronavirus alors que Big Pharma s’apprête à tirer profit d’une arme biologique construite par des ingénieurs génétiques

NaturalNews, mardi 04 février 2020 par: Ethan Huff

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.naturalnews.com/2020-02-04-multiple-vaccine-corporations-working-on-coronavirus-jab.html

(Natural News) Au cours de la semaine dernière, le nouveau coronavirus a fait la une des journaux alors que l’infection continue de se propager en Chine et à l’étranger. Et ce n’est même pas des jours après le début de la crise que plusieurs laboratoires, dont Novavax [1], ont annoncé qu’elles travaillaient déjà fébrilement sur de nouveaux vaccins contre la maladie alors que le premier cas venait d’être déclaré sur le sol américain.

La société a récemment annoncé qu’en raison de sa longue expérience de travail avec d’autres types de coronavirus, y compris le MERS et le SRAS, elle a ce qu’il faut pour s’attaquer à celui-ci avec facilité.

  • « En utilisant la technologie du vaccin à nanoparticules recombinantes de Novavax, la société prévoit de développer un vaccin candidat à partir de la séquence génétique du coronavirus de Wuhan », a annoncé Novavax dans un communiqué.

La nouvelle a provoqué une augmentation presque instantanée de la valeur de l’action de Novavax, qui a bondi de 60 % le même jour.

  • « Les actions de Novavax ont bondi d’environ 60 % mardi après les informations faisant état d’une épidémie de coronavirus. La société a déclaré avoir une longue expérience de travail avec les coronavirus et le développement de candidats vaccins, y compris ses travaux sur les coronavirus MERS et SRAS. »

Étrangement si l’on tape sur la barre de recherche d’un navigateur « Novavax et Bill Gates » on tombe directement sur :

https://www.novavax.com/page/19/bill-and-melinda-gates-foundation

« En 2015, Novavax a reçu une subvention de la Fondation Bill & Mélinda Gates pour développer son vaccin dans certains pays à revenu faible et intermédiaire dans le cadre du développement de son vaccin RSV F pour la vaccination maternelle. La Fondation Bill & Mélinda Gates a octroyé à Novavax jusqu’à 89 millions de dollars pour soutenir le développement de l’essai clinique de phase 3 sur le vaccin RSV F chez les femmes enceintes, dont le lancement est prévu au premier trimestre 2016. Cette subvention soutiendra également les efforts de délivrance de licences réglementaires, chemin vers la présélection de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) [2]. Au moment de l’homologation, Novavax a accepté de rendre le vaccin RSV F abordable et accessible aux personnes des pays en développement… »  

Bill Gates ne peut plus cacher son énorme réseau d’influence pour ne pas dire, son réseau de contrôle sur la fabrication des virus les plus dangereux que l’humanité a connus et les solutions éventuelles à travers toutes ces sociétés qu’il finance généreusement.

Tous les articles de presse qui s’acharnent à montrer ce sinistre personnage comme un sauveur de l’humanité sont des complices assumés de divulgation de Fake News à travers le monde, le monde, est-ce le nom d’un journal ? Ce devait l’être, mais il y a très, très longtemps.

Depuis cette déclaration de Novavax, de nombreux autres [3] fabricants de vaccins ont annoncé qu’ils prévoyaient eux aussi de développer leurs propres vaccins contre le coronavirus.

« Quatre géants pharmaceutiques dominent le marché des vaccins. Ensemble, Pfizer, Merck, GlaxoSmithKline et Sanofi ont vendu pour environ 30 milliards de dollars de vaccins en 2019, une somme colossale, étant donné que la plupart des vaccins se vendent moins de 100 dollars aux États-Unis. »[4]

L’un d’eux est Johnson & Johnson (J&J), qui fait face à une enquête criminelle [5] sur la présence d’amiante toxique dans ses produits en poudre pour bébés à base de talc.

Les sociétés de biotechnologie Inovio Pharmaceuticals et Moderna entrent également dans la mêlée et se chargent de développer leurs propres vaccins respectifs pour cette menace virale émergente qui, à ce jour, a infecté près de 10 000 personnes et tué au moins 213 autres, selon les chiffres officiels.

Devinez qui paie, au moins en partie, pour ces vaccins anti-coronavirus prometteurs? Les contribuables!

Étant donné que cela coûte cher, en particulier pour les épidémies qui vont et viennent – et qui ne reviendront peut-être jamais – chacune de ces entreprises dépendrait du financement de groupes à but non lucratif ainsi que du gouvernement – c’est-à-dire des contribuables.

Moderna, par exemple, reçoit de l’argent de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), ainsi que de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, une organisation non gouvernementale (ONG) financée par des gouvernements et des fondations privées.

  • « Nous ne mobilisons pas notre capital d’actionnaires, mais le capital sans but lucratif, d’une manière qui n’est pas dilutive pour le reste de nos efforts », explique Tal Zaks, médecin-chef de Moderna.

Des scientifiques en Chine travaillent [6] également sur un vaccin contre le coronavirus [7] et étudient actuellement comment les anticorps monoclonaux, qui ont été développés pour la première fois contre le SRAS ou le syndrome respiratoire aigu sévère, pourraient être réutilisés pour développer des vaccins et des médicaments antiviraux pour un nouveau coronavirus.

Ces scientifiques auraient découvert un anticorps qui pourrait être lié à la surface du nouveau coronavirus, également connu sous le nom de 2019-nCoV, afin de le neutraliser, et ils espèrent pouvoir s’attaquer à la maladie plus tôt que tard.

Pour plus d’informations sur Big Pharma, assurez-vous de consulter BigPharma.Fetch.news.

Mais attendez un instant : cela ne prend-il pas beaucoup de temps pour commercialiser un nouveau vaccin ?

Le problème avec la lutte contre les épidémies conventionnelle – avec des vaccins et des produits pharmaceutiques, plutôt qu’avec des remèdes naturels comme l’huile d’origan – est qu’il existe un long processus pour mettre des médicaments et des vaccins sur le marché.

Cela signifie que rien de tout cela ne sera prêt à temps pour l’épidémie actuelle – c’est-à-dire, à moins que les produits pharmaceutiques et les vaccins contre les nouveaux coronavirus ne soient précipités sur le marché, comme certains rapports l’indiquent déjà[8].

Les essais cliniques pour l’un des premiers vaccins devraient avoir lieu dans trois mois, et leur emplacement reste à déterminer.

« Il a fallu 20 mois aux scientifiques pour mettre au point un vaccin contre le SRAS à tester sur les humains, mais le NIH (National Institutes of Health) espère avoir un vaccin prêt pour les essais humains d’ici avril », rapporte le Wall Street Journal.[9]

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles sur les coronavirus en visitant Pandemic.news et Outbreak.news.

Les sources de cet article incluent :

Benzinga.com

Barrons.com

NaturalNews.com

Newsweek.com

KOMONews.com

WSJ.com


[1] https://www.benzinga.com/general/biotech/20/01/15158019/novavax-is-working-on-a-wuhan-coronavirus-vaccine-candidate-as-first-us-case-emerges

[2] https://www.who.int/topics/prequalification/en/

[3] https://www.barrons.com/articles/drugmakers-race-to-develop-a-coronavirus-vaccine-51580485967

[4] https://www.barrons.com/articles/drugmakers-race-to-develop-a-coronavirus-vaccine-51580485967

[5] https://www.naturalnews.com/2019-08-12-johnson-johnson-to-face-criminal-investigation-over-asbestos-talc-scandal.html

[6] https://www.newsweek.com/coronovirus-antibody-scientists-china-1485067

[7] https://www.newsweek.com/coronovirus-antibody-scientists-china-1485067

[8] https://komonews.com/news/local/vaccine-trials-for-deadly-coronavirus-to-start-in-3-months-uw-confirms

[9] https://www.wsj.com/articles/pharma-to-the-rescue-11580430606

Laisser un commentaire