Coronavirus : Un ténor italien en quarantaine chante avec passion «Nessun Dorma» depuis son balcon de Florence [vidéos]

1
1587
Photo : Facebook / Maurizio Marchini

Les rues, les salles de concert et les opéras sont déserts, mais en Italie, vous pouvez toujours entendre la musique.

Cela fait quelques jours que le gouvernement du pays a imposé des restrictions sans précédent à ses 60 millions d’habitants pour contrôler la propagation du Coronavirus.
Mis en quarantaine, dans leurs maisons et sur leurs balcons, beaucoup utilisent la musique pour briser le silence inhabituel qui règne dans les rues italiennes depuis la mise en place de la quarantaine, et se connecter avec le monde extérieur en montrant leur amour et leur soutien à leurs voisins.

C’est précisément ce qu’a fait le ténor Maurizio Marchini, qui se mit à chanter avec passion une sérénade sur son balcon, par-dessus les toits de sa ville natale, Florence.
Marchini y chante un air pour ténor tiré de l’opéra Turandot, de Giacomo Puccini : «Nessun Dorma» («Personne ne dormira»).
Après le point culminant de l’aria, Maurizio prend son fils dans les bras et répète la ligne Vincerò ! («Je vaincrai !»).

Nessun Dorma a Firenze

Nessun Dorma a Firenze #iorestoacasa #flashmobsonoro #covid19

Publiée par Maurizio Marchini sur Samedi 14 mars 2020

Dans d’autres vidéos qui ont largement été diffusées sur les réseaux sociaux au cours des derniers jours, des italiens de Sienne en quarantaine ont chanté une chanson traditionnelle «Canto della Verbena», ponctuée d’un « Vive Sienne ! ».


Des publications ont également émergé de Naples, où des personnes chantent la chanson de l’artiste pop Andrea Sannino, «Abbracciami».


En Italie, 12 462 personnes auraient été infectées par le virus COVID-19. La pandémie a forcé la fermeture de l’emblématique Teatro alla Scala de Milan, et a affecté de nombreuses performances et tournées dans le monde entier.

Rappelons qu’en Chine, les habitants de Wuhan (l’épicentre de l’épidémie du Coronavirus) qui étaient confinés chez eux, avaient scandé “Jiāyóu”, depuis les balcons de leurs appartements.
“Jiāyóu” se traduit par «Continuons le combat» ou «Restons fort».



Dans un monde incertain, ces vidéos sur les médias sociaux montrent le pouvoir qu’a la musique de rassembler les gens, comme aucune autre forme d’art ne peut le faire.

Et que cela continue longtemps ! “Jiāyóu” !

1 COMMENTAIRE

  1. A bien y regarder, dans tout ce qui est en train de se passer, partout dans le monde, j’y vois une émergence d’Amour et de Solidarité

Laisser un commentaire