Courrier des lecteurs : Retraite forcée

8
2868
Image by von_Italz from Pixabay

Le 12 octobre 2021

🔴🇲🇫 Le Pass sanitaire à été annulé à l’hôpital de Trinité en Martinique 👏👏👏

VICTOIRE des soignants en Martinique contre le Pass sanitaire ✊✊

Le directeur de l’hôpital de Trinité en Martinique  vient d’annuler le Pass sanitaire face à la Resistance des soignants .

Le Pass sanitaire devait être applicable à partir d’aujourd’hui pour les salariés du CHUM de Trinité en Martinique

Bravo 👏
🔴 Résistance 🔴



Bonjour,

Je tiens à témoigner sur votre média indépendant (un concept si rare hélas en 2021) de l’exactitude absolue de vos sources. Bien malgré moi je me trouve mêlé à ce drame local autant que national et planétaire.

Exerçant la médecine générale à Saint François depuis 45 ans, j’ai dû prendre une retraite quasi forcée le 1° juillet 2020, afin de continuer de respecter le code de déontologie sur lequel j’ai prêté serment en 1976 à Paris

“je jure de porter à mes patients les meilleurs soins possibles en mon âme et conscience”.

Ceci n’étant plus possible depuis que Mme Buzin puis Mr Veran, relayés avec zèle par la directrice locale de l’ARS et le préfet, ont décidé arbitrairement et brutalement de m’interdire de respecter ce devoir de tout médecin par une succession d’abus de pouvoir jamais vus depuis le Régime collabo de Vichy.

Mon désarroi fut à son comble quand je dus constater que malgré les preuves scientifiques et les trop rares lanceurs d’alerte de l’époque, la totalité de mes confrères participant à un groupe de pairs sur les communes de Saint François, Le Moule, Sainte Anne et Le Gosier restèrent sourds à mes mises en garde, asphyxiés par la propagande d’état qui faisait déjà rage, et me taxèrent de “complotisme” selon la formule qui depuis a fait florès sous la pression politico-médiatique que l’on sait.

Seul, mon respecté confrère et ami le Dr Floch a courageusement résisté et prescrit à ses patients et avec un succès total les traitements “interdits”, qui lui ont valu cette convocation à l’ordre suite à des dénonciations par des confrères et des pharmaciens aussi stupides que lâches et collabos

2021 sent bien mauvais et l’Ordre créé sous Pétain reste fidèle à son héritage…

Voilà la véritable situation aux Antilles, “le calme règne à  Valparaiso“, et la loi s’applique sans intelligence, comme en métropole.

Seule note rassurante, la comparution du Dr Floch ne s’est pas traduite par une interdiction d’exercer, bien soutenu par une très belle foule de manifestants et de syndicats, les guadeloupéens perdant chaque jour un peu plus d’illusions et de confiance en ce gouvernement illégitime et criminel, auquel il sera bientôt demandé des comptes, et pas qu’aux Antilles.

Merci pour le remarquable travail de vérité que vous poursuivez,

“kimbé red, pa moli !”

Jean-Charles J

8 Commentaires

  1. Cher Docteur vous comme hélas trop peu vous vous retrouverez également devant des juges, mais certainement en tant que témoins et non pas comme accusés …Bravo à vous et àu docteur Le Floch

      • Bien dit les français oubli qu’ils ont afaire à une entreprise cella est complètement une vérité les ouvrier de cette entreprise qui nous sont bien bérné bordel quand ont y pence la le voilà le grand pourquoi les pompes à FRIC NOUS SOMME LES POMPES À FRIC RIEN D’AUTRES MARCHÉ OU CRÉVES

  2. Bonjour,
    Enfin les peuples commencent à réfléchir. Ils ont vu des personnes de leur famille être guéries par les traitements interdits. Merci aux guadeloupéens d’avoir soutenu ce docteur.

    Si on va plus loin dans la réflexion, pourquoi les gouvernements voudraient sauver à tout prix leur peuples alors qu’ils trouvent que nous sommes trop sur la planète et que cela la met en danger ? Ils ont tout intérêt à ce que beaucoup de personnes meurent d’une façon ou d’une autre. Il n’y a qu’à voir avec le cancer. Tous les médecins qui ont trouvé des remèdes efficaces ont été éliminés du monde médical. Et si vous ne me croyez pas allez sur le site “cancer therapy” : https://www.youtube.com/results?search_query=cancer+therapy
    De même pour la maladie de la sclérose en plaque. Voyez le site de Monsieur Dominique Guyaux qui lui aussi a changé totalement son alimentation et qui était lui aussi condamné par le monde médical.
    Pourquoi les gouvernements n’interdisent pas tout ce qui est dangereux dans notre alimentation malgré les cris d’alerte ? Ils faut se poser des questions.

    J’en reviens à Monsieur Guy Tenenbaum qui était condamné à mourir du cancer et qui a décidé de s’en sortir seul. Il y a réussi. Tout heureux, il a voulu faire part de son expérience et prouver que par un changement d’alimentation il a pu éradiquer entièrement son cancer. Et bien ni le gouvernement ni les associations n’ont donné une suite favorable : aucun rendez-vous ni aucun échange. Et oui, les malades sont des poules aux oeufs d’or et il ne faut rien changer ! Alors aujourd’hui nous faire croire que le gouvernement veut notre bien, c’est nous prendre pour des idiots. Surtout vu les censures des lanceurs d’alerte et l’opacité des morts et des personnes handicapés suite à l’injection, produit à l’essai mondial.

    Les élus violent les interdictions qu’ils nous imposent alors que s’il y avait vraiment un danger sanitaire jamais ils n’agiraient ainsi. Mais ils savent que tout ceci n’est que du cinéma.

    Attention, je ne dis pas que le virus n’existe pas. Je veux faire comprendre que les gouvernements se servent de ce virus pour terroriser leur population. Ils ont truqué le nombre des morts du covid en donnant d’importantes primes aux soignants pour en faire leurs complices et maintenant cette complicité se renouvelle avec les primes à la vaccination. Et enfin, il faut se poser une question : pourquoi une grande partie du personnel soignant refuse la vaccination alors qu’il devrait se jeter dessus ?

    • Je dirai que ce n’est même pas un “produit à l’essai” car ils savent très bien ce qu’il contient et que tous ces ajouts volontaires ne sont très certainement pas faits pour soigner ceux qui se le font injecter. Autant de pressions pour se faire injecter un produit à l’essai au niveau mondial, cela ne s’est jamais vu et il y a bien un autre but derrière tout cela que de vouloir le faire pour le bien des populations !

      • animati, c’est plus que certain. Les produits que les gouvernements veulent injecter à leur population ne sont pas faits pour soigner. On le voit d’ailleurs pour le covid dont la personne injectée n’en n’est pas protégée.

Laisser un commentaire