Covid-19 : la Russie dévoile son traitement contre le Coronavirus

4
4669
Vladimir Poutine, en combinaison de protection jaune, a rendu visite à un hôpital de Moscou qui traite des patients atteints par le coronavirus. - AFP

Le centre de recherche et de production russe Pharmzaschita a mis au point un traitement du coronavirus.

Dans le combat mondial contre l’épidémie de Covid-19, la Russie pourrait avoir son mot à dire. L’Agence fédérale russe médico-biologique (FMBA) a en effet annoncé sur son site, ce samedi 28 mars, avoir mis au point un traitement du virus à base de méfloquine, un antipaludique.
Ce traitement pourrait être donné en prévention, mais aussi à divers stades de la maladie.

Selon Veronika Skvortsova, la responsable de la FMBA, et ancienne ministre de la Santé, la méfloquine « bloque l’effet cytopathique du coronavirus en culture cellulaire et empêche sa réplication ». Par ailleurs, « l’effet immunosuppresseur » de cet antipaludique empêcherait « l’activation d’une réponse inflammatoire causée par le virus ».

«Le centre de recherche et de production Pharmazachita, se référant à l’expérience chinoise et française, a développé un schéma thérapeutique pour lutter contre le coronavirus qui est basé sur le médicament antipaludique Méfloquine», est-il indiqué dans le communiqué

La recherche russe a été menée en tenant compte des recommandations de l’OMS, et en se basant sur les « expériences chinoises et françaises », indique l’agence.

Ce nouveau traitement devrait donc désormais être inclus dans les recommandations du ministère de la Santé.

Toutefois, selon le quotidien économique russe Vedomosti, le 27 mars, les pharmacies de Moscou n’avaient déjà plus de médicaments antipaludiques. Ces médicaments étaient également absents des grandes pharmacies en ligne.

Les Russes devraient dépister massivement à partir de lundi

Les autorités russes ont également annoncé une autre avancée sur le front de la lutte contre le Covid-19. Un nouveau test de dépistage permettant de déceler la présence du virus en 90 minutes a été certifié. Il devrait être mis en service à partir de lundi.
La Russie envisage donc de produire 1000 tests par semaine. Chacun de ces tests étant capables de réaliser 100 analyses, 100 000 personnes seraient ainsi testées chaque semaine.

Source : FMBA / Vedomosti / Sputniknews / Yahoo

4 Commentaires

  1. Bravo pour les Russes avec un dépistage du Covid-19 en 90 mn !!! pour le nombre de personnes qu’ils envisagent de dépister par semaine….et dommage que Laroscorbine n’accompagne pas Méfloquine …!

  2. Pour l’apiculture de reconversion, longtemps après un accident de parachute en service commandé qui a failli m’être fatal, mais je vis et je bande comme un bouc !

Laisser un commentaire