Depuis 30 ans, le gouvernement américain favorise l’industrie des vaccins en dissimulant des faits scientifiques graves indiquant leurs effets indésirables.

0
2627

WorlHealth, le 11 novembre 2018

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.worldhealth.net/news/rfk-jr-wins-case-against-government-vaccine-safety-violations/

Ceci constitue une grande et importante nouvelle pour quiconque se soucie de la sécurité des vaccins :

il s’avère que le gouvernement fédéral néglige l’obligation de sécurité depuis des décennies, ce qui a été prouvé par un tribunal qui a ramené RFK Jr et ICAN à la victoire sur le DHHS.

Robert F. Kennedy Jr a fait équipe avec Del Bigtree du Informed Consent Action Network pour faire condamner le ministère de la Santé et des Services sociaux pour les violations de la sécurité des vaccins et ils ont gagné. 

Leur procès a apporté la preuve que la sécurité des vaccins a été négligée depuis plus de 30 ans, et comme nous le savons, ce n’est qu’une imposture, montrant que les agences gouvernementales en qui nous avons confiance ne font pas leur travail pour assurer et améliorer la sécurité des vaccinations.

Le National Childhood Vaccine Injury Act de 1986 oblige le DHHS à prendre la responsabilité d’améliorer l’efficacité et la sécurité des vaccins ; les charge de la surveillance continue et l’amélioration du signalement des événements indésirables. Le DHHS est également chargé de fournir au Congrès un rapport sur les améliorations apportées par la clause Mandat for Safer Childhood Vaccine au moins tous les 2 ans.

Le DHHS n’a pas réussi à remplir les aspects les plus élémentaires de ces tâches importantes qui lui sont confiées en omettant de déposer un seul rapport au cours des trois dernières décennies. 

Cela fait plus de 30 ans que la NVICA a été mise en place et confiée au DHHS pour protéger les enfants, bien que l’agence soit chargée d’enquêter et d’améliorer la sécurité, ils n’ont pas fait autant que de lever le petit doigt vers la sécurité des vaccins.

C’est un problème qui aurait dû être une priorité absolue étant donné que le NVICA annule complètement la responsabilité de l’industrie en ce qui concerne les blessures par vaccin et confie au DHHS la tâche de sauvegarder le secret

Cela peut être vu comme une action volontaire du gouvernement accordant à Big Pharma une immunité économique sans précédent et une carte blanche face à la question des blessures par vaccin ; et encore une autre agence officielle qui était chargée de protéger le public, en outre les enfants innocents des vaccins et qui n’a pas fait son travail.

De plus, l’ICAN a signalé que le DHHS n’a pas complètement évité ses responsabilités en matière de vaccins, car il aurait pris au sérieux son obligation de promouvoir l’adoption des vaccins en dépensant des milliards de dollars en rapports de conduction montrant comment augmenter les taux de vaccination.

L’ICAN a déclaré : 

  • « L’ICAN a donc été contraint de déposer une plainte pour forcer le HHS à fournir des copies de ses rapports biennaux sur l’innocuité des vaccins au Congrès ou à admettre qu’il n’a jamais déposé ces rapports. Le résultat du procès est que le HHS a finalement dû admettre de façon choquante qu’il n’avait jamais, pas même une seule fois, soumis un seul rapport biennal au Congrès détaillant les améliorations de la sécurité des vaccins. Cela en dit long sur le sérieux avec lequel la sécurité des vaccins est traitée au HHS et accroît la crainte que le HHS n’ait aucune idée du profil de sécurité réel des 29 doses, et de la croissance, des vaccins administrés par an. »
  • « Malheureusement, le HHS a choisi de se concentrer sur son obligation d’augmenter l’utilisation des vaccins et de se défendre contre toute réclamation selon laquelle les vaccins causent des dommages au Programme national d’indemnisation des vaccins (alias, le tribunal des vaccins) à un point tel qu’il a abandonné ses responsabilités en matière de sécurité des vaccins. Si le HHS ne remplit pas, comme l’a confirmé la Cour cette semaine, la simple tâche de déposer un rapport biennal sur les améliorations de la sécurité des vaccins, il y a peu d’espoir que le HHS s’attaque réellement au travail beaucoup plus difficile d’améliorer réellement la sécurité des vaccins. »

Robert F. Kennedy Jr et l’ICAN ont poursuivi le gouvernement américain au sujet de la sécurité des vaccins et ont gagné. La question qui demeure est la suivante :

les organismes gouvernementaux chargés de protéger le public et à défaut de le faire seront-ils tenus responsables de cette négligence ?

Le ministère de la Santé et des Services sociaux sera-t-il enfin tenu responsable de cet échec ? 

Ou est-ce que les choses continueront comme c’est le cas avec l’industrie des vaccins qui continue à être autorisée à répandre ses injections vaccinales toxiques, l’enrichissement de Big Pharma est-il un puits sans fond ? 

Quand les œillères tomberont-elles ?

Sources :

Remarque: le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.

https://www.naturalnews.com/2018-11-11-rfk-jr-wins-case-us-government-vaccine-safety-violations.html

http://icandecide.org/government/ICAN-HHS-Stipulated-Order-July-2018.pdf

https://worldmercuryproject.org/advocacy-policy/criminal-conduct-poul-thorsen/

https://childrenshealthdefense.org/wp-content/uploads/world-mercury-project-report-on-poul-thorsen-9-7-17.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12949291

https://www.naturalnews.com/032216_Thorsen_fraud.html

https://www.aimintegrativemedicine.com/aim-integrative-medicine-blog/why-kennedy-sued-the-government-over-vaccine-safety-won

Laisser un commentaire