Accueil À la une Des millions de vaccinés COVID-19 contractent le sida – Dr Elizabeth Eads

Des millions de vaccinés COVID-19 contractent le sida – Dr Elizabeth Eads

18

Par Greg Hunter le 23 mars 2022

Le Dr Elizabeth Eads est à l’avant-garde de la médecine, traitant des patients auxquels on a injecté les “vaccins” expérimentaux Covid-19.

Le Dr Eads est désormais le témoin direct du syndrome d’immunodéficience acquise, communément appelé SIDA.

Le Dr Eads explique :

“Oui, nous voyons à l’hôpital des cas d’immunodéficience acquise liée à des vaccins, à cause des trois vaccins…

Il s’agit bien d’un accident vaccinal, et nous ne sommes pas vraiment certains de quelle manière dla traiter.

Nous essayons d’utiliser tout ce que nous pouvons imaginer pour augmenter le nombre de CD4 et de CD8 et inverser cet effondrement ou cette calamité de l’effondrement immunitaire. C’est vraiment stupéfiant”.

Le Dr. Eads dit que c’est particulièrement mauvais chez les doubles CV19 vaccinés et stimulés. Elle appelle la troisième injection “The Kill Shot, the Money Ball ou quel que soit le nom que vous voulez lui donner. Elle est tout simplement dévastatrice pour le système immunitaire, et je vais vous dire pourquoi. Si vous regardez la récente étude de Stanford, et je vais juste lire quelques phrases de l’étude de Stanford :

“La protéine de pointe dans les vaccins CV19 dont tout le monde parle s’appelle le Lentivirus.

Le Lentivirus contient une combinaison de VIH, de types un à trois, de SRV/1, qui est le SIDA, de MERS et de SARS. Dans l’étude de Stanford, le Lentivirus le plus connu est le pathogène de l’immunodéficience humaine, qui cause le SIDA. C’est pourquoi nous constatons un déclin auto-immun et neurodégénératif après le Covid 19 (Vax), en particulier le rappel. . .

Il modifie de façon permanente le génome de la cellule. C’est pourquoi c’est si terrifiant pour nous, la communauté médicale. Nous ne savons tout simplement pas comment l’attaquer.”

Donc, les vaccins CV19 injectent en fait le SIDA aux gens ?

Le Dr Eads répond :

“C’est exactement ce que je vous dis. C’est ce qu’est le Lentivirus Spike. Il est composé du VIH et du SIDA ainsi que du SRAS et du MERS. C’est pourquoi les personnes vaccinées et stimulées sont si malades. C’est pourquoi ils dominent les hospitalisations concernant la maladie de Covid aussi.”

Comme le système immunitaire est épuisé, de nombreux types de maladies, comme le cancer, peuvent se propager comme une traînée de poudre.

Le Dr Ryan Cole déclaré qu’il constatait une augmentation des cancers de 2 000 % à cause des vaccins.

Le Dr Eads déclare :

“J’ai des chiffres étonnants provenant de la base de données épidémiologiques médicales de la Défense (DMED)… Je vais juste en lire quelques-uns. Je vais juste lire quelques cancers :

  • néo-plasme malin de l’œsophage en hausse de 794 %.
  • néo-plasme malin de l’estomac, du côlon et du pancréas en hausse de 524 %. Cancer du sein en hausse de 387%. . . .
  • Cancer des ovaires : 537 %,
  • cancer des testicules : 269 %.

Ces chiffres sont ceux de 2021. . . .

Quand ils ont découvert que l’avocat Thomas Renz et le dénonciateur avaient les données, ils les ont effacées et modifiées, ce qui est totalement illégal.”

Le Dr Eads traite les vaccinés et les non-vaccinés dans son cabinet. Elle vous dira ce que vous pouvez faire pour vous aider, surtout si vous avez été vacciné, elle parle également de la propagande qui se poursuit pour vous inciter à prendre les soi-disant vaccins “boosters”.

Le Dr Eads explique pourquoi vous devriez arrêter dès maintenant toutes les injections de COVID-19.

Le Dr Eads affirme également qu’une vaste campagne de désinformation est en cours pour vous faire croire que les injections de COVID-19 sont sans danger et ne provoquent pas de caillots sanguins, de crises cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, de cancers et de nombreuses autres maladies, y compris le SIDA.

Rejoignez Greg Hunter alors qu’il s’entretient avec le Dr Elizabeth Eads, qui travaille depuis 25 ans dans ce domaine, et qu’elle continue à mettre en lumière les effets réels non signalés des armes biologiques au CV19 et les dangereux mensonges de Big Pharma, de la FDA, du CDC et des médias grand public.

(Il y a beaucoup plus d’informations médicales de pointe et de première ligne dans l’interview de près de 53 minutes 3.22.22.)

Vous pouvez suivre le Dr Elizabeth (Betsy) Eads sur Twitter ou vous pouvez la suivre sur Telegram.

18 Commentaires

  1. …MAIS TOUT VA BIEN OUI TOUT VA BIEN… -ORELSAN- Je me souviens de toutes vos informations monsieur Jandroke entre autre le professeur MONTAGNIER qui avait alerté l’an dernier sur l’insertion de “sida” et de “Creuzfeldjacob” dans ces injections géniques létales il avait vite été censuré…

  2. Le Pf Montagné nous l’avait dit . Pourquoi personne n’a écouté . Mon médecin qui sait que je ne suis pas injectée , me prends pour une idiote . Je crois même qu’elle s’applique à me pourrir la vie . Ce peut t’il qu’elle ne soit au courant de rien vis à vis des effets du vaccin ?

  3. Dans la Bible le mot grec ” pharmakéia ” est traduit par ” sorcellerie “. La traduction exacte devrait être : médicament.
    Sinon : Pharmakos ( Wikipédia )
    Le pharmakós (en grec ancien φαρμακός, « celui qu’on immole en expiation des fautes d’un autre ») est la victime expiatoire dans un rite de purification largement utilisé dans les sociétés primitives et dans la Grèce antique. Le mot a fini par prendre en grec, à l’époque classique, la signification de malfaiteur1. Afin de combattre une calamité ou de chasser une force mauvaise et menaçante, une personne, parfois revêtue de vêtements sacrés, ou un animal était choisi et traîné hors de la cité, où il était parfois mis à mort. Cette victime sacrificielle, innocente en elle-même, était censée, comme le bouc émissaire hébreu, se charger de tous les maux de la cité2. Son expulsion devait permettre de purger la cité du mal qui la touchait, d’où l’ambiguïté du terme grec qui, au neutre (φάρμακον, phármakon), pouvait signifier aussi bien « remède », « drogue », « philtre », que « poison » ou « venin ».
    jp

  4. C’est fou cela dépasse la science fiction…
    Cette vérité ne pourra pas être longtemps occultée et les vaxxinés “de force “, pour leur travail par exemple, vont vraiment devenir furieux et je ne veux même pas imaginer les réactions des parents quand les enfants vaxxinés commenceront à développer ces maladies.
    Ces élites sombres qui dirigent tout cela dans l’ombre n’ont vraiment rien d’humain mais à Dieu appartient la revanche de la justice. Vivement…

    • Le cancer et le sida ne vont peut-être pas se déclarer tout de suite chez tous les injectés et les personnes qui veulent réinitialiser le monde pensent que d’ici là nous serons tous pucés et contrôlés, de sorte que plus personne ne pourra contester.
      Dieu n’interviendra pas dans nos bêtises humaines. C’est à nous de nous unir et de nous défendre.

  5. Bonjour, ce matin j étais incapable de voir les videos( j étais trop triste???) mais ce soir tout fonctionne YÉ! Je vous aime beaucoup, vous êtes extra….
    Merci beaucoup pour tout je vous Bénis vous et tout votre famille xxx surtout louloutte xxx???
    Martin du Québec

  6. Il me semble que ce Docteur devrait demander par une voie officielle pourquoi les données qui confirment des augmentations massives de cancers ont été modifiées. Cette façon de faire prouverait que l’on trompe délibérément les gens.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile