Francis Lalanne, un chanteur qui divise…

2
3264

Du succès aux engagements polémiques… Francis Lalanne, un chanteur qui divise.

https://www.linternaute.com/

Il fait incontestablement, qu’on le veuille ou non, partie du paysage musical français. Francis Lalanne, né le 8 août 1958 à Bayonne, a connu le succès dans les années 1980 grâce à des chansons comme On se retrouvera ou Reste avec moi, qui l’ont propulsé sur la scène médiatique française. Mais parallèlement à sa carrière de chanteur, Francis Lalanne est également célèbre pour ses engagements, qu’ils soient politiques, sociaux ou écologistes.
Depuis 2018 et le mouvement des Gilets jaunes, ce sont ses prises de position qui font les choux gras de la presse française, tant ses sorties créent, quasi systématiquement, une polémique ou au moins une vague de commentaires.
Retour sur la vie de Francis Lalanne, sa carrière et ses dérapages engagés, plus ou moins contrôlés.

Francis Lalanne est-il né dans un avion ?

La légende raconte que Francis Lalanne serait né dans l’avion qui ramenait ses parents de Jordanie. C’est en tout cas ce que l’on peut lire sur le site de son producteur, Lysprod. Une histoire rocambolesque racontée depuis, notamment sur la page Wikipédia du chanteur, mais qui a finalement été démentie par le chanteur lui-même, invité d’Europe 1 en janvier 2020. 

“Disons que l’accouchement ne s’est pas terminé dans l’avion”, explique Francis Lalanne, avant de détailler : “Mais maman a commencé à avoir ses contractions dans l’avion, oui”.

Malgré cette rectification, l’artiste se définit comme “un citoyen du monde”.

  • “On a quelle nationalité quand on naît en plein ciel ?”, lui demande la journaliste.

Et Francis Lalanne de répondre :

  • “On est apatride et je n’ai pas cette chance, mais je le suis dans l’âme. Je me considère comme un citoyen du monde.”

Francis Lalanne, qui se définit lui-même comme “citoyen du monde”, est issu d’une famille cosmopolite : ses grands-parents maternels étaient libanais, béarnais du côté de son père. La mère de l’artiste est née en Uruguay. Et dans la famille Lalanne, l’amour de la musique et de la culture est contagieux. Les deux frères de Francis Lalanne, Jean-Félix est guitariste, quand à René Manzor, son autre frère, il est réalisateur. Après avoir vécu douze ans en Uruguay, le futur chanteur débute des cours d’art dramatique au conservatoire de Marseille.

Les trois frères Lalanne, Francis, René et Jean-Félix, se font alors appeler les “Bibi Folk” et se produisent dans les universités, les lycées à Marseille et ses environs. Francis Lalanne part ensuite pour des études de lettres modernes à la Sorbonne à Paris, où il continue de chanter dans les asiles et les prisons.

Francis Lalanne sur TF1 en 1984 © FISTER/TF1/SIPA

C’est à la toute fin des années 70, en 1979, que Francis Lalanne enregistre son premier album, intitulé “Rentre chez toi“.

C’est grâce au soutien de Jean-Louis Foulquier, journaliste et fondateur du festival des Francofolies de La Rochelle, que le succès sera au rendez-vous avec notamment la chanson “La Maison du bonheur“, qui passe en boucle sur France Inter.

Ce premier disque le mènera à se produire en concert dans toute la France, jusqu’à la sortie d’un second opus, Francis Lalanne, paru en 1980. C’est le début de la grande aventure : le chanteur se produit aux quatre coins du pays pendant presque toute la décennie, avec notamment une date au Palais des Sports de Paris en 1986, suivie d’une tournée en France, en Belgique, en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en Algérie au Canada et même en Amérique Latine.

Avec son succès dans les années 1980, Francis Lalanne menait une vie de rock star. C’est en tout cas ce qu’il racontait dans les colonnes de Gala en 2015, évoquant son rapport avec ses (jeunes) fans.

“À une époque, j’étais traqué par les groupies. On ne peut pas imaginer ce qu’on peut vivre quand on est un chanteur qui commence à toucher un public ado : des filles m’attendaient nues dans mon lit ou planquées dans les armoires des chambres d’hôtels”, expliquait Francis Lalanne, ajoutant avoir toujours mis “un point d’honneur à n’avoir aucun échange amoureux avec une admiratrice.

“Parce qu’utiliser l’admiration de quelqu’un pour assouvir un besoin sexuel, pour moi, aurait été indigne, une sorte d’abus de position dominante. Utiliser la fascination, c’est comme une forme de viol.”

Une vie de star “sexe, drogue et rock’n’ roll” ?

Très peu pour Francis Lalanne (ou presque). Si le chanteur se définit dans les colonnes de Gala comme étant un “hippie”, il s’est également confié sur son rapport (distant) avec les drogues et autres substances. “En tant que hippie, j’ai suivi le cursus classique, y compris dans le caractère illicite de certaines substances que j’ai pu absorber. S’il n’y avait pas eu la chanson, j’aurais sans doute pu sombrer dans la drogue, car “les paradis artificiels” c’est ce que l’on recherche quand on a l’impression de vivre en enfer.

Mais à partir du moment où on vit de sa passion, on ne ressent pas la corrosion du réel. La musique a remplacé toutes ces substances. C’est celle qui me fait planer le plus loin possible”, expliquait le chanteur au magazine dans un entretien sans filtres en 2015.

Francis Lalanne lors d’un concert à Chalon-sur-Saône en 1987 © SUU/SIPA

Francis Lalanne s’est fait connaître comme chanteur avec plusieurs tubes, comme “On se retrouvera” et “La maison du bonheur“. Mais la musique n’est pas le seul domaine dans lequel il s’est essayé. On le découvre par exemple sur le grand écran, dans plusieurs films comme en 1995 dans “Marie de Nazareth“, de Jean Delannoy, en 2008 dans “Astérix au Jeux Olympiques” de Frédéric Forestier et Thomas Langmann ou dans son propre rôle dans “Disco” de Fabien Onteniente la même année. C’est également lui qui prête sa voix à Quasimodo dans le cultissime “Bossu de Notre-Dame“, Disney sorti en 1996.
Francis Lalanne s’est également essayé à la poésie et à l’écriture de romans, mais aussi à la télé-réalité, en participant à l’émission “Nice People” en 2003, à “Danse avec les Stars” en 2011 ou à “Fort Boyard” pendant plusieurs saisons.

Photo de Francis Lalanne - Astérix aux Jeux Olympiques : Photo Francis  Lalanne, Franck Dubosc, Frédéric Forestier - AlloCiné
AlloCiné
Photo de Francis Lalanne – Astérix aux Jeux Olympiques

Trop vieux pour Fort Boyard

En 2016, Francis Lalanne fait son retour sur le petit écran. Le chanteur est la nouvelle recrue de Fort Boyard, où il incarne le curieux et caricatural personnage de Narcisse Lalanne, un poète faisant passer des épreuves aux candidats.

“Une caricature de la caricature de Francis Lalanne”, expliquait-il au Parisien.

Mais en juin 2020, l’aventure s’arrête : le chanteur n’est pas rappelé pour la nouvelle saison du célèbre jeu de France 2. En cause ? Les assurances et les règles sanitaires liées au Covid-19.

“On m’a dit que mon personnage ne serait pas dans cette saison, à cause des assurances. Elles refusent de prendre en charge le risque lié au Covid. Et par conséquent, comme j’ai 61 ans, je n’étais pas le bienvenu. Si j’en veux à quelqu’un, ce sont aux assurances. Je n’exclus pas de me retourner juridiquement contre elles, car c’est de la discrimination”

lançait Francis Lalanne dans les colonnes du journal.

Francis Lalanne SDF

Partout où on ne l’attend pas. Cela pourrait être le maître-mot de Francis Lalanne. En 2015, dans une interview accordée au magazine VSD, le chanteur explique avoir tout quitté pour une vie de bohème. Il raconte avoir fait l’objet de 29 contrôles fiscaux en 25 ans, le poussant à renoncer à toute possession matérielle.

“J’ai vendu tout ce que je possédais et je pars tel un sans domicile fixe à travers la France, avec ma guitare et mon balluchon !”

confiait l’artiste. Quelques jours plus tôt, il déclarait à Gala :

“Si vous me demandez, là, où je vais coucher ce soir ? Je n’en sais rien. Je sais que j’ai un train à prendre, je sais dans quelle ville je vais, je saurai au dernier moment où je dormirai. Et si c’est à l’hôtel, c’est que je n’aurai fait aucune rencontre. Ce ne sont pas des paroles en l’air, c’est la vérité.”

Ce qui ne l’a pas empêché d’écrire et de sortir un recueil de poèmes, appelé De mémoire amoureuse.

Francis Lalanne au théâtre Rive Gauche en 2012 © DELALANDE RAYMOND/SIPA

Décembre 2018

La France vit au rythme des manifestations du mouvement des Gilets jaunes, apparu quelques semaines plus tôt et qui, tous les samedis, clament leurs revendications diverses et variées, principalement contre la politique fiscale du gouvernement et pour l’amélioration du niveau de vie des classes populaires. Emerge alors un porte-drapeau inattendu : Francis Lalanne. Un soutien de taille pour le mouvement, qui en appelle à la “guerre civique” et décide de rassembler autour d’une “liste jaune” pour les élections européennes qui se tenaient en mai 2019.
Le chanteur affirmait alors avoir réuni 79 candidats pour rejoindre sa liste, à laquelle il assurait une “caution financière” de 800 000 euros. Sa liste récoltera 0,53% des suffrages aux élections européennes de mai 2019.

Francis Lalanne à Bordeaux lors d’une manifestation des Gilets jaunes en 2019 © UGO AMEZ/SIPA

C’est sur le site controversé France-Soir que le militant a publié une tribune, baptisée “J’Appelle”, dans laquelle il exhorte “le peuple français” à “la mobilisation générale contre la tyrannie” du gouvernement pleine crise sanitaire.

“Pour ce faire, je demande aux plus grands responsables militaires français de procéder, au nom du peuple français, à la mise à pied des auteurs du Coups d’Etat. Donc par voie de conséquence, de mettre fin à l’exercice du mandat de l’actuel président de la République”.

En clair, un appel à l’armée pour destituer Emmanuel Macron pour le faire “comparaître devant un tribunal constitué en Haute Cour, pour qu’ils (avec les ‘auteurs du coup d’Etat’, selon ses mots, ndlr.) aient à répondre du chef de haute trahison. Cette tribune pourrait d’ailleurs valoir à son auteur une condamnation en justice et une peine qui peut aller jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 75 000 euros.

Un coup de sang dans TPMP

Après la polémique, Francis Lalanne a ravivé les commentaires de tous bords en répondant à l’invitation de Cyril Hanouna dans “Touche pas à mon poste“. Un passage télévisé qui s’est soldé par une altercation avec le docteur Jimmy Mohamed, chroniqueur de TPMP, d’Europe 1 ou de France 5.

“Je sais que le Premier ministre dit qu’il n’y a pas de traitement précoce ce qui est faux. Je sais aujourd’hui que le Premier ministre dit qu’à part les vaccins, il n’y a aucune autre solution. Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui veulent absolument croire à ça. Moi je dis qu’il ne faut pas croire à ça”

a lancé Francis Lalanne, avant de quitter à de nombreuses reprises le plateau (puis revenir, puis repartir, puis revenir…).

Francis Lalanne en octobre 2020 © VILLARD/SIPA

Après la polémique engendrée par sa tribune publiée dans France Soir, Francis Lalanne s’est expliqué dans l’émission “Morandini Live” sur CNews et Non Stop People et dément tout appel à un coup d’Etat contre le gouvernement.

“Mon appel à l’armée fait partie d’une étude juridique qui n’est pas du tout un appel aux armes ou à l’insurrection. Les gens qui auront lu ma tribune auront compris ce que j’ai écrit. Les gens qui ont écrit ces âneries sont soit des gens qui ne savent pas lire, soit des gens qui font semblant de ne pas comprendre, soit des larbins du président. Je constate un vide juridique. Je ne vais pas appeler à un coup d’Etat militaire. Il n’y a absolument rien dans mon papier qui dit ça (…) Jamais dans mon article, je ne fais pas appel à la force armée pour s’emparer du pouvoir”.

Explique le chanteur, qui reproche à Emmanuel Macron son comportement avec les Français durant cette crise sanitaire.

Francis Lalanne – La quête (Jacques Brel).avi

2 Commentaires

  1. Francis est engagé depuis longtemps en politique mais en électron libre. Je l’ai découvert à la France en Action, devenue Alliance Écologiste Indépendante, à coté de Jean Marc GOVERNATORI mais pas derrière.
    Dis autrement ce monsieur a ses idées propres tout en œuvrant pour le rassemblement.

Laisser un commentaire