LA CONSPIRATION AU SERVICE DU CHAOS

0
382

OU « ORDO AB CHAO » (L’ordre vient du chaos)

C’est avec une grande amertume que je suis contraint d’écouter et d’entendre des inepties au quotidien de la part de ceux qui animent le PAF, patrimoine audiovisuel français, qui se transforme malgré lui, en POF, patrimoine odieux visuel français, à mon grand désespoir. Il y a tant de choses dites, tant de médiocrités, tant de bêtises, tant de mensonges et de manipulations autant mentales que visuelles, les images sont elles-mêmes trafiquées, ils en changent même leur sens, pour imposer une fausse vérité universelle à la majorité ambiante, qui se contente d’un brouillard d’infos sans chercher à le contester, en se disant que :

« Les bureaux sont la grande fabrique des médiocrités nécessaires aux gouvernements pour maintenir la féodalité de l’argent, sur laquelle s’appuie le contrat social actuel. »

Cela aurait pu être de Rousseau, c’est de notre si cher Honoré de Balzac, dans « Melmoth réconcilié » en 1835, inspiré du roman de Charles Robert Maturin, « Melmoth ou l’homme errant ».

Nous avons tant à apprendre de nos ainés avant de vouloir prétendre à la postérité et aux louanges que de nombreux auteurs, hommes politiques et médecins actuels ne méritent pas. Les héros de notre temps sont rendus muets par des bandits qui leur vole leur gloire, bientôt je l’espère, Pasteur sera détrôné, lui, le plus grand « impasteur » de la science et le père de la science aberrante de la vaccination après Jenner.

Les héros de notre temps sont rendus muets par des bandits qui leur vole leur gloire…

https://pixabay.com
Gustave Doré, « L’enfer de Dante »

Le premier mensonge de notre « démoncratie » actuelle, est ce président incompétent et manipulateur, le fils du diable en bête de somme, le second mensonge, est cette réalité qui nous est imposée comme étant la naturelle marche à suivre, soit la misère pour nos anciens, les retraités et la misère du peuple, la troisième celle que l’homme, l’ouvrier de ce pays n’ait plus de droits en dehors de celui d’être définitivement esclave de la finance qui joue avec sa force vive pour enrichir les truands du monde et je refuse de céder à ce chantage immonde qui veut pointer du doigt les juifs comme les responsables du malheur. C’est exactement ce qu’a fait Hitler pour motiver et obtenir le soutien des pauvres en Allemagne, les juifs et les communistes, cette manipulation revient en force aujourd’hui et même si je défends les Gilets jaunes, c’est un point sur lequel, et il est important de le dire, je m’oppose à ce racisme primaire avec fermeté.

Cela impliquerait que les juifs ne peuvent pas être Gilets Jaunes, et s’ils le sont, ils trahiraient l’une ou l’autre partie ?

Soyons mesurés en toute chose et cessons de pointer un bouc émissaire traditionnellement inscrit dans l’inconscient collectif pour détourner l’attention des véritables problèmes et des véritables coupables.

Les Gilets Jaunes qui invoquent cette forme de xénophobie primaire sont de toute évidence des infiltrés qui cherchent à obtenir le contrôle de toute ou partie de ces Gilets Jaunes ; les nazis ont agi de la sorte, les bolcheviques également, en pointant du doigt les aristocrates et plus tard, leurs propres théoriciens, juifs également, tous traitres désignés, c’est une méthode universelle de se débarrasser des pères fondateurs, pour se substituer à eux et tirer la gloire de leur travail, une méthode habituelle de la lâcheté humaine, motivée par les promesses du monde souterrain pour semer l’ivraie.

le Diable

La principale mission du diable et des gouvernants est d’essayer de nous faire croire que le combat pour la vérité et la justice ne sont qu’une idée, qu’ils n’ont pas d’existence réelle.

« Il n’y a pas de pire danger pour un groupe humain que d’engager tranquillement son armée dans un défilé parce que son service du renseignement lui a certifié qu’aucune troupe ennemie ne s’y trouvait.[1] »

La pratique de l’intoxication consiste à nous faire croire que notre croyance est fausse. C’est l’objectif du politique, c’est l’objectif de l’industriel, c’est l’objectif des laboratoires pharmaceutiques et de tous ceux qui veulent garder les mains libres pour continuer à assassiner la conscience humaine avant de réduire l’humanité. C’est la tactique du démon qui consiste à ne jamais se révéler, à toujours mettre en première ligne ses suppôts, pour qu’ils prennent le blâme qui lui revient de droit.

À force d’agir ainsi, le mensonge devient « structurel » afin que l’on ne puisse pas l’identifier et pousser l’homme en recherche du vrai, à s’interroger sur ses actions et finalement, à douter de lui-même.

Il faut qu’il soit plongé dans le mensonge et l’horreur pour s’en croire libéré, mais comme il n’a que ce paysage devant les yeux, il finit le considérer comme tout à fait normal.

https://pixabay.com

Je ne saurais, en tant que citoyen du monde qui respecte ses frères de toutes les couleurs et de toutes les confessions, je ne pourrais accepter la xénophobie chronique des pauvres envers les riches, les plus nantis, qu’ils qualifient de « juifs » comme pour justifier une vengeance antique. Le crime principal commis par les hommes est le mépris des uns au détriment des autres, pour se hisser sur cette foule en colère et s’assurer une place au paradis du pouvoir, de n’importe quel pouvoir. Le pouvoir, c’est la révélation de l’abjection de l’Ego, et il se trouve partout et chez tout le monde, car encouragé par celui qui se dissimule pour mettre en scène ses objectifs secrets. Les socialistes ont été, après les révolutionnaires francs-maçons de 1789, les bolchéviques et les nazis, les principaux acteurs de la destruction de la pensée spirituelle, les principaux serviteurs de l’ange déchu pour mener à bien ses projets contre la création divine, qu’est l’homme. Nous le voyons partout autour de nous, la spiritualité est bannie de la république et en France grâce à tous ces monstres politiques, nous nous trouvons dans une république bananière corrompue de la tête aux pieds par des voyous, faux représentants du peuple.

https://pixabay.com

Hier soir, je visionnai une vidéo du philosophe Michel Onfray qui se plaignait, à raison, d’avoir été instrumentalisé par l’UPR, il exprimait avec justesse une colère sincère, et malgré le respect que je lui porte, il s’est laissé dépasser par cette colère en laissant échapper le mot « complotiste » à propos de Monsieur Asselineau, président et actuel fondateur de l’UPR.

De mon côté, j’ai été adhérent sincère à l’UPR et j’ai quitté ce mouvement à cause de la mauvaise foi et des manigances du bureau politique, constitué de petits bourgeois, type bobo parisien, issu entre autres, de Terra Nova, la fabrique socialiste, des frustrés de l’ENA, n’ayant pas pu entrer dans d’autres, partis, mais particulièrement méprisants et manipulateurs, avec la force vive et sincère qui fait vivre l’UPR, le peuple. Tout ce que j’honnissais dans les autres partis, je l’ai trouvé avec regret dans ce parti politique émergeant et je dois avouer que je ne suis pas le seul dans ce cas.

https://pixabay.com

 Je déclare ici, que j’éprouve une amitié sincère pour les citoyens, les adhérents qui ont trouvé en l’UPR une église pour soulager leur peine, qui ont cru trouver un parti qui rassemblerait leurs frustrations sociales et politiques, j’ai de la sympathie pour ce peuple qui croit à ce mouvement avec ferveur, car il est véritablement sincère, mais, il est aveuglé par les manigances d’un bureau politique qui l’utilise pour ses propres intérêts. Il ne m’a pas fallu longtemps pour le comprendre. Alors, je présente mes excuses, non pas à l’UPR ni à son « politburo » qui sont inexcusable, mais à ces citoyens remplis d’espoir qui croit sincèrement en ce mouvement sans réaliser que les dirigeants de celui-ci, se dissimulent tels des fourbes démons, pas si honnêtes qu’ils y paraissent ; la preuve, avec cette manipulation faite contre le philosophe des médias, Michel Onfray, en le faisant passer pour un soutien de l’UPR, alors qu’il est foncièrement opposé à toutes les chapelles politiques.

Les manigances perverses du bureau politique sont à leur comble, au comble de la bêtise, s’attaquer de cette manière à Michel Onfray, c’est montrer une terrible ignorance du personnage et de son travail, une incompétence typique de la part d’un bureau politique arrogant qui ne reflète en aucun cas le sentiment profond de ses adhérents. Lorsqu’il existe une telle dichotomie entre les dirigeants qui se servent des adhérents en se prenant pour supérieurs et en les manipulant de la sorte, c’est à cet endroit que l’on réalise combien ce mouvement est semblable… à tous les autres.

Si Monsieur Asselineau est un grand historien, il n’a pas le monopole de la connaissance et surtout pas au sujet de la vaccination, sujet sur lequel il reste très évasif, alors que c’est un sujet qui concerne bien plus la population que l’avenir de l’UPR. C’est avec naïveté que je prenais ce dirigeant pour un humaniste, en croyant qu’il défendrait nos enfants, pour constater finalement, qu’il était juste un autre animal politique comme les autres, son côté bonhomme à la Raymond Barre, n’est pas parvenu à me séduire complètement.

https://pixabay.com

Nous mesurons ici les intérêts d’un chef de parti, qui préfère se consacrer à dénoncer les aberrations politiques pour faire carrière et remplacer un concurrent en place en prétendant être meilleur, plutôt qu’à protéger avec conviction les enfants de France. Il changera de position lorsque le débat sera si chaud qu’il se jettera dans la fournaise pour tirer les marrons du feu, comme le font tous les politiques manipulateurs avides de pouvoir, à l’image des girouettes de clochers.

Pourquoi Monsieur Asselineau reste-t-il très évasif sur la vaccination ?

L’UPR a besoin de financements et pour conserver son parti naissant, Monsieur Asselineau ne prendra certainement pas le risque de critiquer ses patrons secrets. Faire de la politique coûte très cher et ce ne sont pas les cotisations de ses adhérents qui lui permettent de mener de front son combat politique, ses visites en France, dans le monde et sa vie personnelle. Il faut savoir que dans l’ombre, les laboratoires, les grandes entreprises, les banques et peut-être même sous d’autres aspects, sont les principaux financiers des mouvements, des partis politiques, et la plupart du temps, ce sont les mêmes qui les financent pour les opposer et pour cause, plus il y a de partis, plus il y a d’opposition et qui dit opposition, dit absence d’accord et création du chaos.

https://pixabay.com

La politique vit du chaos et c’est exactement ce qu’a fait Macro, il s’est déguisé en ange de lumière pour nous faire tomber dans ses pièges, il a fait exploser la gauche puis la droite pour exister seul ! Il est le traitre absolu de la nation toute entière. Le rôle principal de ceux qui gouvernent le monde est justement d’empêcher l’alliance des peuples, l’alliance des pauvres entre eux qui seraient alors une force indestructible contre les inégalités sociales et l’injustice. Monsieur Asselineau a fort bien décrit la naissance et le rôle de l’ancien Front National, ce mouvement est, ce que j’appelle, un mouvement repoussoir obligatoire, créé par le parti socialiste, chacun le sait à présent ; mais l’UPR lui a emboîté le pas en agissant exactement de la même façon et en rassemblant tous les déçus de la politique française de gauche ou de droite, l’UPR est dans sa forme, mais pas dans son message, l’exacte copie d’un Front National créé pour diviser les Français et non pas les unifier, car, ses dirigeants appartiennent à toutes ces factions ennemies qui travaillent dans l’ombre non pas pour soutenir le peuple, mais pour entretenir un statu quo politique, en excitant ce peuple déçu et en l’opposant à ses frères. La politique ce n’est pas un débat d’idées, c’est le combat des idées, comme de sales gosses se battent entre eux dans les cours de récréation du monde entier sous des prétextes ridicules, et plus les politiques s’opposent, plus la haine et la colère du peuple se développent, pires, les politiques s’amusent à provoquer ces oppositions, car c’est leur fonds de commerce.

Gustave Doré

J’imagine que les mêmes qui ont fait passer Michel Onfray pour le sympathisant de l’UPR, prélèveront des extraits de ce texte pour me faire dire ce que je n’ai pas dit, c’est leur méthode malhonnête, odieusement malhonnête et qui prouve à nouveau que les dirigeants tapis comme des bêtes sauvages qui sont des crapules dont la seule intention est de manipuler le peuple et de motiver la haine afin de créer une scission entre ce peuple, comme l’on fait les communistes au temps du bolchevisme et du stalinisme et comme l’ont fait les nazis pour devenir ce qu’ils sont devenus, des monstres.

L’homme social doit définitivement comprendre que la politique n’est qu’une façade qui permet aux industriels et aux banquiers de contrôler ce monde, de l’exploiter dans l’unique but de développer leurs intérêts librement en dépit du bon sens, la preuve, la position sur la vaccination de l’UPR est désastreuse et en dehors de toute réalité scientifique et de toute réalité de protection des enfants français. Il en va de même, et cela ne dérange personne, pour tous les partis politiques actuels en France, aucun, pas même M. Mélenchon, ancien socialiste, prétendu ami du peuple, ne prend position sur la question vaccinale, étrangement, on ne lui pose d’ailleurs, jamais la question.

Force est de constater la lâcheté absolue du monde politique face à l’avenir de nos enfants.

Aux États-Unis, les médecins tirent la sonnette d’alarme de la santé dégradée des enfants à cause de la vaccination. Une société ne peut pas exister avec des enfants qui deviendront des adultes malades, or, nos politiques font tout pour que nos enfants et les futures générations soient inévitablement malades, puisqu’aucun de ses partis ne prend clairement position pour dénoncer ce crime, et je puis vous assurer que j’ai toutes les preuves scientifiques pour garantir la véracité de mes propos contrairement à ceux qui n’ont, en dehors de leur manipulation verbale, aucune base scientifique solide pour l’étayer.

https://pixabay.com

En revanche, je n’ai jamais trouvé le moindre « complotisme » dans les discours de Monsieur Asselineau, qui est certainement l’un des hommes politiques les plus cultivés de France, un historien exemplaire, capable de mener débat durant des heures, tout l’inverse de ces opposants. Même si je reste persuadé qu’il n’a pas et n’aura jamais l’étoffe d’un président de la République, M. Asselineau sera un parfait premier ministre pour ce pays, ce qui est déjà énorme, car c’est un diplomate de haut rang dans l’âme, mais pas un chef, puisqu’il délègue à des personnes indignes, la gestion de son propre parti, alors comment un président pourrait-il faire de même ?

Ceux qui parle de  » complotisme »sont pour la plupart des êtres incultes, béotiens, incapables de la moindre objectivité.

En ce qui concerne le « complotisme », à force de travailler sur un sujet complexe qu’est l’histoire de nos sociétés et des sujets majeurs qui la constituent, j’ai pu noter que les personnes qui utilisent ce terme sont pour la plupart des êtres incultes, béotiens, incapables de la moindre objectivité.

Un enfant sur un balcon

Lorsque l’affaire Mamadou Gassama, le 26 mai 2018 a éclaté en France, nous avons immédiatement émis des doutes quant au récit, à la vidéo et à la véracité des faits et au traitement de l’information. Nous avons bien entendu été traité de conspirationnistes pour oser contester cet acte de bravoure d’un migrant d’un courage exceptionnel, mais aujourd’hui, des physiciens nous expliquent qu’il est impossible qu’un enfant soit tombé d’un ou de deux étages supérieurs, comme les déclarations officielles nous l’affirment, à cause de la gravité elle-même et du poids de l’enfant, et les physiciens se demandent à présent quel est le salopard qui a mis en danger la vie de cet enfant, pour faire cette mise en scène donner une médaille et la naturalisation française à ce héros spontané ? Est-ce une misérable manipulation d’un petit président criminel en mal de popularité ou toujours du « complotisme » ?

Cinéma et « complotisme »

En 1993, le réalisateur de cinéma Andrew Davis réalisait le film au succès international, « Le Fugitif » avec Harrison Ford et Tommy Lee Jones dans les rôles principaux. L’histoire d’un médecin accusé injustement du meurtre de son épouse, meurtre manigancé en fait, par un laboratoire pharmaceutique pour éloigner un médecin intègre de la sortie officielle d’un médicament défectueux, le « Provasics » (médicament imaginé pour les besoins du film). Le Dr Kimble (Harrison Ford) finira par démasquer le complot après de multiples péripéties, et gagner enfin sa liberté. Ce film n’a pas reçu la moindre critique, la moindre attaque de « complotisme », pourtant, le « Provasics », aurait très bien pu s’appeler le VIOXX du laboratoire Merck qui a été attaqué en justice pour fraude et condamné. Ce médicament a causé aux États-Unis, plus de 60 000 décès, mais les statistiques n’existent pas dans le reste du monde, étonnamment.

Lorsqu’aujourd’hui, je mène des enquêtes en découvrant l’horreur commise au quotidien par les laboratoires pharmaceutiques qui se servent de la crédulité de certains médecins pour valider leurs mensonges et devenir les nouveaux croisés de la vaccination, certains complices de ce crime contre l’humanité me pointent du doigt en me traitant de « complotiste », sans jamais étayer, sans jamais développer leur accusation, sous prétexte qu’elle se suffirait à elle-même ?

https://pixabay.com

Or , mon travail consiste à traduire des études et des articles qui dévoilent des vérités scientifiques, que justement, ces mauvais médecins, ces mauvais journalistes ou de mauvais philosophes qui se reproduisent avec le Gotha, pour ne pas dire le Golgotha, soit, le sommet du crâne de la mort sur lequel le Christ a été crucifié, n’évoquent jamais, ce qui indiquent leur complicité face à ce crime épouvantable qu’est l’empoisonnement de nos enfants à travers les vaccinations qui ne sont ni sûres ni efficaces ni garanties par les laboratoires producteurs, car protégés par la loi Reagan selon une clause de non-responsabilité aux États-Unis.

Pour Aristote,

« sagesse est science »

Je rappelle à cet endroit que le philosophe est celui qui aime la sagesse, celui qui doute de la parole dite, pour justement apporter son expertise de sage. Pour Aristote, « sagesse est science », et j’applique principalement les principes d’Aristote dans toutes mes recherches, alors que le discours de la majorité des employés du PAF, est justement de se prévaloir pour certains rares médecins, d’une formation scientifique, pour affirmer des mensonges scientistes, destinés à nuire à l’humanité pour s’enrichir personnellement, puisque des médecins extérieurs, considérés par leurs confrères du PAF, comme « complotistes », affirment exactement le contraire. C’est là où le discours prend le pas sur la science, là, où les sophistes les plus malhonnêtes se dissimulent sous une enveloppe bien mise, pour prétendre avoir des compétences en des domaines reconnus qu’ils n’ont plus.

D’où vient la « théorie du complot » ?

Ce terme de « complotisme » ou « théorie du complot » a été inventé en 1967 par la CIA, une agence de véritables complotistes, comme une « arme de guerre psychologique » et mis en place des opérations pour discréditer toutes les oppositions à la propagande officielle :

  •  « … la CIA a envoyé une directive détaillée à tous ses bureaux, intitulée “Counter Criticism of the Warren Commission Report [2]», ce document a joué un rôle définitif en faisant de la “théorie de la conspiration” une arme utilisée contre les individus ou groupes qui remettent en question les programmes et activités clandestines du gouvernement. [3]» 
document déclassifié

La CIA est toujours active en termes d’organisation de complots encore aujourd’hui sous la direction de « L’État profond ou Deep State », responsable des plus grands attentats commis sur la planète au XXe siècle et bientôt au XXIe siècle, ainsi que toutes les guerres organisées méthodiquement au Moyen-Orient pour piller les richesses de ces pays. La définition de Wikipédia a du bon dans ce qui suit :

« … selon Peter Knight, de l’université de Manchester, la théorie du complot est un récit théorique qui se prétend cohérent et qui cherche à démontrer l’existence d’un complot entendu comme le fait qu’“un petit groupe de gens puissants se coordonne en secret pour planifier et entreprendre une action illégale et néfaste affectant le cours des évènements[4]. »

C’est pourtant bien ce que font les laboratoires pharmaceutiques, concernant le Vioxx, le vaccin contre la grippe, le HPV, l’hépatite B, la rougeole… j’ai fourni toutes les preuves historiques et scientifiques de ces complots dans mes ouvrages, des preuves indiscutables publiées par des médecins, pédiatres, scientifiques, dont seuls, des complotistes financés par ces mêmes laboratoires, contestent la véracité et des personnes incultes en matière vaccinale qui se contentent bêtement de suivre le troupeau pour se jeter dans le gouffre de la médisance et de la méchanceté gratuite en tentant de valoriser une intelligence qu’ils n’auront jamais :

 « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux leur appartient. » disait Saint Matthieu (5:3) qui avait bien compris les secrets de l’âme humaine.

  • « La conspiration secrète civilecriminelle ou politique, visée par la théorie du complot, agirait généralement dans l’objectif de détenir ou conserver une forme absolue de pouvoir (politique, économique ou religieux). » (Wikipédia)

Serait-ce si surprenant ? 

Et qui cela gêne-t-il en fait, que des personnes émettent une opinion différente de celle de la doxa, cette croyance commune et imposée à tous par les dirigeants des nations ?

L’homme de Vitruve

Si Leonard avait suivi la doxa de son époque, il ne serait pas devenu le génie de l’humanité que nous connaissons, si Ambroise Paré au XVIsiècle avait suivi la doxa, nous n’en connaitrions pas autant en chirurgie et en anatomie, et combien d’autres qui, parce qu’ils décident de sortir de l’obligation de pensée, développent la société humaine bien plus que les monstres qui la dirigent pour l’asservir ?

Penser différemment, parler des sujets sociaux différemment n’est pas un signe de folie, mais un signe de progrès, seul, celui qui se pose les bonnes questions participera à l’éveil de la société, celui qui le brime, fait en sorte que justement, cette société n’évolue pas pour la mener à son autodestruction.

https://pixabay.com

Mener un travail d’enquête et d’historien ne fait pas du chercheur un « complotiste », mais simplement un chercheur conscient de la réalité actuelle. Il me parait dès lors étonnant de la part du philosophe Michel Onfray qui se mêle de tout de qualifier Monsieur Asselineau de complotiste, ce qui est parfaitement contradictoire par rapport à l’histoire et à la réalité. Je comprends sa colère face à la manipulation de l’UPR, mais en toute sincérité, je ne crois pas le président de ce parti « complotiste » ni évoquant des thèses « complotistes », ce serait se tirer une balle dans le pied. Ce n’est pas parce que l’on n’est pas d’accord avec le discours d’un individu qu’il a forcément tort. Se remettre en question est la base de toute vérité et de toute sagesse.

Commémoration des attentats du 11 septembre 2001: les …
beninwebtv.com

Si le président de l’UPR parle du « 11 septembre », ou si le comédien Bigard en parle de la même manière, Michel Onfray devrait savoir que le président Trump a rouvert le dossier top secret de cet attentat pour refaire l’enquête, que des groupes d’ingénieurs et d’architectes ont eux-mêmes, et dès le début, prouvé que la chute des 3 tours était non seulement impossible, mais plus qu’improbable ; mon père, qui participait à la construction de ce type de tours dans le monde et qui était polytechnicien, me dit le jour même de l’attentat qu’il s’agissait clairement de déconstruction organisée et qu’elle n’était certainement pas causée par un avion de ligne dont la trajectoire improbable, et la présence à cet endroit étaient tout aussi improbables que parfaitement inconcevables techniquement. Le NORAD aurait dû abattre ces avions immédiatement et comment expliquer que le Pentagone lui-même « attaqué par un avion », protégé par les meilleurs systèmes de sécurité au monde avec plus de 80 caméras branchées, n’a pas filmé une seule image de cette prétendue attaque ? Et il paraitrait que c’est du complotisme que de réfléchir à la réalité en se posant de simples questions ?

Il est malsain de poser des questions qui mènent à la vérité, il est malsain de découvrir que l’on nous manipule pour nous contrôler, il est malsain d’être libre de penser dans une société qui ne cherche qu’à faire des humains, des esclaves.

Le médecin caractériel préféré des Français, Michel C. a encore sévi en déclarant qu’il ne fallait pas donner la parole aux anti-vaxx, tout comme les communistes et les nazis refusaient de donner la parole à leurs détracteurs en leur temps ? C’est bien du fascisme intellectuel, du fascisme de la pensée établie que réclame ce médecin à la mode ? pourtant l’industrie pharmaceutique à laquelle cet homme voue le plus fervent soutien, a dépensé 3,9 milliards de dollars au cours des 20 dernières années, l’ industrie des produits pharmaceutiques et des produits de santé a dépassé de loin toutes les autres industries en ce qui concerne les dépenses de lobbying. Il est important de noter que cette industrie comprend non seulement les fabricants de médicaments, mais également les vendeurs de produits médicaux et de suppléments nutritionnels et diététiques, ainsi que leurs médecins attitrés et représentatifs. En 2018, les dépenses ont été dépassées par les sociétés Pharmaceutical Research and Manufacturers of America et Pfizer.

Il est désormais aisé de comprendre pourquoi on donne la parole à n’importe qui, qui vit de l’argent des laboratoires, aux propagandistes pros-vaccinaux, aux politiques, à LREM, au nouveau FN, aux socialistes organisateurs du chaos que nous vivons, cette gauche caviar qui ne vaut guère mieux que ses opposants qui mentent au quotidien, mais il ne faut surtout pas donner la parole aux historiens, aux médecins chercheurs, aux sociologues, aux écrivains qui risqueraient de dévoiler le pot aux roses, une vérité qui serait si gênante, et qui ferait s’écrouler le monde face à tous ces mensonges, c’est pourquoi ils ont mis ce mot à la mode dans la bouche de tous les naïfs de France : « complotisme »

Ce « complotisme/conspirationnisme » qu’ils utilisent pour ridiculiser toutes les personnes qui dévoilent justement, leurs monstrueux complots.

Alors, si vous entendez ce terme de la bouche d’une personne, dîtes-vous d’emblée que c’est, soit un faible d’esprit ignorant, qui se trouvera incapable d’expliquer « votre complotisme », soit une personne conspirationniste au service du chaos, qui tente de dissimuler son crime et celui de ses maitres, sur la base d’un discours mensonger.

Nous vivons une époque formi… Diable !


[1] http://www.blogcathedraletunis.com/2015/03/la-tactique-du-diable.html

[2] https://wikispooks.com/wiki/Document:Countering_Criticism_of_the_Warren_Report

[3] https://changera.blogspot.com/2017/05/lorsque-la-cia-inventa-le.html

[4] Conspiracy Theories in American History : An Encyclopedia (ABC-Clio, 2003)

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ :

 Les informations et les opinions partagées sur ce site, dans ces articles passés-présents-à venir sont uniquement à des fins d’information, y compris, sans toutefois s’y limiter, LES TEXTES, GRAPHIQUES, IMAGES ET AUTRES ÉLÉMENTS NE SONT PAS DESTINÉS À SERVIR DE CONSEILS OU D’ORDONNANCE MÉDICALERIEN DE CE QUI EST MENTIONNÉ DANS CE SITE NE VISE A REMPLACER UN AVIS MEDICAL, UN DIAGNOSTIC OU UN TRAITEMENT PAR UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ.

Philippe A. Jandrok rédacteur en chef du site cogiito.com

Laisser un commentaire