LE COMPLOTISME EST UNE AFFAIRE D’ÉTAT : 2

7
5206

7 Commentaires

  1. Merci pour vos deux conférences, Monsieur Jandrok, une nouvelle fois fort documentées, et éclairantes. Je laisse de côté le problème avec les serviteurs de l’ombre, il n’a que trop envahi votre travail si précieux. Continuez ainsi, et pensez à prendre soin de vous, ainsi que Madame Louloute. Cordialement.

  2. Mr.Jandrok je vous suis assidue à ttes vos vidéos ! Vous êtes UNE PERSONNE TRES HONNETE ds vos INFOS ! Même si beaucoup se masquent la vérité …

  3. Bravo pour votre travail et de votre humilité et aussi de votre humour, merci de nous faire voir une autre vision et de faire évoluer nos croyances…

  4. Bonjour Philippe.
    Il eut fallu qu’un “état” exista !!!
    Rappel: le 16 janvier 1947, l’entreprise PRIVÉE “, “REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE”, avec ses 42000 filiales, sont CADUQUES, FERMÉES, DISSOUTES depuis officiellement, le 25/12/2012, par la Loi Universelle OPPT, et donc, depuis cette date, il n’EXISTE plus d’officiers ministériels, préfets de police, administrations, institutions, armées, polices, entreprises, PDG ou CEO, etc…, dans NOTRE MONDE, le monde des HUMAINS SOUVERAINS VIVANTS et leurs “LIBRES ARBITRES ÉCLAIRÉS” !
    Nos ennemis n’ont JAMAIS obtenu les consentements des peuples, ils ont fabriqué de supercheries afin de nous faire signer des consentements par défaut !
    Donc, à la base, ces consentements sont CADUQUES !
    Ils le savent et accélèrent la destruction car leurs règnes arrive à ses fins, inéluctablement !
    Un nouveau cycle et surtout un nouveau paradigme s’installent et évincent les paradigmes et dogmes ancestraux, désuets, du passé !
    L’OPPT a été pensé dans ce sens, c’est indéniable, mais cet OPPT se retourne contre eux, le “NEW AGE” n’a jamais fait recette, l’éveille est lent mais constant !
    On constate que les piquousés nous voient comme des ennemis !
    Ils sont formatés pour nous stigmatiser !
    L’inversion des valeur, voilà ce qu’il faut avoir en mémoire en permanence !
    Salut.

Laisser un commentaire