Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson perd à nouveau un procès et doit payer 8 milliards de dollars en dommages-intérêts à cause d’un antipsychotique qui provoque des accidents

0
390

The Highwire, le 9 octobre 2019

Traduction pour cogiito.com : PAJ

L’agence Reuters[1] rapporte que Johnson & Johnson doit payer 8 milliards de dollars en dommages-intérêts à un homme qui a déjà gagné 680 000 $ pour ses affirmations selon lesquelles le laboratoire n’a pas averti que les jeunes hommes utilisant son médicament antipsychotique Risperdal pourraient avoir des seins. Il s’agit d’une affaire parmi des milliers d’autres à Philadelphie seulement, avec plus de 13 000 personnes dans tout le pays qui fabriquent ce médicament, un autre produit que Johnson & Johnson doit défendre contre des poursuites judiciaires devant les tribunaux américains. 

Le service des relations publiques de Johnson & Johnson était déjà dans l’embarras en raison de sa perte de procès en Oklahoma[2], où le laboratoire a été condamné à payer 572 millions de dollars dans l’affaire historique pour avoir causé la crise des opioïdes dans cet État.

Craignant peut-être d’être éclaboussé par ce scandale, le laboratoire Johnson et Johnson a accepté de se contenter d’une condamnation à 20,4 millions de dollars[3] avant sa prochaine affaire d’opioïdes dans l’Ohio. Une autre affaire marquante dans laquelle Purdue Pharma, fabricant d’OxyContin, a décidé de déclarer faillite plutôt que d’aller au procès.   

Pixabay.com

Johnson et Johnson, un géant du monde des affaires, ont les mains pleines pour éteindre les feux légaux sur de nombreux fronts. Au-delà de la lutte contre les opioïdes et le Risperdal, l’entreprise est confrontée à plus de 15 000 cas de cancers causés par leur talc contaminé par l’amiante et à environ 30 000 cas[4] de risques d’accidents graves pour ne pas l’avoir stipulé dans les instructions et sur le matériel de commercialisation et ses dispositifs chirurgicaux.

En septembre seulement, J&J a versé 37,3 M$[5] et 40 M$[6] en dommages-intérêts dans deux cas distincts de cancers causés par son talc. Dans une affaire similaire, en 2018, un jury a rendu un verdict contre l’entreprise qui a accordé un montant record de 4,69 milliards de dollars à 22 femmes.[7]

En outre, la Securities and Exchange Commission et le ministère de la Justice ont ouvert des enquêtes sur Johnson & Johnson au sujet d’une possible contamination par l’amiante de ses produits à base de talc.

En avril, J&J a accepté de régler[8] une affaire impliquant 14 000 femmes dans l’État de Washington seulement, portée par Bob Ferguson, procureur général de Washington. À Philadelphie, huit décisions de jury ont été rendues contre l’entreprise dans des affaires de problèmes vaginaux, et le montant total des dommages-intérêts accordés s’élève maintenant à 346 millions de dollars.

pixabay.com

Un récent sondage Gallup[9] a révélé que l’industrie pharmaceutique est l’industrie la plus méprisée en Amérique. Très peu de gens sont probablement surpris d’apprendre cette nouvelle.

Chaque semaine, les manchettes nationales dénoncent la corruption dans l’industrie pharmaceutique. Un phénomène assez nouveau, cependant, est que les vagues régulières signalent des pertes juridiques considérables pour les compagnies pharmaceutiques en raison des préjudices que leurs produits ont causés.

Pixabay.com

Si l’on examine le paysage juridique des cas des grands groupes pharmaceutiques, le fait de ne pas avertir, de surestimer la sécurité des produits et de dissimuler les préjudices connus semble être par pur « profit interne » plutôt que l’exception des directives à destination des utilisateurs. De quels autres produits J&J savait-il qu’il n’avertissait pas les patients ? Dans quelle mesure les décisions de J&J de stabiliser la santé de leurs résultats financiers tout en déstabilisant la santé d’un pays tout entier, causent-elles et ont-elles déjà causé de tels préjudices humains ?


[1] https://www.reuters.com/article/us-johnson-johnson-risperdal-verdict/jj-must-pay-8-billion-in-case-over-male-breast-growth-linked-to-risperdal-jury-idUSKBN1WN2HK

[2] https://thehighwire.com/johnson-johnson-loses-landmark-opioid-case-pays-572m/

[3] https://www.nbcnews.com/health/health-news/johnson-johnson-settles-ohio-counties-20-million-prior-opioid-trial-n1061046

[4] https://johnsonandjohnson.gcs-web.com/node/44871/html#s0B1EB8F62A2DD16785F9729C5F2A3133

[5] https://eu.app.com/story/news/health/2019/09/11/johnson-johnson-hit-37-3-m-verdict-nj-talcum-powder-case/2290548001/

[6] https://www.prnewswire.com/news-releases/california-jury-returns-40-million-talc-verdict-against-johnson–johnson-300927785.html

[7] https://www.reuters.com/article/us-johnson-johnson-cancer/jj-loses-bid-to-have-4-7-billion-talc-verdict-set-aside-vows-to-appeal-idUSKCN1OI27P

[8] https://www.massdevice.com/johnson-johnson-settles-washington-ags-pelvic-mesh-suit-for-10m/

[9] https://news.gallup.com/poll/266060/big-pharma-sinks-bottom-industry-rankings.aspx

Laisser un commentaire