LE VÉRITABLE AGENDA : un médecin de premier plan affirme que les « vaccins » contre le covid sont intentionnellement conçus pour réduire la population mondiale

6
9209

Mardi 30 novembre 2021 par : Ethan Huff

https://www.afinalwarning.com/574757.html

Le Dr Shankara Chetty, un médecin de famille sud-africain à qui l’on doit l’amélioration du traitement précoce du coronavirus de Wuhan (Covid-19), affirme que l’objectif du programme de “vaccination” de masse est de “contrôler et de tuer une grande partie de notre population sans que personne ne soupçonne que nous avons été empoisonnés”.

Dans une déclaration récente, le Dr Chetty a expliqué que le processus de mort provoqué par les injections a été conçu de manière à être intraçable.

Les gens commenceront à tomber malades à cause de ceci ou de cela, et les symptômes seront si variés qu’il sera difficile de les mettre définitivement sur le compte des injections.

“Les décès qui sont censés suivre les vaccinations ne pourront jamais être attribués au poison”, a-t-il déclaré. “Ils seront trop divers, ils seront trop nombreux et ils se produiront dans un laps de temps trop large pour que nous puissions comprendre que nous avons été empoisonnés.”

Le Dr Chetty affirme avoir traité avec succès plus de 7 000 patients atteints du virus chinois “sans une seule hospitalisation ni un seul décès”. Il est également très conscient de la campagne de censure du gouvernement contre les protocoles de traitement précoce qu’il fournit à ses patients.

“Je pense que la perspective autour de ce qui se passe est d’une importance vitale”, a expliqué le Dr Chetty lors d’une conférence téléphonique Zoom.

“Nous devons comprendre quel est l’objectif. Tout le monde sait qu’il y a des incohérences, qu’il y a de la coercition, mais nous devons comprendre pourquoi. Pourquoi c’est là ?”

La protéine vaccinale spike est le “pathogène … qui cause toute la mort dans la maladie des vaccinés covid”.

Selon le Dr Chetty, il y a une chose qui semble causer tous les décès attribués à covid-19, et cette chose est la protéine spike.

Cet “agent pathogène”, comme il le décrit, est soit présent dans

Johnson & Johnson,

AstraZeneca

soit produit par Pfizer-BioNTech, Moderna les soi-disant “vaccins”.

Et c’est cet agent pathogène qui finira par tuer des millions, voire des milliards, de personnes.

Ce qui semble avoir transpiré ici, c’est qu’ils ont conçu un virus et l’ont doté d’un emballage de qualité militaire appelé “protéine de pointe””, a expliqué le Dr Chetty.

Seul un petit nombre de personnes présentent une “réaction allergique” immédiate à la “toxine la plus élaborée”, dit-il, généralement dans les huit premiers jours suivant l’apparition des symptômes. Les injections, en revanche, prolongent cette réaction allergique “pendant une période plus longue”.

“Nous commençons à voir les lésions endothéliales [paroi des vaisseaux sanguins] que ce vaccin provoque avec sa protéine spike, avec son influence sur les récepteurs ACE2”, prévient le Dr Chetty.

“Ce sont les décès qui sont censés suivre. Et elles ne pourront jamais être attribuées à la protéine spike, une toxine très bien conçue.”

“Maintenant, la protéine spike est aussi une protéine membranaire. Donc, l’ARNm va la distribuer dans tout notre corps. Il sera fabriqué dans divers tissus autour de notre corps. Il sera incorporé dans ces membranes autour de notre corps, et ces tissus spécifiques.”

Comme ces protéines de pointe sont reconnues par l’organisme comme des envahisseurs étrangers, le système immunitaire réagit de manière excessive, de façon auto-immune – ce qui signifie qu’il s’attaque à lui-même. C’est là que commence le processus de mort lente.

“À long terme, cette toxine va exacerber les maladies préexistantes des personnes qui en sont atteintes”, prévient-il.

Pire encore, ces toxines contiennent des “morceaux de protéines du VIH”, ce qui montre clairement qu’elles ont été génétiquement modifiées, selon le Dr Chetty. Les personnes atteintes d’un cancer “vont voir leur cancer s’aggraver, et elles diront qu’elles sont mortes du cancer”.

“Les personnes présentant des lésions ou des prédispositions aux vaisseaux, comme nos diabétiques et [ceux qui] souffrent d’hypertension, vont avoir des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques et le reste à des moments différents, et nous les attribuerons à leurs conditions préexistantes”, ajoute-t-il.

“Les gens vont développer, avec le temps, des conditions auto-immunes, dont la diversité ne sera jamais abordée par aucune intervention pharmaceutique, car elles sont beaucoup trop ciblées.”

Les dernières nouvelles concernant les blessures et les décès liés à l’injection de covidés sont disponibles à l’adresse suivante ChemicalViolence.com.

Sources :

GreatGameIndia.com

NaturalNews.com

6 Commentaires

  1. Même en partageant dix fois cent fois cette monstrueuse réalité de génocide programmé tranquillement inexorablement nous sommes raillés censurés et surtout : pas écouté pas entendu pas cru un seul instant c’est affligeant décourageant : Est ce que les gens sont niais indifférents masochistes ahlzeimeurés ignorants aveugles sourds et cons à la fois ..?

    • Tout à la fois, j’en ai peur. Cent fois je me suis dit que je ne partagerais plus rien (jamais de réaction) et pourtant, je continue, même si cela me fend le coeur devant cette indifférence, cette lobotomisation des gens hypnotisés par les médias, les gouvernements assassins. Cela me déprime oh combien mais je continue en me disant, “courage, on les aura” (comme on disait des boches pendants la guerre, que j’ai connue et dont je me rappelle bien cette phrase répétée sans cesse par mon père). (Je vais avoir, si j’y arrive même sans injections, sans tests et sans muselière, jamais, 85 ans le 2.3.2022).

  2. Les virus ne sont que des images 3D créées par ordinateur, tout comme l’existence de Mickey ou Astérix !!
    Stephan Lanka, Tomas Cowan, Tal Schaller, Alain Scohy, nous indiquent que les “méchants” virus n’existent pas ! et ce que l’on observe au microscope seraient en fait des Microzymas, inoffensifs et indispensables !! Le covid ne serait qu’une méchante grippe que les médecins n’ont pas le droit de soigner !!!
    D’ailleurs personne n’a jamais isolé voire juste photographié ce “virus” covid !! les tests PCR qui en résultent sont donc frauduleux !! Et les variants sont une mascarade ! En sachant toutefois que ces vaxx affaiblissent le système immunitaire, donc expose les injectés à une plus grande fragilité aux infections !!
    Il est donc évident que ces injections n’ont rien de sanitaire !!!!!! Malheureusement tous les jours à la télé, les mêmes professeurs de plateaux s’obstinent a diffuser la peur et le mensonge, et ça marche !!!!
    C’est comme le VIH qui causerait le sida !! Karry Mullis a interrogé le professeur Montagné qui s’est abstenu de lui répondre sur ce soit disant virus !!

Laisser un commentaire