LES MUSULMANS RÉALISENT ENFIN QUE LES VACCINS SONT FABRIQUÉS À PARTIR D’INGRÉDIENTS DÉGOUTANTS D’ORIGINE ANIMALE… ET ILS EXIGENT DES VACCINS «HALAL»..

2
1533

( Natural News ) https://www.naturalnews.com/2019-07-31-muslims-realizing-thatvaccines-are-made-from-filthy-animal-ingredients.html

Mercredi, 31 Juillet, 2019.
par: SD Wells
Traduction : Philippe A. Jandrok

( Natural News ) Tout médecin qui affirme qu’il est sans danger d’injecter des protéines animales étrangères dans les tissus musculaires d’un être humain vivant est dans l’erreur. C’est en réalité, très dangereux et cela peut provoquer des réactions allergiques graves et des troubles auto_immuns.

Pourtant, de nombreux vaccins aujourd’hui, y compris les vaccins contre la « grippe nasale », contiennent des tissus animaux infectés par des virus et des cellules infectées par des bactéries provenant des chiens, des porcs, des poulets, des vaches, des veaux, des singes verts africains et, bien sûr, d’avortements humains. Ensuite, il y a la gélatine, qui est extrêmement réduite aux peaux d’animaux, aux muscles, au cartilage, aux sabots, et à d’autres parties du corps qui ne peuvent pas être vendues comme «viande» de consommation.

En Angleterre, tous les enfants âgés de 2 à 10 ans devraient « se faire vacciner » contre le virus de la grippe nasale, car cela fait partie des efforts du gouvernement visant à encourager les profits pharmaceutiques à court et à long terme, comme aux États-Unis. Les musulmans d’Angleterre s’opposent désormais à cette pratique insensée et déclarent qu’elle n’est pas autorisée (ou «halal») par leurs pratiques religieuses conformément à la loi islamique (pour ne pas mentionner que cela est tout à fait contre nature).

En gros, ces parents musulmans ne veulent pas que des vaccins impurs, c’est-à-dire de vaccins sales, envahissant le système immunitaire de leurs enfants. Ils sont informés semble-t-il des problèmes mieux que les médecins en matière de danger vaccinal.

Cette connaissance provient des médecins et d’érudits musulmans, et ils ne sont pas les seuls êtres intelligents au monde à SAVOIR que la plupart des vaccins contiennent des ingrédients dangereux et expérimentaux provenant des animaux les plus malades de la planète Terre – des animaux qui se nourrissent d’organismes alimentaires génétiquement modifiés qui sont injectés avec des antibiotiques et des hormones synthétiques, qui sont maltraités et torturés, et abattus inhumainement pour la nourriture de basse qualité et les vaccins.

Des animaux CAFO sales et malades sont transformés en gélatine pour vaccins Vous voulez des vaccins propres ? Vous ne les trouverez nulle part. Vous pouvez les demander et vous obtiendrez peut-être un vaccin « sans conservateur » ou sans gélatine de porc, mais il ne sera pas propre – de loin pas. Les propagandistes de la grippe vont vous mentir et vous dire, de toute façon, que les vaccins sans gélatine sont «moins efficaces» pour essayer de vous expliquer la «maladie» qui découle de l’obtention des vaccins contre la grippe, qu’ils soient injectés, vaporisés par voie nasale ou «sans conservateur». ”

Les médecins du monde entier utilisent toutes les excuse de l’histoire pour justifier chaque ingrédient étranger dans les vaccins, toxine de métaux lourds, antibiotique et virus animal mortel, pour convaincre leurs patients que tous les vaccins sont toujours « sûrs et efficaces » et que malgré que les « risque existe » le risque en vaut la chandelle. » Encore une fois, ils mentent ou se font duper eux-mêmes, par une association médicale de pharma voyous et par les sbires et les monstres qui gèrent tout le racket de la fabrication de vaccins.

Cela fait seulement 70 ans depuis la Seconde Guerre mondiale, que les scientifiques fous d’entreprises telles que IG Farben, BASF, Hoechst, Dow et Bayer, qui ont créé les chambres à gaz et testé des vaccins dangereux sur des Juifs innocents, qui sont toujours présents.

En fait, ils sont allés travailler pour des sociétés américaines et des sociétés pharmaceutiques qui dirigent l’industrie des vaccins aujourd’hui. Au moins une douzaine de ces assassins de sang-froid ont été embauchés tout juste sortis de prison, 4 à 7 ans après que le procès de Nuremberg les aient déclarés coupables de meurtre et d’asservissement :

(http://frank.mtsu.edu/~baustin/trials3.html)
Les médicaments sales sous forme de vaccins sont rejetés par ceux qui connaissant la vérité sur les ingrédients insidieux dans leur composition. Êtes-vous végétarien ou végétalien? Vous n’avez pas besoin d’être Amish, juif, musulman, bouddhiste ou hindou pour vouloir éviter les dangereux dérivés du boeuf et les virus porcins mortels (pensez au Circovirus dans le Rotavirus vax) injectés dans votre système sanguin et abîmant vos organes de nettoyage. Les vaccins contiennent généralement une forme de gélatine infectée qui contient également des organismes génétiquement modifiés. Les parties de porc et de bovin sont les types les plus populaires et sont utilisées pour empêcher les vaccins d’être endommagés par la chaleur ou la technique de lyophilisation.

Il existe des dérivés à base de plantes que l’ensemble du secteur des vaccins pourrait utiliser à la place de ces dangereuses protéines animales étrangères et de parties du corps réduites. Pourquoi ne le font-ils pas ? Eh bien, cette réponse est simple. Les vaccins ne sont pas vraiment destinés à empêcher les humains d’attraper ou de propager des maladies.

L’objectif principal des vaccins est de créer des effets néfastes à long terme sur la santé de l’une des industries les plus secrètes, les plus puissantes et les plus lucratives de la planète. Il existe des alternatives au mercure en tant que conservateur, mais le mercure est bon marché et là encore, la mission ne concerne pas l’innocuité ni l’efficacité. C’est là que réside le grand «bazar» – et nous ne parlons pas du bazar quand l’infirmière frotte une boule de coton imbibée d’alcool sur le bras de votre enfant avant d’injecter des neurotoxines et des cancérogènes connus.

Connectez-vous à Vaccines.news pour en savoir plus sur le moment où le CDC a injecté un cancer à près de 100 000 Américains. Oui, c’est arrivé.

Natural News©
Les sources de cet article incluent :
SputnikNews.com
NaturalNews.com
VaccineSafety.edu
Vaccins.news
NaturalNews.com
Orthomolecular.org

2 Commentaires

Laisser un commentaire