L’hibernation des hérissons…

0
162

2017 de L’expert en reproduction des hérissons

https://reproductiondesherissons.fr/category/reproduction-des-herissons

À l’automne, les hérissons doivent prendre du poids car, lorsque l’hiver arrive, ils arrêtent de manger et hibernent.

Quand à lieu l’hibernation du hérisson ?

Quand la durée du jour diminue et que la température extérieure baisse, le hérisson commence à changer de vie. Il se plonge dans des phases de léthargie qui sont de plus en plus longues.

reproduction-des-herissons

Plus le temps passe, plus les siestes du hérisson s’allongent et au mois de novembre, il est en hibernation total. Il dépense donc très peu d’énergie, et quand l’atmosphère se réchauffe, il reprend peu à peu goût à la vie.

Comment les hérissons résistent-ils ?

Ils arrivent à tenir autant de temps sans manger grâce au stock de graisse constitué à l’automne, on parle alors de « graisse blanche » qui peuvent constituer jusqu’à 40% de leur masse corporelle. Ils épuisent toute l’énergie dont ils ont besoin pour faire fonctionner leur organisme qui, on le rappelle, tourne au ralenti…

Quand il sort de son hibernation, le hérisson est amaigri et doit donc dénicher des proies en quantité.

En captivité un hérisson peut survivre une dizaine d’année, dans la nature, c’est extrêmement rare.

Les jeunes hérissons sont extrêmement vulnérables, la plupart n’arrivent pas à survivre au 1er hiver, car, ils n’arrivent pas à constituer assez de réserves.

Pixabay.com

Comment le hérisson sait qu’il doit hiberner ?

La température est un facteur qui permet à cette petite bête de savoir qu’il doit se préparer à hiberner. En effet, lorsque les températures passent en dessous des 15 degrés, il se peut qu’il entre en semi-léthargie pour passer dans un sommeil profond. Lors de cette période, toutes les fonctions vitales des hérissons changent, afin qu’ils puissent survive aux rudes saisons, et de ce fait, économiser au maximum leur énergie.

La luminosité joue également un rôle déterminant dans l’hibernation du hérisson. En effet, lors des périodes d’hiver, la vitamine D produite par le soleil se fait plus rare, ce qui a pour conséquence, de modifier le métabolisme des hérissons.  

Les ressources de nourriture.

Elles sont indispensables à leur survie et à la préparation de leur hibernation. De ce fait, les hérissons cherchent à stocker un maximum de masse graisseuse, qui sera ensuite dépensée tout au long de leur hibernation. La morphologie du hérisson lui permet de réguler sa température facilement. C’est pourquoi il est parfois possible, lorsque les hivers sont vraiment froids, que le hérisson sorte de sa phase d’hibernation.

Pixabay.com

Comment dépense-t-il cette graisse ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la principale grosse dépense énergétique du hérisson se fait pour son réveil. Elle représente 85% contre 15% lorsqu’il est en léthargie.

– La graisse blanche qui est leur principale source d’énergie, est stockée sous la peau et au niveau abdominal du hérisson. C’est cette graisse qui sera consumée lors de son hibernation.  

– La graisse brune elle est stockée sous son épiderme aux alentours de ses épaules et, elle est d’une couleur orangée. Cette graisse sera dépensée lorsqu’il aura besoin de sortir de son hibernation. Elle lui permettra de se réchauffer, puis de se rendormir.

Le nid parfait pour hiberner

La confection du nid est une étape importante pour le hérisson et doit donc être confortable. Il va donc le plus souvent, choisir un endroit qui le tiendra à l’abris des évènements météorologiques extérieur (comme la pluie, le vent, un changement brutal de température ou les inondations). Ils auront donc tendance à se loger sous des tas de branches, des terriers abandonnés ou encore des remises de jardin. Pour isoler son nid, il confectionnera un gros tas de feuilles et d’herbes séchés, dans lequel il se blottira ce qui lui permettra d’être isolé et à l’abris de toute intrusion, de sorte qu’il règne une température de 1 à 5 degrés dans le nid, et peu importe la température extérieure.

Les activités hivernales du hérisson

Lorsque les mauvaises saisons où leurs ressources de nourritures deviennent insuffisantes, les hérissons font le choix d’hiberner. Cette période débute à partir du mois d’Octobre à Novembre où les températures deviennent de plus en plus basses et se prolongent jusqu’au début du printemps. Lorsque les températures se réchauffent et que les ressources de nourritures sont plus abondantes.

Durant cette période, il ne pourra donc pas se nourrir. C’est pourquoi il est primordial pour lui de bien se préparer en amassant un maximum de masse graisseuse dans son corps, et c’est ce qui va lui permettre de survivre à cette hibernation. À la fin de cette période, les hérissons peuvent perdre jusqu’à 30% de leurs poids.

Cependant, il arrive que durant l’hibernation, le hérisson se réveille subtilement en raison de 1 fois par semaine. Notamment, lorsque son sommeil est perturbé par des hausses de températures ou par des intrus. Cette perturbation sollicite énormément l’organisme du hérisson, ce qui lui fait consommer plus d’énergie. C’est pourquoi il est indispensable de ne pas réveiller un hérisson qui hiberne. En effet, l’énergie qu’il dépense pour se réveiller lui manquera pour sortir de son hibernation. Le réveil est un processus qui lui demande énormément d’énergie.

La fin de l’hibernation du hérisson

La période d’hibernation prend fin lorsque les températures se réchauffent. Au mois de Mars ou d’Avril, lors de l’arrivée du Printemps. Les hérissons sortent très affaiblis de cette période d’hibernation.  En effet, le processus de réveil lui demande une très grande quantité de ressource énergétique. C’est pourquoi, la préparation à cette phase est un facteur déterminant pour sa survie, puisque son organisme aura brûlé toute la masse graisseuse présente dans son corps. Un hérisson bien préparé à son hibernation pèse en général aux alentours 850 grammes. À son réveil, il aura perdu plus de 300 grammes, soit 40 % de son poids.

Le hérisson partira à la recherche de sa nourriture. Si vous en rencontrez un dans votre jardin, vous pouvez l’aider à le remettre sur pied. Pour cela, vous pouvez lui laisser un peu de nourriture et de l’eau pour qu’il puisse s’hydrater. Si vous souhaitez en savoir davantage, sur le mode d’emploi des hérissons avant leur hibernation, découvrez ce site !

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes espèces de hérissons, nous avons une rubrique consacrée à cela, mais également une dédiée à notre savoir faire, celle de la reproduction des hérissons !

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour suivre toute l’actualité sur les hérissons :

Catégories Reproduction des hérissons

Navigation des articles

Les hérissons du désert Le hérisson de l’île de la réunion : Le tangue

Laisser un commentaire