Médecine : l’idolâtrie au XXIe siècle

4
3445
Sacrifice d'enfant dans le culte du temple avec le dieu Molech. William Blake (1809), Le Vol de Moloch. Une des illustrations de Blake de On the Morning of Christ's Nativity, le poème de John Milton. Source .

par Brian Shilhavy, le 4 octobre 2015

https://created4health.org/medicine-idolatry-in-the-twenty-first-century/

C’est ce que dit l’Éternel – ton Rédempteur, le Saint… “Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’enseigne ce qui est le mieux pour toi, qui te dirige dans la voie que tu dois suivre.” (Esaïe 48:17)

Le livre d’Isaïe dans la partie de l’Ancien Testament de  la Bible est l’un des livres de prophétie les plus incroyables jamais écrits. Isaïe était un prophète à l’époque où le royaume du nord d’Israël a été déporté en Assyrie en 722 av.

Mais non seulement Isaïe a écrit sur des événements qui se produisaient de son temps, mais il a également écrit sur des événements qui se produiraient des centaines d’années plus tard pendant les jours de captivité du royaume du sud d’Israël après 586 av.

Il a également écrit ce qu’on appelle les passages messianiques du «serviteur souffrant» qui prophétisaient sur la vie de Jésus-Christ qui se produirait plus de 700 ans plus tard.

Dans Ésaïe chapitre 48, on nous donne certaines des raisons pour lesquelles Dieu a révélé ces choses à son peuple à travers les paroles du prophète Ésaïe :

Écoute-moi, ô Jacob, Israël, que j’ai appelé : c’est moi ; Je suis le premier et je suis le dernier. Ma propre main a posé les fondements de la terre, et ma droite a étendu les cieux ; quand je les appelle, ils se lèvent tous ensemble. Rassemblez-vous tous et écoutez : Laquelle des idoles a prédit ces choses ? (Esaïe 48:12-14)

Quelle pauvre comparaison les idoles du temps d’Isaïe étaient en comparaison avec le seul vrai Dieu, le Créateur du ciel et de la terre ! Les idoles n’avaient pas connaissance des événements futurs comme le faisait le Seigneur, qui révélait parfois ces événements à ses prophètes.

Les Israélites ont été appelés à être un peuple spécial, différent des nations qui les entourent. Ils devaient faire confiance à Dieu seul et rechercher une relation avec lui, comme indiqué au verset 17 ci-dessus, où Dieu déclare : « Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’enseigne ce qui est le mieux pour toi, qui te dirige dans la voie Tu devrais y aller. ”

Ce principe guidait tout dans la vie et était le premier des dix commandements :

Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir d’Égypte, du pays de servitude. « Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. “Tu ne te feras pas d’idole sous la forme de quoi que ce soit dans le ciel en haut ou sur la terre en bas ou dans les eaux en bas. Vous ne devez pas vous prosterner devant eux ni les adorer ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, punissant les enfants pour le péché des pères jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, mais montrant de l’amour à mille générations de ceux qui m’aiment et gardent mes commandements . (Exode 20:2-6)

Le coeur de l’idolâtrie

Alors pourquoi les gens ont-ils créé des idoles et pourquoi leur ont-ils fait confiance ?

Les idoles étaient considérées comme des conseils, du pouvoir et de la guérison. Il nous semble étrange aujourd’hui que les gens créent des idoles à partir d’objets fabriqués par l’homme créés par leurs propres mains.

Mais la raison pour laquelle cela nous semble étrange aujourd’hui est que les gens faisaient confiance aux esprits ou au monde des esprits représentés par les idoles, ou dans certains cas, ils ont pu croire que l’idole elle-même était habitée par des êtres spirituels.

Notre culture matérialiste, en revanche, ne croit principalement qu’au monde physique, niant ou ignorant le monde spirituel.

Le cœur de l’idolâtrie se tourne vers des sources extérieures à Dieu pour nos besoins et nos désirs fondamentaux dans la vie. Les idoles qui sont érigées découlent de nos expériences de vie, et l’idole est une tentative d’expliquer la vie en dehors du Créateur.

Par conséquent, lorsque les Israélites ont été miraculeusement délivrés de l’esclavage aux Égyptiens sous la direction de Moïse, et lorsque Moïse est monté sur la montagne pour recevoir les lois qui devaient les gouverner et n’est pas revenu pendant 40 jours, ils ont supposé qu’il était mort et ils ont réinterprété leurs expériences de vie pour trouver un sens en dehors de Dieu.

Ils ont supposé que Dieu les avait abandonnés et n’était plus impliqué dans leur vie. Leurs expériences leur apprirent qu’ils avaient bel et bien été miraculeusement délivrés de la puissante armée égyptienne qui fut détruite, ils devaient donc attribuer cette réalité de leur vie à quelque chose.

S’appuyant sur leur expérience religieuse en Égypte, ils ont décidé de fabriquer une idole en or à l’image d’une vache et d’utiliser cette image comme symbole de grande puissance. (Lire l’histoire dans Exode 32 )

La fonction des idoles

Les choses typiques que les gens se sont historiquement tournées vers les idoles pour leur fournir sont : l’orientation, la richesse, la fertilité et la santé. Dieu, le Créateur du ciel et de la terre, se présente à son peuple comme l’unique source de ces choses dont nous avons besoin et que nous désirons.

Dieu n’agit pas comme un «magicien» en nous fournissant ces choses à partir de rien, mais la plupart du temps, il travaille à travers son ordre naturel de création qui est soutenu par sa puissance. (Voir Hébreux 1:3 et Colossiens 1:17 qui expliquent que Dieu maintient l’univers.)

La création, cependant, n’est pas un système fermé, et Dieu lui-même n’est pas lié à ses lois. Il opère également en dehors de cela, et en la personne de Jésus, en particulier, nous avons vu le pouvoir du Créateur sous forme humaine interagir et surmonter les limites de la création physique dans de nombreux cas. Jésus a marché sur l’eau, a transformé l’eau en vin, a immédiatement guéri les maladies des gens et a même ramené les gens de la mort physique à la vie.

Mais la décision quant au moment où les événements surnaturels se produisent provient toujours de Dieu, et non des êtres créés. Les prophètes et autres dirigeants ont parfois été utilisés par Dieu pour accomplir des miracles, mais les miracles ont été accomplis par Dieu à travers eux.

Les «magiciens», d’autre part, ceux qui pratiquent vraiment la magie (pas seulement des illusions), interagissent avec le monde spirituel en étant contrôlés par leurs propres pensées et désirs, ou ceux des esprits qui sont également des êtres créés.

Le monde antique était plein de religions concurrentes qui pratiquaient la vraie magie dans le domaine spirituel par la pratique idolâtre. Une forme spécifique d’idolâtrie qui a été condamnée dans les écrits de l’Ancien Testament de la Bible était le sacrifice d’enfants au dieu Moloch :

Tout Israélite ou tout étranger vivant en Israël qui donne l’un de ses enfants à Moloch doit être mis à mort. 

Les gens de la communauté doivent le lapider.

je tournerai ma face contre cet homme et je le retrancherai de son peuple; 

car en donnant ses enfants à Moloch, il a souillé mon sanctuaire et profané mon saint nom. 

Si les gens de la communauté ferment les yeux lorsque cet homme donne un de ses enfants à Moloch et qu’ils ne le mettent pas à mort, je tournerai mon visage contre cet homme et sa famille et je le retrancherai de leur peuple, lui et tous.

qui le suivent en se prostituant à Moloch. 

Je mettrai ma face contre celui qui se tourne vers les médiums et les spirites pour se prostituer en les suivant, et je le retrancherai de son peuple.

Consacrez-vous et soyez saints, car je suis l’Éternel, votre Dieu. Gardez mes décrets et suivez-les. 

Je suis l’Éternel, qui vous sanctifie.  

(Lévitique 20:2-8)

L’idolâtrie aujourd’hui au 21ème siècle

Les choses sont-elles différentes aujourd’hui en termes d’idolâtrie ? Elle a pris une forme différente, mais c’est essentiellement la même chose qu’elle a toujours été – faire confiance aux idoles plutôt qu’à Dieu pour répondre à nos besoins et désirs.

La culture moderne a radicalement changé depuis que la théorie de l’évolution darwinienne est apparue et a dominé les universitaires de la culture occidentale, de sorte qu’aujourd’hui le monde physique est exalté au-dessus de toutes les autres réalités.

Le monde spirituel est soit nié, soit ignoré. Par conséquent, la création d’idoles physiques à partir d’éléments de base tels que le bois ou les métaux est très rare, car la culture actuelle ignore le monde invisible qui pourrait être représenté par de telles manifestations physiques.

Ce qui a remplacé ces idoles, cependant, ce sont les croyances en de nouvelles. L’idole la plus courante dans la culture occidentale aujourd’hui, de loin, est la médecine – la nouvelle « magie ».

La médecine moderne existe depuis une période relativement courte de l’histoire humaine, et la création d’un corps de «médecins» agréés remonte au début du mouvement des vaccins en Europe dans les années 1800, lorsque les responsables de la santé voulaient plus de contrôle sur le population et ce qu’ils percevaient comme des maladies menaçantes comme la variole.

Aujourd’hui, la médecine est considérée comme la solution à presque tous les problèmes de la vie. 

Une pilule ou un vaccin existe maintenant pour à peu près tous les maux ou problèmes de la vie, et pour les problèmes qui n’ont pas encore de solution médicale, des milliards de dollars sont dépensés en recherche pour en trouver une.

Le système de croyance actuellement en place est que la science physique et la médecine peuvent résoudre tous les problèmes de la vie.

Les personnes qui contrôlent le système médical sont formées et autorisées et ont une grande autorité pour contrôler nos vies. 

Actuellement, ils ont le pouvoir d’ enlever des enfants à leurs parents , de déclarer une personne « aliénée » ou souffrant de troubles mentaux et de la placer dans une institution, de forcer les gens (en particulier les enfants) à utiliser leurs produits par le biais de la vaccination, et d’adopter des lois et des réglementations radicales qui affecter la vie de chacun.

On croit que la vie elle-même dépend de la médecine, et ce système de croyance est utilisé pour justifier l’autorité et le pouvoir que le système médical a dans notre culture.

Sacrifice d’enfants au 21e siècle : enlèvement médical

Ainsi, alors que nous pouvons penser que l’idée du sacrifice d’enfants dans un temple au « dieu » Molech était répugnante dans la culture ancienne, les choses sont-elles bien différentes aujourd’hui ? 

Le sacrifice d’enfants dans le domaine de la médecine a simplement pris une nouvelle forme, et cette pratique commence à peine à attirer l’attention des médias grand public.

L’un des cas les plus médiatisés en 2014 a été l’histoire de Justina Pelletier . Justina a été enlevée à ses parents à l’âge de 15 ans par le Boston Children’s Hospital, car ils n’étaient pas d’accord avec le diagnostic du médecin de famille sur son état de santé. Ils ont saisi la garde de Justina contre sa volonté et la volonté de ses parents, et l’ont soumise à un service psychiatrique dans une expérimentation médicale apparente, où elle a été détenue pendant plus de 16 mois.

L’histoire de Pelletier n’a obtenu une reconnaissance nationale que parce que les parents ont défié une ordonnance du tribunal et que des animateurs de talk-shows nationaux tels que le Dr Phil, Glenn Beck, Mike Huckabee et d’autres ont rendu publique son histoire.

Cela a incité plusieurs membres du Congrès à proposer une nouvelle loi interdisant aux hôpitaux de mener des expériences médicales sur des enfants qui avaient été saisis par des agences de services sociaux. 

Voir :  “La loi de Justina” vise à mettre fin à la recherche médicale expérimentale sur les enfants saisis par les services de protection de l’enfance .)

La loi n’a cependant jamais atteint le parquet du Congrès, car le lobby pharmaceutique aux États-Unis est l’un des groupes les plus puissants au monde.

L’histoire de Justina n’est pas unique, cependant, et elle se produit partout en Amérique. En tant que rédactrice en chef de Health Impact News , j’ai commencé à recevoir des histoires d’autres familles qui souffraient de la même chose.

Il y avait tellement d’histoires qui arrivaient que nous avons créé un site Web séparé juste pour commencer à en documenter certaines : MedicalKidnap.com . Il y a des familles partout en Amérique, des milliers d’entre elles, qui perdent la garde de leurs enfants aujourd’hui pour ne pas avoir suivi les conseils d’un médecin ou simplement pour demander un deuxième avis sur les soins médicaux. Pour en savoir plus sur les enlèvements médicaux qui se produisent en Amérique aujourd’hui, consultez :

Kidnapping médical : une menace pour chaque enfant en Amérique aujourd’hui

Enlèvement médical aux États-Unis – Enlèvement d’enfants pour des essais de drogue

Enlèvement et traite d’enfants : une entreprise américaine lucrative financée par les contribuables

Le système américain de placement familial : esclavage moderne et traite des enfants

Comment avons-nous permis que cela se produise ? Comment la population croit-elle pour la plupart volontairement au système médical et abandonne-t-elle tant de ses libertés et tant de ses richesses à ce système ?

Il n’y a qu’une seule explication rationnelle : l’idolâtrie. Nous répétons simplement les mêmes erreurs qui ont été commises tout au long de l’histoire, lorsque Dieu est retiré de notre système de croyances et remplacé par une croyance en quelque chose d’autre. Nous apprenons à faire confiance à nos idoles à la place.

Si l’histoire dure assez longtemps, je prédis qu’un jour viendra de nombreuses années dans le futur qui se penchera sur notre époque et notre culture actuelles et aura les mêmes sentiments de répulsion et de dégoût que ceux d’entre nous ressentent aujourd’hui lorsque nous regardons des cultures anciennes qui se fiaient aux images taillées et aux esprits dans leur pratique idolâtre, et sacrifiaient même des enfants à ces idoles. “Comment pourraient-ils être si stupides de faire confiance à ces choses?”, Pensons-nous aujourd’hui, et à l’avenir, je soupçonne que les mêmes pensées et questions seront méditées sur nos pratiques médicales aujourd’hui.

La faiblesse du paradigme médical

Cependant, le vent du changement souffle déjà, car beaucoup commencent à voir à quel point nous avons progressé dans cette confiance aveugle que nous avons dans la médecine. Certains prennent du recul pour essayer de jeter un regard objectif sur l’efficacité de nos médicaments, et ce qu’on voit, ce sont des faits très troublants qu’on ne peut plus nier.

Selon l’ensemble de statistiques que vous examinez, les décès dus aux médicaments légalement prescrits et à l’administration du système médical sont considérés soit comme la première cause de décès aux États-Unis aujourd’hui 1 , soit comme la troisième cause de décès juste derrière le cancer et le cœur. maladie 2 . Cela inclurait les décès dus aux médicaments sur ordonnance et aux erreurs hospitalières évitables.

Toutes les statistiques utilisées pour parvenir à une conclusion comme celle-ci proviennent de rapports publiés standard qui proviennent du système médical lui-même. Pourtant, cela n’est pas largement rapporté dans les médias grand public, en raison de la conviction que la médecine et le système médical sont nécessaires à la vie, et que nous n’avons donc pas d’autre choix que de supporter ces erreurs et ces décès accidentels qui sont le résultat direct de la médecine. Les causalités du système médical sont acceptées pour « le plus grand bien ».

Alternatives au système médical attaquées et réprimées

Tout ce qui est présenté comme une alternative au système médical pour la santé est généralement attaqué et déclaré illégal, et si ceux qui sont au sein du système médical décident de devenir des « lanceurs d’alerte » pour prendre la parole et tenter de révéler les défaillances du système médical , ils sont attaqués et ils perdent souvent leur carrière.

Ici, en 2015, il existe de nombreux rapports de médecins alternatifs qui ont même été assassinés pour avoir utilisé des remèdes non approuvés par la FDA. (Voir :  La mafia médicale américaine assassine-t-elle des médecins de médecine alternative qui ont de vrais remèdes non approuvés par la FDA ?)

Les vaccins : le Saint Graal de la médecine moderne

Cela est particulièrement vrai dans le mouvement des vaccins en ce moment, qui cherche à augmenter considérablement le nombre de vaccins nécessaires pour immuniser les enfants et maintenant même les adolescents et les adultes.

Des centaines de milliers de parents savent de première main que les vaccins ont tué ou endommagé de façon permanente leurs enfants (et cela est même étayé par les statistiques du VAERS – Vaccine Adverse Event Reporting System – base de données gouvernementale, ainsi que les paiements gouvernementaux du National Vaccine Programme d’indemnisation des blessures.)

L’établissement médical est conscient de ces effets secondaires entraînant des incapacités et des décès, mais estime que ces victimes sont nécessaires pour «le plus grand bien» de la société. Des lois ont été mises en place pour protéger les fabricants de vaccins contre les poursuites, et un programme gouvernemental d’indemnisation a été mis en place pour indemniser les personnes blessées ou tuées par les vaccins.

Alors que la grande richesse et les profits sont définitivement liés à l’industrie des vaccins et de la médecine dans son ensemble, je crois que la motivation primordiale est un système de croyances, et pas nécessairement strictement un motif de profit (bien que le motif de profit soit également un facteur énorme !)

Pour les vaccins, la croyance est que si tout le monde n’est pas vacciné, des virus et des maladies dangereux se propageront dans la société et menaceront la vie elle-même – l’existence même de la race humaine.

Cette croyance, cependant, n’est pas soutenue par une science objective. C’est simplement un système de croyance, basé sur les fléaux historiques et sur ce que les fléaux futurs pourraient  potentiellement faire.

C’est un système de croyance qui se nourrit de la peur et ne tient pas compte du fait qu’il existe un Dieu qui a le contrôle ultime sur sa création. Quand on regarde objectivement l’histoire des maladies et des vaccins, cependant, il est évident que toutes ces maladies majeures étaient déjà en déclin avant le développement du vaccin, suggérant que l’immunité naturelle intégrée de Dieu était suffisante, et probablement supérieure, aux vaccins. 

Voir :  Un regard honnête sur les preuves historiques que les vaccins ont éliminé les maladies )

Psychiatrie : Remplacer Dieu et contrôler les masses

Les gens commencent maintenant à regarder objectivement l’efficacité des médicaments, et ce qu’ils découvrent est très troublant. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de médicaments psychotropes dans le domaine de la psychiatrie.

La psychiatrie est présentée comme une partie de la pratique médicale censée avoir sa base dans la science biologique, mais ce n’est tout simplement pas vrai. Il n’existe actuellement aucun test biologique permettant de diagnostiquer une maladie mentale. Aucun. Les médicaments sont prescrits simplement sur les symptômes. C’est une industrie de 330 milliards de dollars, et le nombre d’antidépresseurs prescrits a doublé en moins d’une décennie.

La plupart des gens ne réalisent pas que les maladies que ces médicaments sont censés traiter sont des maladies que les psychiatres votent pour inclure dans leur « Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux » (DSM) 3 .

Il n’y a pas de tests objectifs pour détecter ces “maladies”, et le nombre de maladies définies qui entrent dans le DSM augmente à un rythme alarmant, et inclut maintenant des choses qui, dans le passé, étaient considérées comme relevant du domaine du comportement normal.

L’un des plus importants et des plus controversés est le « trouble déficitaire de l’attention », qui est de plus en plus utilisé pour prescrire des médicaments puissants aux enfants qui sont « hyperactifs » et qui ont des « problèmes de comportement ».

Même le malheur est maintenant considéré comme une maladie, et des médicaments peuvent également être prescrits pour cela. Les critiques soulignent que le DSM est maintenant si vaste qu’il peut désormais couvrir les modèles de comportement de l’ensemble de la population humaine et étiqueter efficacement tout le monde comme ayant une maladie mentale.

Quel énorme marché pour leurs médicaments !

En tant que rédacteur en chef de  Health Impact News , il se passe rarement une semaine sans que je ne voie  au moins une histoire, et beaucoup proviennent maintenant de sources médiatiques grand public, remettant en question la validité de cette augmentation des antidépresseurs et leurs dangers 4 . Ces drogues sont maintenant impliquées dans l’augmentation des fusillades dans les écoles que nous voyons si fréquemment dans les nouvelles 5 , et dans une augmentation alarmante des suicides chez nos jeunes 6 . Ils sont également de plus en plus utilisés auprès des personnes âgées souvent sans défense pour se défendre et faire valoir leurs droits 7 .

L’idolâtrie est la raison pour laquelle nous avons permis à ce système médical, qui est à tort étiqueté de « soins de santé », de devenir aussi puissant qu’il l’est aujourd’hui.

Qui définit ce qu’est la « médecine » ?

Après avoir lu ceci, certains pourraient penser que je suis opposé à toutes les drogues et à tout ce qui concerne le système médical. Ce n’est pas le cas.

Il existe de vrais médicaments basés sur la vraie science qui ont évidemment de grands avantages et peuvent sauver des vies. Les antibiotiques en sont un bon exemple.

Mais notre confiance aveugle dans les antibiotiques a conduit à un tel abus et une telle surutilisation qu’ils perdent leur efficacité. En effet, plus de 80 % de tous les antibiotiques sont utilisés sur les animaux 8 dans notre système agricole industriel, et on estime que sur les 20 % restants environ utilisés pour traiter les maladies humaines, environ 90 % de ces cas, les antibiotiques sont utilisés inutilement.

Si nous continuons à suivre la voie que nous empruntons actuellement, certains pensent que les antibiotiques perdront complètement leur efficacité, rendant impossible la réalisation de procédures vitales comme les chirurgies ou les soins de traumatologie aux urgences 9 .

“Science” corrompue

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui reconnaissent les failles du système médical et constatent que ce qui est qualifié de « science » pour justifier ce système de traitement des maladies est en fait avant tout un système de croyances et pas vraiment de science du tout 10 .

Les études « scientifiques » publiées dans des revues à comité de lecture concernant de nouveaux médicaments ou vaccins sont presque exclusivement financées par les sociétés pharmaceutiques elles-mêmes, avec d’énormes conflits d’intérêts. 11

La « médecine » définie dans la Bible

Cependant, qu’est-ce que la vraie « médecine » ? Pouvons-nous trouver ce terme dans la Bible quelque part pour nous guider ?

Si vous recherchez le mot « médecine » dans votre Bible en anglais, vous ne trouverez pas grand-chose. Habituellement, le seul verset de la Bible qui utilise le mot anglais « médecine » est Proverbes 17:22 : « Un cœur joyeux fait de bonnes médecines, mais un esprit écrasé dessèche les os. “

Ce verset ne traite guère des produits pharmaceutiques, évidemment. Le sens est beaucoup plus large que la stricte compréhension des médicaments pharmaceutiques.

Cependant, il existe un mot grec qui aurait été utilisé pour exprimer la « médecine » dans la culture grecque antique, et il peut également être trouvé dans la langue originale de la partie du Nouveau Testament de la Bible.

C’est le mot grec pharmakeia , d’où proviennent des mots anglais tels que pharmacie et pharmacien . Ce mot n’est cependant jamais traduit par “médecine” dans les traductions anglaises de la Bible, car le mot apparaît toujours comme quelque chose de négatif, associé à l’idolâtrie et à la sorcellerie ou à la sorcellerie.

Il apparaît, par exemple, dans Galates chapitre 5 en décrivant les actes mauvais de la nature pécheresse :

Les actes de la nature pécheresse sont évidents :

immoralité sexuelle, impureté et débauche ; 

idolâtrie et sorcellerie; 

la haine, la discorde, la jalousie, les accès de rage, l’ambition égoïste, les dissensions, les factions et l’envie ; ivresse, orgies, etc. 

Je vous préviens, comme je l’ai fait auparavant, que ceux qui vivent ainsi n’hériteront pas le royaume de Dieu. (Ga 5:19-21)

Le mot grec  pharmakeia, est ici traduit par « sorcellerie », juste à côté de « idolâtrie ». Je me demande pourquoi les traducteurs n’ont pas pensé que le mot « médicaments » était la bonne traduction ?

Définir la « médecine »

C’est donc là que réside le problème de la médecine “moderne”, qui n’est pas si moderne après tout. Tout se résume à une question de définition et d’utilisation. Aujourd’hui, le mot « médicament » est un terme réglementé et soigneusement défini pour désigner uniquement les médicaments approuvés par le gouvernement, produits par l’industrie pharmaceutique.

Les substances naturelles trouvées dans la nature, qui ne sont pas produites par une société pharmaceutique, ne sont pas appelées « médicaments », et la plupart du temps, le faire revient à enfreindre la loi et à faire face à une arrestation.

Même les soi-disant «drogues illégales» dans notre culture moderne, telles que la marijuana, la cocaïne et l’héroïne, ont toutes des antécédents d’utilisations médicales vérifiables. Mais ils sont généralement illégaux aujourd’hui*, non pas parce qu’ils ne peuvent pas guérir la maladie, ou parce qu’ils sont abusés à des fins récréatives, mais parce qu’ils ne peuvent pas être brevetés par une société pharmaceutique et approuvés par la FDA.

Pourtant, les médicaments d’ordonnance légaux sont plus addictifs, plus abusés et causent beaucoup plus de décès que les «drogues illégales». Et les remèdes naturels tels que les aliments et les herbes ne sont pas autorisés à faire des allégations de santé curatives.

Alors, les médecines modernes fabriquées par l’homme sont-elles différentes des idoles des temps anciens ?

Ils semblent fonctionner exactement de la même manière, en amenant les gens à faire confiance aux idoles artificielles plutôt qu’à Dieu. Et tout comme il est difficile d’imaginer que les gens ont volontairement sacrifié leurs enfants au dieu Molech dans les temps anciens (ils ont sans aucun doute été forcés de le faire), les enfants d’aujourd’hui sont également sacrifiés au système médical pour le bien de ” le plus grand bien », même contre les désirs des parents.

Non, peu de choses ont changé du tout.

La solution à l’idolâtrie

Il existe une solution à ce gâchis que nous avons créé :

Ainsi dit l’Éternel, ton Rédempteur, le Saint…

« Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’enseigne ce qui est le mieux pour toi, qui te dirige dans la voie que tu dois suivre. 

Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements, ta paix aurait été comme un fleuve, ta justice comme les vagues de la mer. 

Vos descendants auraient été comme le sable, vos enfants comme ses innombrables grains ; 

leur nom ne serait jamais retranché ni détruit devant moi. (Esaïe 48:17-19)

Le remède à l’idolâtrie est la croyance et la confiance en Dieu notre Créateur et Rédempteur. Le Messie Rédempteur n’était pas encore né à l’époque du prophète Isaïe, mais nous vivons un jour et un âge après sa naissance, et son nom est Jésus-Christ.

La foi en Dieu notre Créateur et Rédempteur Jésus, est le contraire de l’idolâtrie, et reconnaît que la vie dépend de Dieu le Créateur, et que la rédemption, le pardon des péchés et  la renaissance spirituelle , vient d’une relation avec Jésus.

Quand nous avons confiance en Dieu, nous avons confiance en sa parole, et voici sa parole pour nous :

« Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’enseigne ce qui est le mieux pour toi, qui te dirige dans la voie que tu dois suivre. ”

À qui faites-vous confiance ?

Ne faites pas confiance au système médical ! Si vous avez besoin de l’utiliser, assurez-vous que vous avez d’abord cherché le Seigneur et qu’il est celui qui vous conduit vers les bonnes personnes et les bonnes solutions.

La prescription pour faire face à la maladie à l’époque biblique était de demander conseil à des chefs spirituels, et non à des “médecins”. (Voir :  Les médecins guérissent-ils vraiment ? )

La vie ne dépend pas du système médical, et souvent il existe des solutions naturelles, et parfois même surnaturelles. Dieu est l’auteur de toute vie, et c’est lui qui la soutient. Cherchez-le d’abord et ne comptez que sur lui !

Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir d’Égypte, du pays de servitude. 

« Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. “Tu ne te feras pas d’idole sous la forme de quoi que ce soit dans le ciel en haut ou sur la terre en bas ou dans les eaux en bas. Vous ne devez pas vous prosterner devant eux ni les adorer ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, punissant les enfants pour le péché des pères jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, mais montrant de l’amour à mille générations de ceux qui m’aiment et gardent mes commandements . (Exode 20:2-6 – le premier des 10 commandements)

Est-ce que l’un d’entre vous est malade ? Il devrait appeler les anciens de l’église pour prier sur lui et l’oindre d’huile au nom du Seigneur. Et la prière offerte avec foi rétablira le malade; le Seigneur le relèvera. 

S’il a péché, il sera pardonné. Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres afin que vous soyez guéris. La prière d’un homme juste est puissante et efficace. 

(Jacques 5:14-16)

* L’exception est la marijuana, où les lois changent maintenant, mais pas nécessairement pour le mieux. Voir :  Cannabis médical : la VRAIE raison pour laquelle le gouvernement veut le maintenir interdit

Les références

1. Le système médical est la principale cause de décès aux États-Unis : par  Gary Null, PhD ; Carolyn Dean MD, ND ; Martin Feldman, MD ; Debora Rasio, MD; et Dorothy Smith, Ph.D.

2. Le système de santé américain est la troisième cause de décès aux États-Unis : par  Barbara Starfield, MD

3. Commission citoyenne sur les droits de l’homme : les  troubles psychiatriques ont été votés pour l’existence  – la nouvelle Bible de facturation de la psychiatrie, le DSM : une mine d’or de troubles mentaux pour l’industrie pharmaceutique

4. Voici quelques exemples :  Ex-Pharma Sales Reps Speaks Out – Pharma Not in Business of Health  (Vidéo),  Les antidépresseurs ne fonctionnent pas et ils ont de graves effets secondaires  (y compris les vidéos),  La tyrannie cachée : les enfants diagnostiqués et drogués à but lucratif ,  Psychiatry Biggest Offender in Mis-diagnosis and Unnecessary Procedures  (ABC News) – Ce sont de petites histoires d’échantillonnage. Pour voir les plus récents,  cliquez ici .

5. Voir :  Prenez cet antidépresseur, et vous aussi vous risquez d’avoir une crise psychotique violente , et la prescription de la psychiatrie pour la violence  (vidéo)

6. Voir :  Harming Youth: Screening and Drugs Ruin Young Minds  (comprend une vidéo)

7. Voir:  Judge Clears Way for Whistleblower Lawsuit Over J&J Risperdal Kickbacks  (prescrivant des antidépresseurs aux personnes âgées dans les maisons de retraite alors qu’elles n’en avaient pas besoin),  le Sénat sur le vieillissement dénonce les patients atteints de démence

8. Voir:  Congresswoman Slaughter se bat pour maintenir l’efficacité des antibiotiques et réduire l’utilisation inutile chez les animaux

9. Voir :  Utilisation excessive d’antibiotiques “La plus grande menace pour la santé humaine”

10. Voir :  La médecine moderne est-elle plus une science ou une religion ?  et  L’incertitude de la pratique médicale : le point de vue d’un médecin

11. Voir :  BMJ & Lancet Wedded to Merck CME Partnership Conflit d’intérêts sur la recherche de vaccins ?  et  pourquoi les médias se trompent généralement sur les informations de santé

12. Voir:  Les études frauduleuses pour l’approbation des médicaments ne sont toujours pas rétractées

4 Commentaires

  1. Merci. Très bonne exhortation, mais vous oubliez entre autres l’avortement, des millions de sacrifices d’enfants à naître offerts à Moloch, quelles que soient les raisons.

  2. Je dirais que je ne fais confiance a personne et certainement pas a une entité commerciale. Big pharma est une entreprise conçue pour faire des profits, elle n’a aucun intérêt a guérir les gens, ce serait comme scier la branche sur laquelle elle est assis. Au contraire elle doit tout faire pour maximiser les gains, pour cela elle doit rendre le gens malades par divers moyens et elle y arrive tres bien vu l’état de santé de la population en général. Tant que les gens ne comprendront pas cela, ils continueront a etre des victimes.

Laisser un commentaire