Nostalgie des Georges Chelon l’âme du poète.

0
501

Georges Chelon a connu la gloire dès 1965 en pleine période yéyé, grâce notamment à « Père prodigue ». Georges Chelon privilégie la mise en musique de textes poétiques. Auteur, compositeur, interprète et guitariste, il a notamment adapté « Les fleurs du mal » de Charles Baudelaire.

Georges Chelon-Père prodigue-Olympia 2008

Laisser un commentaire