Nouvelle manipulation : Les végétaliens rejoignent la campagne anti-vaxx, mais servent la cause de Big Pharma par un manque d’arguments scientifiques

0
643

Le danger que représente les lobbys sociaux aujourd’hui dans la lutte contre le « crime vaccinal » est souvent contenu par une suite d’arguments faibles et non scientifiques, motivés par une croisade personnelle qui nuit en fait à la réalité de la cause dans laquelle nous prenons part depuis de longues années. Nous nous battons avec acharnement pour prévenir les populations civiles, et pour informer les parents des risques existants avec la vaccination non sécurisée, non testée en double aveugle, et sans la moindre garantie de succès[1]. Cette vaccination constituée des pires aberrations scientifiques avec des composants qui font frémir, des poisons biologiques, des toxines, des neurotoxines, des éléments qui nous vaudraient la prison si on en faisait une soupe à servir généreusement à la population affamée, mais en matière de vaccin, elle ne pose aucun problème, et les laboratoires sont parfaitement protégés, malgré les accidents, les invalidités, les maladies chroniques et les décès dont ils sont la cause.

Pixabay.com

Que les végétaliens constatent à présent qu’il y a de l’œuf dans un vaccin et qu’ils partent en croisade contre le vaccin contre la grippe à cause de ce composant animal, est un argument parfaitement infantile et très tardif, qui montre une véritable méconnaissance du sujet vaccinal ou une nouvelle manipulation, car les laboratoires tentent justement de retirer les œufs de certains vaccins, et le résultat reste tristement le même. Il est vrai que les cellules vaccinales mises en culture dans les œufs ont causé la leucémie du poulet aux enfants vaccinés dans les années 60, mais en dehors du poulet, il y a des reins de singe vert, de chien, de la graisse de porc OGM, du fœtus humain (ADN), du sérum de veau et de multiples ADN animaux…

PROVO, UT – APRIL 29: Une infirmière brandit un flacon d’une dose et une seringue préparée du vaccin contre le virus de la rougeole, des oreillons et de la rubéole fabriqués par Merck au département de la santé du comté d’Utah le 29 avril 2019 à Provo, dans l’Utah. (Getty Images)

« Le fait d’injecter des protéines intactes à partir de protéine d’œuf, car les vaccins sont préparés dans des œufs (certainement pas biologiques) et ils peuvent contenir des hormones de croissance, des antibiotiques et des bactéries de type salmonelles, ajoutés à cela des produits laitiers (caséine) directement injectés dans les tissus musculaires du nourrisson 36 fois avant l’âge de 18 mois, dont oublient de parler les Végan[2]. »

Une fois vacciné avec ces produits, la conséquence ne se fait pas attendre, les aliments deviennent extrêmement toxiques pour les enfants, et les parents devraient revoir la manière dont ces ingrédients spécifiques ont été introduits dans le corps de leur bébé, ainsi que les autres « quantités infimes » de cancérogènes, antibiotiques, adjuvants, émulsifiants, conservateurs, additifs, agents de brassage, transporteurs, et des « stimulants de la réponse immunitaire » sont injectés dans le corps à plusieurs reprises sans raison logique.

À ce jour, les vaccins n’ont jamais été prouvés sûrs ou efficaces

Afin de tromper le public, seules les études effectuées par les fabricants eux-mêmes, qui se sont avérées par la suite frauduleuses, altérées et biaisées, sont publiées, c’est pourquoi ceux qui ne font pas de recherches, font une confiance aveugle aux fabricants de vaccins, en effet, comment faire autrement ?

Le problème que pose cette opposition de la part des végétaliens de refuser les vaccins à cause des oeufs, est d’être rapidement tournée en ridicule par les laboratoires et ceux qui les soutiennent, alors que le problème principal d’un vaccin n’est pas seulement les cultures sur œufs, mais bien le mercure, l’aluminium, les ADN humains et animaux, le glutamate monosodique, le formaldéhyde… et le nouveau vaccin contre le tétanos qui cible directement l’ADN du vacciné en provoquant chez lui des syndromes tout à fait inconnus des médecins, comme le syndrome antiphospholipidique.

À moins que cela soit une nouvelle manœuvre des mondialistes pour montrer, combien les opposants vaccinaux sont des idiots utiles pour leur croisade vers la destruction du système immunitaire, une parfaite manipulation qui tombe à pic pour la nouvelle génération de vaccins OGM sans poulet. Donc, s’il n’y pas de poulet, alors la vaccination serait-elle acceptable ?

Est-ce, ce qu’ils veulent nous faire croire ?

Les activistes pros animaux, indépendamment de la quantité minuscule d’œufs dans les nouveaux vaccins, ont fait valoir que ces vaccins ne devraient pas être administrés aux enfants à cause justement de l’oeuf qu’ils contiennent, sans pour autant tenir compte de l’aluminium, du mercure et de tous les poisons répertoriés qui sont tout autant, ou bien plus dangereux. Un végétalien cherchant à empêcher d’autres végétaliens de se faire vacciner, a écrit sur Reddit r/Ask Vegans, en déclarant :

Pixabay.com
  • « Le vaccin ne fonctionne que sur quelques souches sélectionnées… ce ne sont pas nécessairement ceux qui pourraient vous infecter. Demandez-vous si vous avez réellement besoin d’un vaccin contre la grippe », selon un rapport du Daily Mail .[3]

« Les vaccins ne sont pas végétaliens — ils ne l’ont jamais été. » A déclaré un autre végétalien, mais est-ce le problème, que le vaccin soit végétalien ou pas, pour être bon, ou nécessaire ?

Ces arguments rejoignent ceux des exemptions religieuses, mais ne sont pas assez étayés par la science pour être convaincants et crédibles, et s’opposer de la sorte aux obligations vaccinales, et les laboratoires le savent, car ils ont une armée derrière eux pour détruire ces arguments, toute la presse, les politiques, les réseaux sociaux… C’est alors du suicide ou de la pure manipulation pour indiquer que les végétaliens sont incapables de comprendre le véritable enjeu de la vaccination pour la santé. En tout état de cause, leurs arguments ne sont pas assez documentés pour être mis en avant et pour éviter une vaccination. J’espère sincèrement que les végétaliens utiliseront des arguments scientifiques solides pour valider leurs oppositions vaccinales, auquel cas, il serviront les intérêts des fabricants de vaccins.

Évidemment la riposte standard ne s’est pas faite attendre :

  • « Les anti-vaxxeurs doivent parler aux personnes qui ont perdu un proche de la polio avant le vaccin, ou aux personnes qui ont une incapacité permanente », a écrit une personne, tandis que l’autre disait : « Comment se fait-il que chaque anti-vaxxer prétende avoir des tonnes d’études examinées, mais jamais réellement présentées ? »
Pixabay.com

Je vais donc prendre la défense de ces végétaliens qui s’informent sur le végétarisme, mais pas sur la science vaccinale, c’est pourquoi leurs arguments sont très faibles face à des requins sans pitié aux dents acérées qui les publient pour les rendre ridicules :

  • « Les anti-vaxxeurs doivent parler aux personnes qui ont perdu un proche de la polio avant le vaccin, ou aux personnes qui ont une incapacité permanente ».

Je trouve personnellement cet argument magistral et vous comprendrez pourquoi si vous lisez mon livre Pandora VI, car, j’explique les origines de la polio à travers une étude dissimulée par les autorités sanitaires américaines avant 1950.

Mais surtout, je prouve par d’autres études scientifiques, non seulement son origine et ses épidémies, et surtout, son éventuelle éradication, mais jamais avec l’aide des vaccins.

Au contraire, il a été noté que le vaccin contre la polio provoquait lui-même la polio, ce fait a été confirmé par l’OMS[4], cela est publié dans un chapitre de Pandora IV.

C’est le même argument que de prétendre que les vaccins ont éradiqué la variole, ce qui est parfaitement faux, c’est l’OMS qui a insisté auprès des fabricants de vaccins pour qu’ils cessent de faire et de vendre ce vaccin qui en fait, encourageait le virus à se développer et à atteindre des cibles civiles qui ne devaient pas être concernées par la variole. Toutes ces études se trouvent dans mes livres.

uniquement disponibles sur Amazon

Donc cet argument :

  • « Les anti-vaxxeurs doivent parler aux personnes qui ont perdu un proche de la polio avant le vaccin… » devrait plutôt être
  • « Les pros-vaxxeurs doivent parler aux personnes qui ont perdu un proche de la polio après le vaccin ».
Jonas Salk (1914-1995)

Le Docteur Salk, lui-même inventeur du vaccin contre la polio en 1955, déclara 20 ans après sa commercialisation que son vaccin contre la polio ne fonctionnait pas et l’histoire nous en donne la preuve, mais pour cela, il faut inévitablement faire des recherches et cesser de croire ce type de mensonge non scientifique promulgué par la presse pro vaccination pour favoriser et protéger l’industrie.

  • « Comment se fait-il que chaque anti-vaxxer prétende avoir des tonnes d’études examinées, mais jamais réellement présentées ? »

Eh bien, je retourne la question :

« Comment se fait-il que chaque pro-vaxxer prétende avoir des tonnes d’études examinées, mais jamais réellement présentées ? »

Nous savons combien les études présentées – à propos des vaccins et de certains médicaments – par les laboratoires sont frauduleuses

… et ils sont régulièrement condamnés pour fraude.

Je vois déjà les pros-vaxx réclamer des preuves, je répondrais simplement ceci, ces preuves se trouvent dans mes ouvrages, dans tous les sites de médecine naturelle, dans les vidéos censurées par YouTube, Facebook, Google, Amazon… il suffit juste de les lire ou de chercher ces sites sur d’autres moteurs de recherche que Google pour y avoir accès. Il se trouve également des sources purement scientifiques en langue anglaise, plus ardues, mais riches d’enseignements ; évidemment, il faut pour cela les chercher, mais qui s’en donne la peine ? Les études existent, elles sont simplement mises de côté, ou dissimulées pour ne pas permettre au grand public d’ouvrir les yeux sur la réalité vaccinale, alors oui, nous assistons ici à un véritable complot contre la santé des enfants et des citoyens avec la complicité de ces malveillants pros-vaxx qui servent le veau d’or, plus que la vie et la santé des bébés.

Ainsi, la manipulation est sournoise et parfaite, les végétaliens passent pour des imbéciles anti-science, c’est publié, la presse monte en épingle le sujet pour bien montrer l’aberration de cette attitude, et pour pousser les citoyens à se dire que le vaccin contre la grippe n’est pas dangereux, même si, en 2017, il a été considéré comme le vaccin le plus létal aux États-Unis.

Nous vivons une époque formi… Diable !


[1] http://www.truthwiki.org/polio-a-true-investigative-history/

[2]https://www.naturalnews.com/055537_peanut_allergy_vaccines_toxic_ingredients.html

[3] https://meaww.com/vegans-anti-vaxx-campaign-children-vaccines-animal-products-reddit-facebook-influenza-yolk-calf?fbclid=IwAR0WrUsjLNEqvQOG7XN_5OjXOW3GEdPSwxsvfN0k31MCuKFhyx2iSSjR9ck

[4] http://www.truthwiki.org/polio-a-true-investigative-history/

Laisser un commentaire