Peter Daszak, chercheur/collaborateur du laboratoire P4 de Wuhan, admet avoir développé des coronavirus “tueurs” avec les Chinois

5
9126

Mercredi 09 juin 2021 par : Mike Adams

https://www.afinalwarning.com/526203.html

Nous savons maintenant que Peter Daszak, de l’Alliance EcoHealth, qui a versé des millions de dollars au Wuhan Institute of Virology, lequel a mené des expériences d’armement de virus par gain de fonction, s’est vanté de la création de coronavirus “tueurs” par ses collègues chinois (qu’il a contribué à financer).

Une vidéo découverte par The National Pulse et largement diffusée hier montre Daszak se vantant de ses recherches :

Lorsque vous obtenez la séquence d’un virus, et qu’elle ressemble à un parent d’un pathogène connu, comme nous l’avons fait avec le SRAS. Nous avons trouvé d’autres coronavirus chez les chauves-souris, une foule d’entre eux, dont certains ressemblaient beaucoup au SRAS.

On a donc séquencé la protéine spike, celle qui s’attache aux cellules.

Puis nous… Ce n’est pas moi qui ai fait ce travail, mais mes collègues en Chine. Vous créez des pseudo particules, vous insérez les protéines spike de ces virus, vous voyez si elles se fixent aux cellules humaines. À chaque étape, on se rapproche de plus en plus de ce virus qui pourrait vraiment devenir pathogène pour l’homme… On se retrouve avec un petit nombre de virus qui ressemblent vraiment à des tueurs.

M. Daszak décrivait essentiellement la militarisation de la protéine de pointe du SRAS-CoV-2, dont on sait maintenant qu’elle provoque des lésions vasculaires, des caillots sanguins, des accidents vasculaires cérébraux et d’autres lésions tissulaires tout en attaquant les ovaires, les testicules, les glandes surrénales et les tissus neurologiques.

Voici la vidéo de Daszak :

https://www.brighteon.com/c9c5c902-636e-475e-b1dc-a6db50146301

https://www.brighteon.com/embed/c9c5c902-636e-475e-b1dc-a6db50146301

Brighteon.com/c9c5c902-636e-475e-b1dc-a6db50146301

Fauci, Daszak, Baric et la conspiration internationale visant à fabriquer des armes biologiques avec l’armée chinoise communiste

De plus en plus de vidéos et de courriels décrivent une opération mondiale de blanchiment d’argent et une apparente conspiration criminelle visant à contourner les lois américaines qui interdisent la recherche sur les gains de fonction en acheminant l’argent des NIH vers la Chine, où l’armée du PCC supervisait les expériences de militarisation.

Que ce soit délibéré ou non, ce virus militarisé s’est échappé du laboratoire de Wuhan et a commencé à dévaster le monde en raison de la toxicité de sa “charge utile” constituée de nanoparticules de protéines de pointe. Si le moteur de réplication du virus lui-même semble presque inoffensif, la charge utile de la protéine spike est toxique et mortelle, et c’est cette nanoparticule qui est utilisée dans les vaccins contre le covid.

Ainsi, Peter Daszak admet essentiellement l’existence d’une conspiration internationale visant à fournir à la Chine communiste les fonds et le savoir-faire nécessaires pour créer des nanoparticules armées (la protéine spike) qui sont ensuite placées dans des “vaccins” et injectées à des personnes en Amérique et dans le monde entier, ce qui pourrait conduire à la dépopulation et à l’infertilité mondiales.

Le Dr Byram Bridle est l’un des nombreux médecins qui tirent la sonnette d’alarme au sujet de cette protéine spike, car de nouvelles études de biodistribution montrent qu’elle circule dans tout le corps, attaquant le cerveau, le cœur, les glandes surrénales, la rate, le gros intestin, le foie, les ovaires et les testicules, entre autres organes :

https://www.brighteon.com/embed/f574b33d-1ae1-480a-b20d-7a5021d838f9

Fauci et Daszak semblent avoir aidé la Chine communiste à fabriquer une arme biologique pour décimer l’Occident dans le cadre d’une attaque mondiale de guerre biologique qui a peut-être déjà été déclenchée.

Ce n’est pas une coïncidence si la Chine communiste cherche depuis longtemps à développer des armes biologiques à coronavirus pour attaquer l’Occident. Comme le rapporte LifeSiteNews :

Des documents révèlent que des scientifiques chinois ont discuté de l’armement du coronavirus 5 ans avant la pandémie.

Intitulé “The Unnatural Origin of SARS and New Species of Man-Made Viruses as Genetic Bioweapons” (L’origine non naturelle du SRAS et les nouvelles espèces de virus artificiels en tant qu’armes biologiques génétiques),

le document aurait suggéré que la troisième guerre mondiale serait menée à l’aide d’armes biologiques, révélant comment les scientifiques chinois discutaient de l’armement des coronavirus du SRAS cinq ans avant la pandémie de COVID-19.

Le directeur exécutif de l’Australian Strategic Policy Institute (ASPI), Peter Jennings, a déclaré que le document est aussi proche qu’un “pistolet fumant que nous avons” que nous aurions dans la main.

“Je pense que c’est important parce que cela montre clairement que les scientifiques chinois réfléchissaient à des applications militaires pour différentes souches du coronavirus et à la manière dont il pourrait être déployé”, a déclaré Jennings, cité par news.com.au.

Et puis, du Daily Mail :

La Chine se préparait à une troisième guerre mondiale avec des armes biologiques – dont le coronavirus – il y a six ans, selon un dossier produit par l’Armée populaire de libération en 2015 et découvert par le Département d’État américain.

Pékin considère le potentiel militaire des coronavirus du SRAS depuis 2015.

Les enquêteurs du département d’État américain ont eu accès à ce document qui fait l’effet d’une bombe.
Les scientifiques ont examiné la manipulation des maladies “d’une manière jamais vue auparavant”.
Tom Tugendhat, membre de la commission des affaires étrangères, estime que les preuves constituent une “préoccupation majeure”.

Il apparaît que Fauci et Daszak ont contribué au financement et au soutien virologique des efforts de la Chine pour construire une arme biologique qui pourrait être déployée contre l’Amérique et l’Occident.

Tous ceux qui font la promotion des vaccins covidés travaillent, en substance, à aider la Chine communiste à mener à bien son attaque contre l’Occident en encourageant l’injection aux Américains d’armes biologiques à base de protéines de pointe mises au point par les chercheurs militaires chinois communistes spécialisés dans les armes biologiques.

En d’autres termes, le vaccin contient l’arme biologique qui a été mise au point en Chine.

Tous les détails dans le podcast Situation Update d’aujourd’hui de Brighteon.com :

Brighteon.com/c49de220-6bf0-4e46-bf10-4511cba95949

5 Commentaires

  1. Bienvenue a l’abattoir !, pour les futures victimes naives et idiotes utiles et a ceux qui croient que la piquouse de Billy-La-Seringue (Bill Gates) permettra de revenir a la vie normale. L’acceptation des vaccins-passeport-sanitaire, par enfumage et propagande des clowns-a-roulettes-poulets-sans-tete, de la Macronie,
    du Senat, etc… se soldera par des derives abominables.
    Prenez bien soin de vous.
    Serge, du pays de la stupeur et des tremblements.

  2. Merci pour les infos Pilippe, c’est toujours un régal de voir les infos que tu mets à disposition, pour être honnête là je tombe à la renverse, le complot est vraiment ficelé dans les moindres recoins, je me hâte de la défaite de ces monstres

  3. Comment le gouvernement peut continuer à vacciner, et maintenant s’en prendre aux jeunes ? C”est pas possible que Véran ne soit pas au courant. Si le gouvernement continue la vaccination c’ est qu’il est complice avec la Chine.

Laisser un commentaire