Poivre noir : Bien plus qu’une épice

2
2386

EN BREF

  • Le poivre existe en plusieurs couleurs, mais les plus courantes sont le noir et le blanc. Les deux proviennent de la même plante et la différence de couleur est liée au moment où le fruit est cueilli et à la façon dont il est traité
  • Le principal composé bioactif du poivre est la pipérine, responsable de nombreux bienfaits pour la santé. Les grains de poivre ont des propriétés antioxydantes élevées, qui peuvent jouer un rôle dans le cancer, les maladies du foie, l’athérosclérose et le processus de vieillissement
  • La pipérine augmente l’absorption et la biodisponibilité d’autres nutriments et possède des propriétés cardioprotectrices, neuroprotectrices et hépatoprotectrices
  • Le poivre noir améliore la digestion, aide à la gestion du poids, favorise la santé de la peau et des cheveux, et contribue au contrôle de la glycémie. Des études en laboratoire montrent que les propriétés antivirales du poivre noir sont efficaces contre l’Ebola, la Dengue et le SRAS-CoV-2
  • Pour de meilleurs résultats, broyez les grains de poivre entiers juste avant de les utiliser afin de conserver la saveur et la puissance de leurs bienfaits pour la santé

Par le Dr. Mercola

Le poivre est si commun qu’il est facile de le prendre pour acquis. Toutefois, cet assaisonnement savoureux et épicé procure non seulement un coup de fouet puissant à vos plats, mais également une amélioration impressionnante de votre état de santé. Le poivre noir (Piper Nigrum L.) était à l’origine cultivé dans les Ghâts occidentaux, une étendue de terre le long de la côte ouest de l’Inde.

Les plantes peuvent être facilement cultivées à domicile dans un pot et en choisissant le moment où vous récoltez les fruits, vous pouvez obtenir des grains de poivre noir, blanc, vert et rouge à partir de la même plante. Le marché mondial est en expansion et devrait passer de 3,9 milliards de dollars en 2020 à 5,99 milliards de dollars en 2028.

Selon une étude de marché menée par Fior Markets, la croissance est due en partie à l’utilisation du poivre noir comme conservateur naturel dans les produits alimentaires et à l’industrie cosmétique où il est utilisé pour ses propriétés antibactériennes et antioxydantes. Cependant, l’offre ne satisfait pas la demande, principalement en raison des pertes de récoltes dues au changement climatique et aux pluies soudaines.

Le poivre noir est prisé depuis l’Antiquité. Il était autrefois surnommé le « roi des épices » et « l’or noir ». Le poivre était si rentable que les commerçants fixaient leur propre prix, ce qui a fait de cette épice un article de luxe. Encore aujourd’hui, le terme néerlandais « peperduur », qui signifie aussi cher que le poivre, est utilisé pour décrire tout ce qui est extrêmement cher.

Le poivre a joué un rôle dans les médecines traditionnelles de l’Inde et de la Chine, et il est un composant clé de la médecine ayurvédique. On pense que le poivre fut apporté pour la première fois d’Inde en Chine à des fins médicinales et qu’il a ensuite été utilisé dans la médecine traditionnelle en Grèce et à Rome.

Poivre noir ou poivre blanc ?

Il existe deux choix principaux pour le poivre : le poivre noir ou le poivre blanc. Si le poivre noir est un pilier dans de nombreux foyers, le poivre blanc est tout aussi attrayant, même s’il n’est pas aussi largement utilisé, du moins aux États-Unis. La couleur est la distinction la plus évidente entre les deux.

Certaines recettes utilisent du poivre blanc au lieu du noir car l’aspect du plat final est plus léger. Cependant, au-delà de l’apparence, il existe d’autres différences importantes, à commencer par la manière dont ils sont traités. Quant à savoir lequel est le meilleur, c’est un choix personnel car les deux ont une grande valeur.

Comme décrit dans la courte vidéo ci-dessus, les grains de poivre blanc et noir sont produits à partir du fruit de la plante piper nigrum. Les grains de poivre noir sont produits à partir de baies non mûres, qui sont ensuite cuites et séchées. Le processus de séchage donne au poivre noir un aspect sombre, une texture ridée et une saveur piquante.

Les grains de poivre blanc sont cueillis à pleine maturité lorsque le fruit est rouge. Le fruit est trempé, la peau extérieure est enlevée et les graines sont séchées, ce qui donne des grains de poivre blanc. Il existe de subtiles différences de goût, les grains de poivre noir étant plus piquants et les grains de poivre blanc ayant une saveur terreuse.

Les deux types de grains de poivre contiennent des quantités similaires de pipérine, la substance responsable du piquant, de la chaleur et des bienfaits pour la santé. Globalement, les grains de poivre blanc et noir contiennent entre 6,3 % et 7 % de l’alcaloïde pipérine, qui s’est avéré bénéfique pour l’arthrite, même à petites doses.

Les divers bienfaits du poivre noir pour la santé

1. Propriétés antioxydantes : le poivre noir contient de puissants antioxydants et l’huile essentielle de poivre noir est également riche en flavonoïdes, en proanthocyanidines et en composés phénoliques, qui ont également une forte activité antioxydante. La pipérine, le principal ingrédient actif, est un anti-inflammatoire et elle aide à protéger contre la peroxydation des lipides qui peut jouer un rôle dans les maladies chroniques comme le cancer, les maladies du foie, l’athérosclérose et le processus de vieillissement.

Une analyse comparative de l’activité antioxydante entre le poivre noir et le poivre blanc a révélé que les extraits de poivre noir étaient les plus efficaces. Il existe deux extraits de poivre couramment utilisés : l’huile essentielle et les oléorésines.

L’huile essentielle de poivre est extraite commercialement des baies par distillation à la vapeur, tandis que l’oléorésine de poivre est un extrait élaboré à l’aide de solvants et contient un mélange d’huile essentielle, de composés comme la pipérine et de matières résineuses. Une analyse de l’activité antioxydante de l’huile essentielle et des oléorésines montre que les deux extraits ont une forte activité antioxydante.

2. Optimise les bienfaits de la curcumine pour la santé : le poivre noir a une capacité unique à interagir avec d’autres nutriments et à augmenter leur absorption. Par exemple, lorsque l’EGCG du thé vert est administré avec de la pipérine, l’absorption de l’EGCG augmente.

Lorsque la pipérine est administrée avec la curcumine, elle peut augmenter la biodisponibilité de la curcumine jusqu’à 2 000 %. Les bienfaits de la curcumine pour la santé comprennent la réduction de la douleur,l’amélioration de la fonction cognitive et de l’humeur chez les personnes âgées et un effet bénéfique sur les symptômes du syndrome du côlon irritable.

3. Propriétés cardioprotectrices : les maladies cardiovasculaires continuent de figurer parmi les principales causes de décès. Selon une revue systématique réalisée en décembre 2020, le poivre noir et la pipérine ont des effets protecteurs sur les maladies cardiovasculaires.

Les principales conclusions portent sur la régulation du métabolisme des lipides, de l’inflammation et de l’état d’oxydation, qui ont tous une incidence sur la santé cardiaque. La pipérine a ciblé spécifiquement les processus associés à l’athérosclérose. Parmi les autres effets bénéfiques, citons l’atténuation de l’hypertension artérielle, des lésions cardiaques et de la fibrose. La pipérine pourrait prévenir la peroxydation lipidique et empêcher les cellules inflammatoires d’adhérer à la monocouche endothéliale et a un effet antithrombose.

En outre, une étude de 2022 résume les bienfaits cardioprotecteurs du poivre noir contre la cardiotoxicité induite par les médicaments de chimiothérapie, qui se produit lors de l’administration de médicaments de chimiothérapie chez les personnes atteintes de cancer.

4. Activités immunomodulatrices et anticancéreuses : la pipérine regorge de flavonoïdes, de carotènes, de vitamines et d’antioxydants qui ont montré un effet bénéfique dans la prévention du cancer. Des études en laboratoire ont révélé que le poivre noir a un effet immunomodulateur et qu’il augmente la production d’oxyde nitrique tout en renforçant l’activité cytotoxique des cellules tueuses naturelles.

Ces résultats suggèrent que le poivre noir joue un rôle dans les activités antitumorales et peut potentiellement être utilisé pour aider à réguler les réponses inflammatoires et prévenir la carcinogenèse. La pipérine a également des effets antimutagènes et préventifs du cancer dans les études en laboratoire et sur les animaux.

5. Propriétés neuroprotectrices : des études sur les animaux ont montré que la pipérine pouvait être bénéfique pour la fonction cognitive. L’extrait de poivre noir améliore sensiblement la mémoire chez les rats atteints de la maladie d’Alzheimer, réduit les dommages causés par les lésions ischémiques cérébrales et a un effet protecteur sur la maladie de Parkinson.

6. Aide à la digestion : le poivre noir améliorerait la digestion en stimulant la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac. Un manque d’acide chlorhydrique peut entraîner des brûlures d’estomac ou des indigestions. La pipérine stimule également les enzymes digestives du pancréas, ce qui améliore la digestion et réduit le temps de transit des aliments. Le poivre noir est également un prébiotique potentiel car il module les communautés de bactéries fécales.

7. Gestion du poids : la pipérine a montré plusieurs effets pharmacologiques, y compris des propriétés anti-obésité en laboratoire et sur des modèles animaux. Des modèles de laboratoire ont démontré que l’extrait de poivre noir et la pipérine pouvaient fortement inhiber l’activité adipogène et que la pipérine jouait un rôle dans la régulation des gènes associés au métabolisme des graisses.

Lorsqu’un complément alimentaire contenant du poivre noir a été testé, il a permis de brûler autant de calories qu’une marche de 20 minutes. Une petite étude menée sur 16 personnes en bonne santé a montré qu’une boisson à base de poivre noir pouvait moduler l’appétit en diminuant la sensation de faim et en augmentant la satiété.

8. Favorise une peau saine : selon Stylecraze, le poivre noir peut être utilisé sur votre peau et vos cheveux. Ils recommandent de mélanger une cuillère à café de poivre noir avec des quantités égales de miel ou de curcuma. Vous pouvez ajouter de l’eau pour obtenir une consistance plus lisse, puis l’appliquer en masque sur votre visage deux fois par jour.

Une cuillère à café de poivre écrasé et un bol de lait caillé peuvent être utilisés pour aider à traiter les pellicules. Laissez le mélange sur le cuir chevelu pendant environ 30 minutes et lavez avec de l’eau sans shampooing. Combiner une cuillère à café de citron et des grains de poivre noir moulus peut aider à revitaliser les cheveux et à les rendre brillants, selon Stylecraze. Laissez agir 10 à 15 minutes et rincez à l’eau froide.

Ajouter du poivre noir en poudre à des quantités égales de miel peut aider à renforcer les racines des cheveux. Des essais cliniques ont également testé le poivre noir dans le traitement du vitiligo, une maladie dans laquelle la peau perd ses pigments.

Le poivre noir a été utilisé en médecine ayurvédique pour le vitiligo et un article publié en 2018 a démontré que la combinaison de la pipérine topique avec la lumière ultraviolette B à bande étroite avait de meilleurs résultats que la lumière ultraviolette seule pour traiter le vitiligo.

9. Propriétés antimicrobiennes : les plantes sont utilisées en médecine traditionnelle depuis des siècles, et le poivre noir est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, antivirales et antipyrétiques. En 2020, une étude en laboratoire a démontré qu’un extrait aqueux de grains de poivre noir avait une activité antivirale, antibactérienne et antifongique significative.

Une étude de docking moléculaire a démontré que la pipérine peut être efficace contre Ebola et Dengue, deux virus à ARN endémiques dans les régions tropicales. Comme on pouvait s’y attendre, le poivre noir a également été testé contre le SRAS-CoV-2, le virus à l’origine du COVID-19. L’étude a suggéré que la pipérine était un inhibiteur potentiel au niveau du site de liaison de l’ARN et pourrait être un candidat pour inhiber la prolifération virale.

10. Propriétés hépatoprotectrices : les actions pharmacologiques de la pipérine comprennent la protection du foie contre les dommages induits par l’hydroperoxyde de butyle tertiaire et le tétrachlorure de carbone en réduisant la peroxydation des lipides. L’extrait de poivre noir stimule également la régénération du foie et une étude sur l’animal a montré que l’huile essentielle de poivre noir améliorait la santé du foie après une lésion chimique.

La prévalence de la fibrose hépatique dans la population générale peut atteindre jusqu’à 25,7% et peut conduire à des maladies hépatiques importantes. Une étude sur l’animal a démontré qu’une supplémentation en pipérine chez des rats nourris avec un régime riche en glucides et en graisses pouvait réduire la fibrose hépatique, améliorer l’infiltration des cellules inflammatoires cardiaques et hépatiques et améliorer la fonction hépatique.

11. Contrôle de la glycémie : jusqu’à 11,3 % de la population américaine est atteinte de diabète et 38 % de prédiabète. Les conséquences du diabète sont importantes, entraînant des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et des maladies rénales. L’ajout de poivre noir en poudre à votre régime alimentaire peut contribuer à améliorer le métabolisme de la glycémie.

Une étude de huit semaines portant sur 86 personnes en surpoids a révélé que celles qui avaient consommé une combinaison de pipérine et d’autres ingrédients alimentaires bioactifs présentaient une diminution significative de la résistance à l’insuline. Cela suggère que les ingrédients, qui comprenaient de l’EGCG, de la capsaïcine et de la L-carnitine, « pourraient être utiles pour le traitement des dysfonctionnements métaboliques inflammatoires liés à l’obésité ».

Broyez les grains de poivre frais pour de meilleurs résultats

Pour de meilleurs résultats, choisissez d’utiliser des grains de poivre entiers et broyez-les frais lorsque vous en avez besoin. Les grains de poivre entiers séchés peuvent rester frais pendant trois à quatre ans s’ils sont conservés dans un endroit frais et sombre, à l’abri de la lumière directe du soleil ou de la chaleur.

Cependant, une fois moulus, les grains de poivre perdent progressivement de leur saveur et de leur puissance. En outre, l’achat de poivre moulu augmente le risque que le produit soit adultéré avec autre chose que du poivre noir. Les grains de poivre sont polyvalents, vous pouvez donc les moudre jusqu’à ce qu’ils soient plus grossiers que vous le souhaitez ou les écraser pour poivrer votre viande avant de la cuire.

Sources et Références


2 Commentaires

  1. Hello – je pensais savoir que l’utilisation du poivre ( noir ou blanc ) et donc de la pipérine , favorisait la perforation de l’intestin et sa perméabilté (à l’origine de beaucoup de maladies auto-immunes) – Ce sujet n’est pas abordé –

  2. Le poivre est très bon aussi pour les articulations. J’avais acheté également chez Biocoop des comprimés poivre/curcuma. Mais je reste au saupoudrage du poivre noir concassé par le moulin sur mes plats, sans le cuire et je n’ai plus de problèmes de ce genre.

Laisser un commentaire