Qu’est-ce que le thé kombucha ?

0
1650
fermented drink, Kombucha healthy natural probiotic in a glass jar.

EN BREF

  • Le kombucha est fabriqué en faisant fermenter du thé noir ou vert sucré avec des levures et des bactéries acétiques, ce qui donne une boisson pétillante au goût acide
  • Les micro-organismes bioactifs présents dans le kombucha sont à l’origine de ses bienfaits. Certaines études mettent en évidence les propriétés antimicrobiennes de cette boisson, qui suggèrent également qu’elle peut influencer la microflore gastro-intestinale humaine
  • Une étude publiée en 2011 s’est intéressée aux activités antibactériennes et antifongiques du kombucha fabriqué à partir de thé vert et de thé noir. Les résultats ont montré leur potentiel antimicrobien contre les espèces de Candida, à l’exception de Candida krusei
  • Il existe certains effets secondaires liés à une préparation inadéquate du kombucha maison, tels que des infections, des réactions allergiques et des maux d’estomac. Je vous conseille de faire des recherches approfondies et d’acquérir le matériel adéquat avant d’essayer de faire votre propre kombucha

Par le Dr. Mercola

Depuis quelques années, de plus en plus de personnes s’efforcent d’adopter un mode de vie plus sain. En conséquence, la demande de boissons bénéfiques pour la santé a explosé. Le kombucha est l’une des boissons les plus intéressantes (et parfois controversées) qui existent.

Mais qu’est-ce que le kombucha exactement, et pourquoi peut-il procurer des bienfaits potentiels, malgré sa teneur en alcool ? Découvrez d’autres faits intéressants sur cette boisson en lisant cet article.

Les points principaux du kombucha

La définition la plus simple du kombucha est « thé sucré fermenté ». Il est fabriqué en faisant fermenter du thé noir ou du thé vert sucré avec de la levure et des bactéries acétiques. Le processus de fermentation peut prendre une à deux semaines, et le produit final est une boisson pétillante à la saveur aigre et acide.

Pour faire du kombucha, il faut un scoby : Cela signifie une « culture symbiotique de bactéries et de levures ». Le scoby se présente comme une masse caoutchouteuse en forme de disque qui forme une nouvelle couche et s’épaissit à chaque lot. Cela peut sembler peu appétissant, mais l’apparition du scoby est le signe que les micro-organismes présents dans la boisson sont actifs.

Lorsque le processus de fermentation se produit, le sucre contenu dans le thé est décomposé par le scoby et libère des bactéries probiotiques. La fermentation est également responsable de la nature pétillante de la boisson, ainsi que de sa légère teneur en alcool.

Il existe de nombreux récits sur la genèse du kombucha. Par exemple, il a été fabriqué pour l’empereur Qin Shi Huangdi pendant la dynastie Qin, alors qu’il cherchait un élixir pour l’aider à atteindre l’immortalité.

Ce ne sont là que deux théories sur l’origine de cette boisson. Mais quelle que soit la vérité, une chose est sûre : Le kombucha est apprécié par l’Humanité depuis très longtemps.

Pixabay

Les 4 bienfaits pour la santé du thé kombucha

Nombreux sont ceux qui ne savent pas si le kombucha est bon pour la santé, principalement parce qu’il peut contenir un taux d’alcool comparable à celui de la bière ou du vin. Ce qui distingue le kombucha, c’est que son taux d’alcool est autolimité, contrairement à la bière et au vin qui sont intentionnellement brassés pour avoir un taux d’alcool plus élevé. Par conséquent, la consommation de kombucha à très faible teneur en alcool peut vous permettre de bénéficier d’avantages pour la santé.

Alors, à quoi sert le kombucha et pourquoi peut-il avoir des effets positifs ? Vous pouvez remercier les micro-organismes bioactifs contenus dans la boisson pour ces bienfaits. Selon une étude publiée dans le Journal of Food :

« Les effets bénéfiques du kombucha sont attribués à la présence de composés bioactifs qui agissent en synergie. La présence de bactéries contenues dans la boisson kombucha appartenant aux genres Acetobacter et Gluconobacter, et de levures du genre Saccharomyces, ainsi que d’acide glucuronique, contribue à la protection de la santé. »

Vous trouverez ci-dessous quatre bienfaits potentiels du thé kombucha pour votre santé :

  • Il aide à éliminer les micro-organismes pathogènes, y compris le Candida : une étude publiée en 2011 a examiné les activités antibactériennes et antifongiques du kombucha fabriqué à partir de thés vert et noir, et les résultats ont montré leur potentiel antimicrobien contre les espèces de Candida, à l’exception de Candida krusei. Le potentiel antimicrobien le plus élevé a également été observé avec le thé fermenté vert.
  • Il peut contribuer à une microflore intestinale optimale : une étude de 2014 a identifié certaines des populations bactériennes et fongiques présentes dans le kombucha, notamment Gluconacetobacter, Acetobacter et une importante population de Lactobacillus. Certaines études mettent en évidence les propriétés antimicrobiennes de cette boisson qui suggèrent également qu’elle peut influencer la microflore gastro-intestinale humaine.
  • Il peut avoir des effets protecteurs du foie : des études menées sur des rats ont révélé que le thé kombucha peut avoir des propriétés hépatoprotectrices et qu’il peut contribuer à inverser la toxicité du foie. Une étude publiée en 2003 dans Biomedical and Environmental Sciences a révélé que ses propriétés antioxydantes et immunomodulatrices pouvaient contribuer à lutter contre le stress oxydatif induit par le plomb.
  • Il peut aider à protéger contre le cancer de la prostate : une étude publiée dans Biomedicine and Preventive Nutrition a révélé que le kombucha pouvait avoir des effets protecteurs contre les cellules cancéreuses de la prostate. Les chercheurs ont noté :

« Notre étude démontre que le kombucha diminue significativement la survie des cellules cancéreuses de la prostate en régulant à la baisse l’expression des stimulateurs de l’angiogenèse. Ces résultats suggèrent que le kombucha pourrait être utile pour le traitement / la prévention du cancer de la prostate. »

Le kombucha contient-il de la caféine ?

Le kombucha étant fabriqué à partir de thé noir ou vert, vous devez vous attendre à ce qu’il contienne un certain degré de caféine. Selon Bon Appétit, le processus de fermentation réduit la teneur en caféine, mais environ un tiers reste dans la boisson. Les taux peuvent varier entre les différentes infusions de kombucha. Si vous êtes sensible à la caféine, il est préférable de ne pas consommer ou de modérer votre consommation de cette boisson afin d’éviter les effets secondaires de la caféine.

Pixabay

Attention à ces effets secondaires du thé kombucha

Bien qu’il existe des fabricants de kombucha de haute qualité, certaines personnes sont curieuses de savoir comment cette boisson est produite afin de pouvoir la fabriquer chez elles. Bien que le processus soit assez facile, vous devez être prudent, car certains effets secondaires sont liés à une préparation maison inadéquate du kombucha.

L’un des problèmes est la teneur en alcool potentielle. The Spruce Eats note qu’il peut provoquer un « buzz » modéré. Toutefois, cela dépend de la sensibilité de la personne à l’alcool. Les femmes seraient plus sensibles que les hommes, ainsi que les personnes de faible masse corporelle.

Une autre préoccupation est le risque de contamination bactérienne. Si votre kombucha est contaminé par de mauvaises bactéries, vous pouvez ressentir des effets secondaires tels qu’une infection, une réaction allergique ou des maux d’estomac. L’anthrax et l’aspergillus (un champignon nocif pour les personnes immunodéprimées) ont également été signalés comme contaminant les infusions de kombucha. En Iran, une épidémie d’infection cutanée à l’anthrax avait été signalée à cause du thé kombucha.

Un autre danger du thé kombucha est le risque d’empoisonnement au plomb, ce qui peut se produire lorsque des récipients en céramique sont utilisés pour l’infusion. C’est ce qui est arrivé à une femme au Pays de Galles qui fut conduite à l’hôpital après avoir présenté des symptômes d’empoisonnement au plomb. Il s’est avéré que le kombucha qu’elle préparait dans un pot en céramique a provoqué une lixiviation du plomb de l’émail, ce qui l’a empoisonnée.

C’est pourquoi vous devez toujours utiliser un récipient en verre lorsque vous faites fermenter du kombucha. En général, vous pouvez être alerté par la contamination lorsque votre kombucha a une odeur et une saveur étranges. Mais ces facteurs ne se présentent pas toujours.

Comment faire du thé kombucha

Je vous conseille de faire des recherches approfondies et d’acquérir le matériel adéquat avant d’essayer de faire votre propre kombucha. Tant que les mesures appropriées sont prises, le kombucha est une boisson saine que vous pouvez préparer. Si vous voulez essayer de faire du thé kombucha, voici une recette The Kitchn que vous pouvez essayer :

Recette du thé kombucha

Ingrédients

  • 4 litres d’eau
  • 1 tasse de sucre (le sucre cristallisé ordinaire est idéal)
  • 8 sachets de thé noir, de thé vert ou d’un mélange (ou 2 cuillères à soupe de thé en feuilles)
  • 2 tasses de thé d’amorçage de la dernière fournée de kombucha ou de kombucha acheté dans le commerce (non pasteurisé, goût neutre)
  • 1 scoby par pot de fermentation, (vous pouvez le préparer à domicile ou l’acheter en ligne)

Suppléments d’arômes facultatifs pour la mise en bouteille :

  • 1 à 2 tasses de fruits hachés
  • 2 à 3 tasses de jus de fruit
  • 1 à 2 cuillères à soupe de thé aromatisé (comme l’hibiscus ou Earl Grey)
  • 1/4 tasse de miel
  • 2 à 4 cuillères à soupe d’herbes fraîches ou d’épices

Ustensiles :

  • Récipient
  • Un pot en verre de 4 litres ou deux pots en verre de 2 litres
  • Tissu finement tissé (comme des serviettes propres ou des torchons), des filtres à café ou des serviettes en papier, pour couvrir le pot
  • Bouteilles : six bouteilles en verre de 0,5 litre avec des couvercles en plastique, des bouteilles à bouchon pivotant ou des bouteilles de soda propres
  • Petit entonnoir

Recette

1. Portez l’eau à ébullition, puis retirez-la du feu. Incorporez le sucre pour le dissoudre. Ajoutez les sachets de thé ou le thé en feuilles et laissez infuser jusqu’à ce que l’eau refroidisse. Cela peut prendre quelques heures, en fonction de la taille de votre casserole. Pour accélérer le processus de refroidissement, placez la casserole dans un bain de glace.

2. Une fois le thé refroidi, retirez les sachets de thé ou filtrez le thé en vrac. Ajoutez le thé d’amorçage. Cela rend le liquide acide, empêchant ainsi la formation de mauvaises bactéries pendant les premiers jours de fermentation.

3. Versez le mélange dans un bocal en verre de 4 litres (ou divisez-le entre deux bocaux de deux litres. Si vous faites cela, vous aurez besoin de deux scobys). Faites glisser le scoby dans le bocal doucement, avec des mains propres.

4. Recouvrez l’ouverture du bocal de quelques couches de tissu serré, de filtres à café ou de papier absorbant et fixez-les avec un élastique.

5. Laissez le mélange fermenter pendant sept à dix jours. Veillez à ce que le bocal soit à température ambiante, et non à la lumière directe du soleil. Placez-le dans un endroit où il ne sera pas dérangé. Assurez-vous de vérifier le kombucha et le scoby périodiquement. Il peut flotter vers le haut, le bas ou le côté pendant la fermentation, et une nouvelle couche se formera à la surface après quelques jours.

6. Si vous voyez des bouts de ficelle bruns sous le scoby, ou si des sédiments se forment au fond, ne vous alarmez pas, c’est normal. La formation de bulles autour du scoby est également normale.

7. Après sept jours, essayez de goûter le kombucha en versant une petite quantité dans une tasse. Une fois que vous avez atteint l’acidité et la douceur souhaitées, vous pouvez mettre le kombucha en bouteille.

8. Retirez le scoby. Mais avant cela, préparez et laissez refroidir une autre théière de thé fort pour votre prochaine fournée. Sortez délicatement le scoby du kombucha et placez-le sur une assiette propre. Si la couche inférieure du scoby devient très épaisse, retirez-la.

9. Mettez en bouteille le kombucha terminé. Prélevez une mesure de thé d’amorçage de cette fournée de kombucha et mettez-le de côté pour la prochaine. Versez le kombucha dans les bouteilles (vous pouvez le filtrer si vous le souhaitez) en utilisant le petit entonnoir. Ajoutez du jus, des herbes ou des fruits pour les aromatiser. Mais veillez à laisser un espace en tête d’environ un centimètre dans chaque bouteille.

Vous pouvez également faire infuser le kombucha avec l’arôme de votre choix pendant un jour ou deux dans un autre bocal couvert, avant de le filtrer et de le mettre en bouteille. Vous obtiendrez ainsi un kombucha plus « propre ».

10. Placez le kombucha en bouteille à température ambiante, à l’abri de la lumière directe du soleil, et laissez-le pendant un à trois jours pour qu’il se charge en gaz. Le kombucha est gazéifié lorsque les bouteilles paraissent inchangées. Réfrigérez pour arrêter la fermentation et la gazéification. Veillez à consommer votre kombucha dans un délai d’un mois.

Remarque : Évitez tout contact prolongé entre le kombucha et le métal, pendant et après l’infusion. Cela peut affecter la saveur de votre kombucha et affaiblir le scoby avec le temps.

Cette recette donne environ 4 litres de thé kombucha.

Peut-on boire du kombucha pendant la grossesse ?

De nombreux aliments riches en probiotiques sont excellents pour les femmes enceintes. Mais le kombucha n’en fait peut-être pas partie. La question de savoir si la consommation de kombucha pendant la grossesse est acceptable ou non fait l’objet de nombreux débats, et les études sur ce sujet font encore défaut. Mais comme cette boisson peut abriter de mauvaises bactéries et produire de petites quantités d’alcool, je vous conseille de faire preuve de prudence et d’éviter d’en boire pendant cette période délicate.

N’oubliez pas que toute quantité d’alcool pendant la grossesse peut être dangereuse. Le CDC (Centres américains de contrôle et de prévention des maladies) souligne que l’ingestion d’alcool peut entraîner des troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF). Il s’agit de « handicaps physiques, comportementaux et intellectuels qui durent toute la vie ». Par conséquent, optez pour d’autres aliments probiotiques plus sûrs pendant la grossesse. Je recommanderais de boire du kéfir ou du lait fermenté, plutôt que du kombucha pendant la grossesse.

Foire aux questions (FAQ) sur le kombucha

Q : De quoi est fait le thé kombucha ?

R : Le kombucha est un thé sucré fermenté, obtenu en faisant fermenter du thé noir ou vert avecdes levures et des bactéries acétiques. Un scoby (une culture symbiotique de bactéries et de levures) est également utilisé pour fermenter la boisson.

Q : Quel est le goût du thé kombucha ?

R : Le thé kombucha est une boisson gazeuse à la saveur aigre et acide.

Q : Quelle est la quantité d’alcool dans le kombucha ?

R : Cela dépend du fabricant et de la méthode d’infusion. Selon la loi, les marques de kombucha vendues sur le marché ne peuvent pas contenir plus de 0,5 % d’alcool. Sinon elles doivent l’indiquer sur l’étiquette pour se conformer à la réglementation du Bureau des taxes et du commerce de l’alcool et du tabac (TTB).

Q : Le kombucha fait maison peut-il être dangereux ?

R : Si elles sont produites dans des conditions insalubres, les infusions de kombucha faites maison peuvent être contaminées par des bactéries pathogènes et des moisissures, ce qui peut entraîner des effets secondaires. Un autre danger de l’infusion maison est le risque d’empoisonnement au plomb, en particulier lorsqu’il est préparé dans des récipients en céramique. Par conséquent, n’utilisez que des bocaux en verre pour préparer cette boisson.

Sources et Références :


Laisser un commentaire