R.E.M. 33 choses que vous ne saviez pas sur le groupe…

2
1588

Par : http://www.pixbear.com/news Buzzrocks, News

Publié le 30/03/2021

rem_quizz


« R.E.M. est l’acronyme de Rapid Eye Movement qui signifie sommeil paradoxal en français, cinquième et dernier stade d’un cycle du sommeil. Merci, je sais. C’est la base lorsque l’on s’intéresse à R.E.M. ! » hurlez-vous devant votre écran. Calmez-vous pour l’amour du rock alternatif américain. Êtes-vous vraiment certain de tout savoir sur le groupe ? Pour vous en assurer, Pixbear a rassemblé 32 anecdotes méconnues sur R.E.M.

01. A parts égales

Au sein de R.E.M., les royalties des chansons étaient divisées à parts égales entre les membres du groupe, quelqu’en soient l’auteur et le compositeur.

rem_royalties

02. 7 Chinese Bros.

Une partie de la chanson 7 Chinese Bros., présente sur le premier album de R.E.M. Murmur (1983), a été inspirée par le livre pour enfants The Five Chinese Brothers (1938), lui-même basé sur un conte traditionnel chinois. En 1992, une nouvelle version de ce livre est parue comportant sept frères comme dans la chanson du groupe…

03. Pouvoir divinatoire

Michael Stipe prétendait qu’il pouvait prédire les tremblements de terre. Selon lui, il avait toujours un violent mal de tête avant que ceux-ci ne surviennent.

rem_murmur

04. All the Best

Après sa séparation en 2011, R.E.M. a indiqué que la chanson All the Best, présente sur son quinzième et dernier album du groupe Collapse into Now (2011), a été écrite alors que le trio pensait déjà à se séparer. Selon Mike Mills, les paroles de ce morceau font référence à cette séparation. Michael Stipe a également expliqué qu’il avait placé dans l’album des indices annonçant la fin de R.E.M.. Sur la pochette, on le voit notamment dire au revoir de la main…

05. Sans paroles

R.E.M. n’a jamais imprimé les paroles de ses chansons dans ses albums. Michael Stipe pensait que les fans avaient souvent de meilleurs interprétations que les véritables mots employés.

rem_lyrics

06. All the Way to Reno (You’re Gonna Be a Star)

Le manager de R.E.M., Bertis Downs, fait une apparition dans la vidéo de la chanson All the Way to Reno (You’re Gonna Be a Star), présente sur le douzième album du groupe Reveal (2001). Il y joue le rôle du speaker. Ce clip a a été tourné à la Bishop Ford Central Catholic High School de Brooklyn (New York).

07. Sous l’emprise de l’alcool

En 2001, sous l’emprise de l’alcool, Peter Buck a essayé de voler des couverts dans un avion. Lorsqu’il a eu affaire au pilote, il a déclaré : « Vous n’êtes juste qu’un putain de capitaine et je suis R.E.M. ! ».

rem_reckoning

08. Bad Day

La chanson Bad Day, présente sur le quatrième album de R.E.M. Life Rich Pageant (1986), avait pour titre de travail PSA

09. Bang and Blame

Rain Phoenix, la sœur du défunt acteur River Phoenix, chante les chœurs de la chanson Bang and Blame, présente sur le neuvième album de R.E.M. Monster (1994). Ce disque est dédicacé à River Phoenix décédé en 1993 à l’âge de 23 ans.

10. Automatic for the People

Le titre du huitième album de R.E.M. Automatic for the People (1992) vient du restaurant Weaver DJ’s d’Athens (Georgie) dont l’excentrique propriétaire promettait que la nourriture était « automatic for the people ». En gros, les clients avaient automatiquement ce qu’il désirait… Question : « Est-ce que je peux avoir des frites avec mon poulet ? ». Réponse : « Automatique ! ».

rem_automatic_for_the_people

11. Camera

La chanson Camera, présente sur le deuxième album de R.E.M. Reckoning (1984), parle de Carol Levy, une photographe amie de Michael Stipe décédée dans un accident de voiture.

12. Plus de temps

Les membres de R.E.M. ont choisi à la dernière minute le titre de leur septième album Out of Time (1991). Alors qu’il n’arrivait pas à se décider, les pochettes devaient partir à l’impression. N’ayant plus le temps de réfléchir, R.E.M. a finalement opté pour Out of Time (plus de temps), un titre qui correspondait à la situation dans laquelle il se trouvait…

rem_out_of_time

13. Drive

Peter Buck a utilisé une pièce de 5 cents de dollar américain comme mediator pour enregistrer la guitare de la chanson Drive, présente sur le huitième album de R.E.M. Automatic for the People (1992) et ainsi obtenir un son plus net. Il a, de plus, doublé la piste à six reprises.

14. Exhuming McCarthy

La machine à écrire que l’on peut entendre au début de la chanson Exhuming McCarthy, présente sur le cinquième album de R.E.M. Document (1987), est celle que Michael Stipe a utilisée pour écrire toutes les paroles du disque.

15. Twisted Kites

Avant de se baptiser R.E.M., nom trouvé au hasard dans le dictionnaire par Michael Stipe, le groupe a considéré les options Cans of Piss, Negro Eyes et Twisted Kites.

rem_twisted_kites

16. Everybody Hurts

La vidéo de la chanson Everybody Hurts, présente sur le huitième album de R.E.M. Automatic for the People (1992), a été réalisée par Jake Scott, qui n’est autre que le fils du célèbre réalisateur Ridley Scott (Alien, le huitième passager, Blade Runner, Gladiator…).

17. 2 $ par jour

A ses débuts, R.E.M. a donné beaucoup de concerts. Les Américains se déplaçaient à bord d’un vieux van conduit par son manager. Ce dernier leur donnait 2 $ par jour pour s’acheter de la nourriture.

rem_lifes_rich_pageant

18. Get Up

Bill Berry a eu l’idée d’enregistrer plusieurs boites à musique simultanément pendant le pont de la chanson Get Up, présente sur le sixième album de R.E.M. Green (1988). D’après les déclarations du batteur, le concept lui est venu dans un rêve.

19. Hope

Leonard Cohen est crédité sur la chanson Hope, présente sur le onzième album de R.E.M. Up (1997), alors qu’il n’y a pas participé. Le groupe trouvait qu’elle ressemblait à son classique Suzanne. Les Américains n’ont jamais caché leur admiration pour Leonard Cohen. Ils avaient d’ailleurs participé en 1991 à l’album hommage I’m Your Fan : The Songs of Leonard Cohen en reprenant la chanson First We Take Manhattan.

20. Pas de play-back

Jusqu’à la sortie du single Losing My Religion, présente sur le septième album de R.E.M. Out of Time (1991), Michael Stipe refusait de faire du play-back dans les vidéos du groupe.

michael_stipe_tired

21. Imitation of Life

Le titre de la chanson Imitation of Life, présente sur le douzième album de R.E.M. Reveal (2001), est emprunté au film du même nom réalisé par Douglas Sirk en 1959.

22. Out of Time

Avant la sortie du septième album de R.E.M. Out of Time (1991), un concours a été lancé en Espagne pour permettre à des étudiants de créer la pochette du disque. Il existe environ 70 exemplaires de l’album comportant le visuel du gagnant. L’un d’entre eux s’est vendu aux enchères 437 $.

rem_out_of_time_spanish

23. Let Me In

La chanson Let Me In, présente sur le neuvième album de R.E.M. Monster (1994), a été écrite en hommage à Kurt Cobain décédé au début des sessions d’enregistrement du disque. Après le suicide du leader de Nirvana, Courtney Love avait donné l’une de ses guitares Jag-Stang au groupe. Elle a été utilisée sur cette chanson. Michael Stipe a déclaré que les paroles sont celles qu’il a prononcées au téléphone à Kurt Cobain.

24. Life and How to Live It

La chanson Life and How to Live It, présente sur le troisième album de R.E.M. Fables of the Reconstruction (1985), parle de Brivs Mekis, un homme qui avait construit un mur dans sa maison à Athens (Georgie). Il habitait un temps d’un côté et, lorsqu’il en avait assez, il allait vivre de l’autre côté. A sa mort, des exemplaires d’un livre qu’il avait écrit et publié à ses frais ont été retrouvés dans son appartement. Ce livre s’appelait Life And How To Live It.

25. Premier concert anonyme

Alors qu’ils n’avaient toujours pas trouvé de nom, les membres du R.E.M. ont joué leur premier concert le 5 avril 1980 à l’Église Épiscopale d’Athens (Georgie) à l’occasion de l’anniversaire de leur amie Kathleen O‘Brien. Ils y ont joué quelques compositions et des reprises des années 60 et 70.

rem_first_concert

26. Losing My Religion

La chanson Losing My Religion, présente sur le septième album de R.E.M. Out of Time (1991), est née alors que Peter Buck apprenait à jouer de la mandoline. En ré-écoutant des enregistrements de ses premiers essais avec cet instrument, le guitariste a pensé que ce serait une bonne base pour un morceau. « J’ai commencé avec de la mandoline et j’ai trouvé le riff et le refrain » a-t-il déclaré. « Les couplets sont le genre de choses que R.E.M. utilise beaucoup, allant d’un mineur à un autre, un peu comme les accords de Driver 8. Vous ne pouvez pas vraiment dire quoi que ce soit de mal à propos du mi mineur, du la mineur, du ré et du sol – je veux dire, ils sont juste de bons accords. »

27. World Leader Pretend

La chanson World Leader Pretend, présente sur le sixième album de R.E.M. Green (1988), est un hommage à Leonard Cohen. Lors de l’enregistrement, Michael Stipe était tellement fier de ses paroles et de sa voix qu’il a refusé de faire une deuxième prise. « Je ne l’ai fait qu’une fois. Et c’était bon » a-t-il déclaré.

28. Sales rumeurs

Comme pour son septième opus Out of Time (1991), R.E.M. a décidé de ne pas faire de tourner pour promouvoir son album suivant Automatic for the People (1992). Cette décision et l’apparence maigrichonne de Michael Stipe à cette époque ont lancé la rumeur selon laquelle le frontman de R.E.M. était séropositif…

rem_rumors

29. What’s the Frequency, Kenneth?

La chanson What’s the Frequency, Kenneth?, présente sur le neuvième album de R.E.M. Monster (1994), fait référence à une agression subie par le présentateur de CBS Dan Rather à New York (New York). Alors qu’il se promenait le 4 octobre 1986, il avait été attaqué par un homme hurlant « Kenneth, what is the frequency ? ». L’homme en question, nommé William Tager, était persuadé que les médias diffusaient des signaux dans sa tête et qu’il devait déterminer leurs fréquences… Quand Michael Stipe a écrit cette chanson, l’agresseur n’avait pas été appréhendé et les médias qualifiaient cet incident de « premier acte surréaliste américain irrésolu du 20ème siècle ». Finalement, William Tager a été arrêté le 31 août 1994 après avoir tué un machiniste devant les studios de l’émission The Today Show. Condamné de 15 à 25 ans de prison, il a été libéré sur parole en 2010.

30. Tournée chaotique

La tournée accompagnant la sortie du neuvième album de R.E.M. Monster (1994) a été particulièrement chaotique. Le 1er mars 1995, Bill Berry s’est effondré sur scène alors que le groupe donnait un concert au Patinoire Auditorium de Lausanne (Suisse). Victime d’un AVC, il a été rapidement hospitalisé et a retrouvé toutes ses facultés en un mois. De son côté, Mike Mills a dû subir en juillet 1995 une opération chirurgicale pour ôter une adhérence intestinale. Enfin, le mois suivant, Michael Stipe a été opéré en urgence pour soigner une hernie.

rem_chaotic_tour

31. I.R.S. Records vs RCA Records

Soucieux d’être en accord avec ses valeurs, R.E.M. a décliné à ses débuts une offre de la major RCA Records pour signer chez le label indépendant I.R.S. Records.

rem_document

32. Shiny Happy People

Le titre de la chanson Shiny Happy People, présente sur le septième album de R.E.M. Out of Time (1991), fait référence à la propagande chinoise qui utilisait le slogan « Shiny happy people holding hands ». Ce morceau est sorti deux ans après la manifestation de la Place Tian’anmen, un grand rassemblement réclamant moins de corruption et plus de démocratie réprimé violemment à Pékin (Chine) le 4 mai 1989.

33. A nouveau réunis

En septembre 2006, les quatre membres originels de R.E.M. se sont retrouvés pour jouer lors de la cérémonie d’introduction au Georgia Music Hall of Fame. Pendant leurs répétitions, ils ont enregistré la reprise de John Lennon #9 Dream pour les besoins de la compilation Instant Karma: The Amnesty International Campaign to Save Darfur (2007). Cette chanson a été la première enregistrée par le quatuor depuis le départ de Bill Berry en octobre 1997.

2 Commentaires

Laisser un commentaire