Si le dioxyde de carbone est si nocif pour la planète, pourquoi les producteurs de serre achètent-ils des générateurs de CO2 pour doubler la croissance de leurs plantes ?

0
1162

NaturalNews, le 22 juin 2013, par : Mike Adams, The Health Ranger,  rédacteur en chef de NaturalNews.com 

Traduction pour cogiito.com : PAJ

BRÈVE INTRODUCTION AU SUJET PAR COGIITO.COM

En 2013, il y a 5 ans déjà, Mike Adams écrivait déjà un article sur l’escroquerie du CO2, toujours exploitée par des milliardaires pour s’enrichir sur la crédulité des peuples. Al Gore a même reçu un prix Nobel, alors que c’est l’un des plus grands pollueurs des États-Unis, le comble de l’ironie, mais surtout, le comble du mépris pour les peuples.

Cet article explique parfaitement les incohérences du réchauffement climatique et surtout, toutes les taxes imaginaires qui se rapprochent de la plus grande escroquerie internationale du XXe siècle.

Nous devrions exiger le remboursement de toutes ces taxes et condamner ces escrocs à de la prison ferme, pour se moquer du monde, comme ils le font et continuent à le faire.
Nous vivons une époque formi…Diable!

https://www.naturalnews.com/040890_greenhouses_carbon_dioxide_generators_plant_growth.html

(NaturalNews) Pour seulement « quelques centimes par jour », tout propriétaire de serre peut produire du CO2 pour aider à augmenter le rendement des plantes dans ses serres. C’est le message qui figure sur les générateurs de CO2 vendus par les fournisseurs de serres aux États-Unis et au Canada. 

  • « On peut atteindre 1 500 ppm

[de dioxyde de carbone]

(…) ces générateurs fournissent automatiquement le dioxyde de carbone nécessaire pour atteindre le potentiel de croissance maximum pour quelques centimes par jour », indique la publicité.

Les générateurs de CO2 « améliorent la qualité des plantes » et « augmentent la production« . 

Ils sont fabriqués aux États-Unis et fonctionnent au propane ou au gaz naturel, transformant les combustibles fossiles en dioxyde de carbone.

Pourquoi cela contribue-t-il à améliorer radicalement la croissance, la santé et les rendements des plantes ? 

Parce que – êtes-vous prêt à entendre la vérité ? – Le CO2 est le principal nutriment des plantes.

Non, ce n’est pas un polluant qui menace la civilisation humaine comme le prétendent ridiculement les défenseurs du réchauffement climatique. 

Le CO2 augmente en fait les rendements des plantes, accélère le « reverdissement » et améliore le reboisement de la planète. Et tandis que l’atmosphère actuelle ne contient que 400 ppm de dioxyde de carbone, les générateurs de CO2 peuvent aider à augmenter ce niveau à 1 500 ppm dans les serres, accélérant ainsi la croissance des plantes et la production alimentaire .

Voici la publicité pour que vous puissiez le constater par vous-même:

Le CO2 est-il si nocif pour la planète, pourquoi les serres paient-elles pour le produire ?

Si le CO2 était si terrible pour la planète, l’installation d’un générateur de CO2 dans une serre tuerait les plantes. Mais les scientifiques et même, les gouvernements, recommandent en réalité de compléter le CO2 dans les serres [1]afin de stimuler la croissance des plantes et la production alimentaire.

– « Les avantages de la supplémentation en dioxyde de carbone sur la croissance et la production des plantes dans l’environnement de serre sont bien compris depuis de nombreuses années », a déclaré le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’ Ontario.[2]

– « Le CO2 augmente la productivité en améliorant la croissance et la vigueur des plantes. Parmi les moyens d’augmenter la productivité du CO2, on peut citer une floraison précoce, des rendements en fruits plus élevés, une diminution du nombre d’avortements dans les rosiers, une résistance améliorée de la tige et la taille de la fleur. Les producteurs doivent considérer le CO2comme un élément nutritif … augmenter le niveau de CO2 à 1000 ppm augmentera la photosynthèse d’environ 50% par rapport aux niveaux ambiants de CO2. »

En fait, les études scientifiques récentes ont montré, la légère hausse des niveaux de CO2 de l’atmosphère a effectivement contribué à reconstituer les déserts verdoyants et les zones arides [3], accélérant la croissance des arbres, des arbustes et des herbes qui produisent l’oxygène que l’homme a besoin de respirer.

Attaquer le dioxyde de carbone est un discours de haine contre Dame Nature

pixabay.com

Plus vous examinez réellement la vérité scientifique sur le dioxyde de carbone plutôt que le «discours de haine» politiquement chargé contre Mère Nature, comme le fait Al Gore, plus vous vous rendrez compte que le CO2 est un nutriment essentiel pour l’environnement et l’écosystème de la Terre. En réalité, la grande majorité de tout le CO2 rejeté dans l’atmosphère est produite par Dame Nature via les animaux de l’océan. Quiconque critique le CO2 s’attaque à la vie marine et condamne des milliards d’animaux aquatiques qui exhalent du dioxyde de carbone dans le cadre de leur respiration naturelle. (Doivent-ils tous être condamnés à une amende ?)

Baleine à Bosse – Les Baleines
lesbaleines.net

En tant que société intéressée par le reboisement, l’élargissement de la diversité de la flore, l’alimentation des arbres et la reverdissement des déserts, nous ne devrions plus tolérer quiconque engage un discours de haine contre Dame Nature et le CO2

2019-The eloquence of Greta Thunberg – Bulletin of the Atomic …
thebulletin.org

Ceux qui tentent de diaboliser ce nutriment essentiel pour la planète sont engagés dans une sorte de racisme motivé par la haine contre les plantes.

S’il n’est pas acceptable de condamner quelqu’un pour son origine raciale, pourquoi est-il acceptable que des personnes comme Al Gore s’engagent dans un discours de haine sans fin contre tous les êtres vivants qui sont verts, contre les plantes ?[4]

En outre, toutes les personnes qui continuent de sonner l’alarme sur le CO2 sont trop négatives tout le temps. Personne ne crache plus de tristesse qu’Al Gore et la foule du réchauffement climatique qui dépeint des images apocalyptiques de l’avenir de la Terre si nous ne commençons pas tous à payer des taxes sur le carbone aux super riches. Arrêtez d’être si négatif !

Ils doivent pratiquer plus de positivité et se répéter des affirmations telles que :

« Le CO2 est un nutriment pour les forêts ».

« Le CO2 est produit par la vie océanique. »

« Le CO2 apporte un équilibre à l’écosystème mondial. »

« Le CO2 est aux plantes comme l’oxygène est aux humains. »

« Le CO2 peut aider à transformer les déserts stériles en forêts durables. »

Peut-être qu’en restant positifs, les opposants au réchauffement climatique et les spectateurs obscurs pourront enfin se calmer, prendre quelques respirations (avec plus de CO2) et reconnaître que ce qui est bon pour les plantes est bon pour la planète.

En fait, je vais « m’hyperventiler » après avoir écrit cet article pour générer un peu plus de CO2 pour le monde. C’est mon cadeau à Al Gore.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Al_Gore

Pour mémoire : NON, je ne soutiens pas la combustion de combustibles fossiles

La critique n ° 1 de cette histoire de la part des hordes de pratiquants du culte d’Al Gore qui ont subi un lavage de cerveau sera que l’industrie du charbon m’a sûrement payé beaucoup pour écrire cet article.
Ne soyez pas ridicule. Je suis le record – depuis au moins une décennie – d’avoir condamné de manière exhaustive l’utilisation de combustibles fossiles. Même si le CO2 qu’ils libèrent dans l’atmosphère est en réalité un élément nutritif, ils libèrent de nombreux autres polluants tels que le soufre et le mercure (issus du charbon). Les épurateurs installés aux États-Unis font des centrales au charbon américaines les plus propres au monde, mais les centrales à charbon chinoises sont vraiment des usines de pollution écoeurantes.
Je pense également qu’il est temps que l’humanité s’éloigne de l’habituelle pétrochimique pour adopter quelque chose de plus propre et plus renouvelable, tel que les réactions nucléaires à basse énergie (LENR), anciennement appelé « fusion froide ». Une analyse récente a confirmé, encore une fois, que la fusion à froid est réelle et pratique. La fusion à froid pourrait être exploitée et utilisée à la place du charbon pour chauffer de grandes quantités d’eau entraînant des turbines à vapeur générant de l’électricité.

À terme, toutes les centrales au charbon américaines pourraient passer à la fusion à froid. De même, si la technologie des batteries s’améliorait, les véhicules à essence pourraient passer à l’électricité, et si cette électricité est alimentée par fusion à froid, elle est alors propre dans toute la chaîne d’approvisionnement en énergie.

Les combustibles fossiles sont une sale affaire : ils sont sales à extraire du sol, à transporter et à brûler. Mais le CO2 qu’ils produisent n’est pas polluant ; C’est un nutriment dont les arbres, les herbes et les arbustes ont désespérément besoin. Ainsi, s’il existe de nombreuses raisons de s’opposer à la combustion de combustibles fossiles dans le monde entier, le CO2 n’en fait pas partie.

Si tout ce que vous dites-vous « hyperventile », alors n’hésitez pas à éprouver une lourde dose de culpabilité que vous ne pouvez pas soulager et que vous ne pourrez soulager qu’en envoyant tout votre argent à Al Gore pour tout le dioxyde de carbone [5]que vous générez.


[1] https://www.naturalnews.com/greenhouses.html

[2] http://www.omafra.gov.on.ca/english/crops/facts/00-077.htm#intro%3Cbr%3E

[3]https://www.naturalnews.com/040588_carbon_dioxide_environmentalists_al_gore.html

[4] https://www.naturalnews.com/green.html

[5]

Laisser un commentaire