Si vous ne faites pas attention aux informations, vous n’êtes pas informés, mais si vous faites attention aux informations, vous êtes mal informés…

0
2047

Mardi 23 juin 2020 par: SD Wells

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Est-il facile de trouver des fake News, de les lire et de s’énerver ou de s’embrouiller en en discutant avec son entourage ?

Chaque jour, un nouveau faux « sondage » est publié dans les médias mainstream, sondage qui vous dira que Biden est en tête, alors que Biden ne se souvient même pas de la signification du mot « en tête ». Des millions d’Américains, semble-t-il, se battent bec et ongles pour transformer notre République en un cauchemar socialiste comme le Venezuela. C’est une page du livre du jeu communiste que les dirigeants de l’extrémisme libéral suivent pas à pas.

Nous devons tous croire que le « scandale des visages noirs » s’est étendu à tout le pays et que toutes sortes de conservateurs se sont mis à offenser les Noirs aux États-Unis. Quand on en vient à le découvrir, c’est presque tous les démocrates et les gauchistes d’Hollywood (ils sont tous gauchistes moins une poignée), mais les fake News vous ont mal informés. Éteignez donc votre téléviseur et ne suivez plus les informations pendant un certain temps, ensuite vous serez vraiment éloigné de tous ces mensonges.

Il est difficile de trouver des informations fiables de nos jours, surtout lorsque des libertins ont le contrôle total des médias sociaux, de YouTube, de Google, de presque tous les journaux puants et, bien sûr, de la télévision.

Ne vous y trompez pas, les FAKE NEWS sont courantes depuis bien avant le Vietnam.

La plupart d’entre-nous avons grandi en regardant nos parents lire le journal puis à suivre les infos à la TV avec le journal de 20 heures pour savoir ce qui se passe localement et dans le monde. Mais les nouvelles sont, pour la plupart, fausses, depuis longtemps.

Si vous regardiez la télévision à l’époque, les citoyens entendaient sur le Vietnam, « nous gagnons » et « nous empêchons la propagation du communisme« .

Pendant ce temps, les soldats américains étaient jetés dans un hachoir à viande, et s’ils ne se faisaient pas exploser la tête, tirer dessus ou capturer, ils rentraient chez eux avec un cancer dû à l’Agent Orange qui les rongeait jusqu’à l’os, puis qui les tuait. Martin Luther King, Jr. a essayé de donner l’alerte, et le gouvernement américain l’a assassiné pour avoir parlé de tous les Noirs qui étaient en première ligne au Vietnam.

Le CDC était occupé à répandre des mensonges sur le fonctionnement du vaccin contre la polio, alors que c’était un échec lamentable.

Le vaccin contre la polio n’a pas fonctionné à l’époque et il ne fonctionne pas aujourd’hui. Tout le monde a été mal informé. Où étaient les vraies nouvelles à l’époque ?

Puis, dans les années 1980, le maïs et le soja génétiquement modifiés ont fait leur apparition dans les fermes, sur les marchés, et dans nos estomacs. Il n’y avait rien dans les informations à ce sujet, alors tout le monde était dans le noir, simplement mal informé du fait que les pesticides chimiques présents dans les gènes de notre alimentation provoquent le SCI, soit le cancer et la démence.

Monsanto a fabriqué les produits chimiques de la Seconde Guerre mondiale et du Vietnam pour tuer les humains, et ils arrosent aujourd’hui les cultures américaines avec ces mêmes produits chimiques

Le désherbant utilisé avec la plupart des cultures de Monsanto/Bayer est appelé glyphosate, et il rend les autres produits chimiques désherbants encore plus nocifs et toxiques pour l’homme.

Toutes les informations véridiques sur ces OGM mortels ont été effacées, interdites, mises sur liste noire, censurées et carrément effacées d’Internet. C’est comme si on était mal informé et plongé dans l’ignorance.

Les médias indépendants ont inventé le terme de Fake News pour les médias grand public qui mentent sur tout ce qui concerne votre santé, votre sécurité et votre longévité.

Lorsque ce terme est devenu populaire et qu’ils ont commencé à dévoiler leurs mensonges, ils ont inversé la vapeur et ont commencé à appeler toutes les nouvelles vraies « fake News ».

Finalement, M. Trump a également ré-inversé la vapeur et à renvoyé ce plan machiavélique contre eux en 2015 et il a continué à le faire, à juste titre, comme il le fait maintenant.

Les Fake News comportent des publicités pour des produits toxiques (comme les médicaments et la restauration rapide), et c’est ainsi que vous le savez. Les entreprises qui créent des vaccins toxiques, des médicaments mortels sur ordonnance (pensez aux opiacés) et des aliments à base de produits chimiques – ces entreprises paient pour la publicité et contrôlent ainsi le discours des actualités, leur récit et leurs mensonges.

Maintenant, regardez la reine de la réfutation se transformer en un faux troll :

Inspiré de l’article  Who cares about all the old people dying ?

de Jon Rappoport

La pandémie qui a paralysé notre société et qui a ruiné nos petits commerçants qui ne s’en remettront pas si les criminels de la première vague en lancent une seconde, en imposant un nouveau confinement.

Cette Plandémie a permis de voir émerger quelques médecins brillants qui se sont battus contre cette chimère de « Conarovirus », soutenue par le monde politique et médiatique, complices éhontés des laboratoires criminels.

Le professeur Raoult, scientifique de renommée internationale, parfaitement au fait des coronavirus depuis de nombreuses années, habitué à soigner des patients atteints, a eu un taux de décès de 0,5 % à Marseille, soit le plus bas au monde, à tel point que le que Professeur Raoult est le seul médecin capable de soigner avec son protocole les patients atteints par le coronavirus en début de maladie.

Ces faits sont indiscutables. Parce que cet homme a soigné et sauvé des vies contrairement aux recommandations du gouvernement français, le voici au centre d’un débat houleux, de critiques nébuleuses, sans queue ni tête organisées par les glands d’un chêne pourri qu’est Big Pharma.

À plusieurs reprises, le Professeur Raoult a été agressé régulièrement dans la presse écrite, à la TV, à BFM et sur RTL avec un imbécile de journaliste-désinformateur qui se prend pour un journaliste et qui s’acharne à détruire la réputation d’un savant mondialement reconnu, alors que ce journaliste n’est connu qu’en France, à bouffer du boudin blanc aux truffes et à se délecter de vins capiteux et couteux, offerts par les empoisonneurs de la planète.

À force de s’écouter parler, le boudin aux morilles finit par nous les briser au menu.

Au lieu de se préoccuper des dysfonctionnements de la crise sanitaire et de s’étonner des déclarations du savant, le boudin truffé par la méchanceté et la bêtise, agresse le Professeur Raoult pour lui faire dire ce qu’il ne dit pas et puis, pour s’en servir après pour l’abattre au lieu de le féliciter de son professionnalisme.

Nous avons assisté à la parfaite démonstration d’un montreur de puces savantes, et à sa minable tentative d’exécution d’un savant par un journaliste qui pète plus haut que son cul avec une haleine de chacal au point d’empoisonner le moindre de ses mots.

SVP, ne suivez plus ces journalistes à la TV ni à la radio, car s’ils n’ont pas d’audience, la finance s’en débarrassera, les mettra à la retraite dans un de ces mouroirs à anciens, où ils seront mal traités comme les autres, car là-bas, qui que vous soyez, vous êtes vieux, donc, maltraités.

Dans les maisons de retraite, les personnes âgées sont déjà au bord du gouffre, elles souffrent de maladies chroniques de longue durée et de traitements médicaux toxiques depuis des années… mais à présent les personnes âgées sont terrifiées avec la propagande du COVID. Au point de considérer ces vieux patients en fin de vie, comme atteints du « COVID », sans la moindre justification… les vieux deviennent des dangers pour la population jeune, celle des vivants, qui l’a décidé ? Suite à cela, les autorités les isolent complètement… ils sont abandonnés, livrés à eux-mêmes, sans aucun contact avec leur famille et leurs amis… que pensez-vous sincèrement qu’il arrivera à ces personnes fragiles et lourdement sédatées ?

Au 22 mai, Forbes rapporte que, »… dans les 43 États qui rapportent actuellement de tels chiffres, un étonnant 42 % de tous les décès COVID-19 ont eu lieu dans des maisons de retraite et des centres de vie assistée. »

Le Washington Post, 18 mai : « L’Organisation mondiale de la santé a déclaré que la moitié des décès européens par COVID-19 ont eu lieu dans de tels établissements. »

Titre du même article du Post : « La crise des maisons de retraite au Canada : 81 % des décès dus au coronavirus [dans le pays] se produisent dans des établissements de soins de longue durée. »


The Guardian du 16 mai,

« Environ 90 % des 3 700 personnes qui sont mortes du coronavirus en Suède avaient plus de 70 ans, et la moitié vivaient dans des maisons de soins, selon une étude du Conseil national suédois de la santé et du bien-être à la fin du mois d’avril ».

« L’Espagne, le pays a été choqué fin mars, lorsque le ministre de la Défense a révélé que des soldats enrôlés pour désinfecter les maisons de retraite avaient trouvé des personnes âgées abandonnées et mortes dans leur lit. »

« …Les gouvernements régionaux de Madrid et de Catalogne ont publié leurs propres chiffres sur les personnes qui sont mortes dans des maisons de soins à cause du virus, alors qu’elles présentaient des symptômes semblables avec celui-ci. » [Alias, diagnostic absurde du globe oculaire]

« À Madrid, le total des décès de Covid, ou suspecté de Covid, depuis le 8 mars s’élève à 5 886 jeudi. En Catalogne, il était de 3 375. À eux deux, les décès dans les maisons de soins représentent plus d’un tiers de tous les décès dus au coronavirus dans le pays ».

Et il y a eu beaucoup d’alertes précoces sur le sujet, si seulement quelqu’un de sérieux et de professionnel travaillant dans les agences de santé publique voulait bien y prêter attention…

The Guardian, 13 avril :

« Environ la moitié des décès dus au Covid-19 semblent se produire dans des maisons de retraite dans certains pays européens… Des données instantanées provenant de diverses sources officielles montrent qu’en Italie, en Espagne, en France, en Irlande et en Belgique, entre 42 et 57 % des décès dus au virus se sont produits dans des maisons de soins, selon le rapport de chercheurs universitaires de la London School of Economics (LSE) ».

Il y a deux escroqueries en cours ici, car un grand nombre de ces patients âgés sont morts et/ou sont en train de mourir.

La première est le diagnostic COVID-19, qui est fait soit sur la base absurde d’un simple regard sur le patient et de la vision de signes généraux de la maladie, tels que l’essoufflement et les symptômes de la grippe, soit par un test, dont j’ai expliqué qu’il n’est pas du tout fiable, car il enregistre des résultats positifs sur toutes sortes de germes dans le corps qui ne sont pas pertinents.

Mais une fois le diagnostic COVID établi, les autorités médicales affirment que la mort de tant de patients dans les maisons de retraite est due au fait que le virus COVID a naturellement plus d’impact sur les personnes âgées et les infirmes.

C’est du grand n’importe quoi, même si cela à une part de vérité, mais ce n’est ni de la médecine ni de la science, puisque l’on ne fait rien pour soigner ces personnes, non, on les laisse plutôt mourrir.  Il n’est pas nécessaire d’invoquer le coronavirus pour expliquer pourquoi ces personnes en maison de retraite meurent.

Partout dans le monde, des personnes âgées, qui souffrent de maladies traditionnelles comme la grippe et la pneumonie, qui sont on se demande pourquoi reconditionnées en cas de COVID.  En particulier les personnes en maison de retraite, qui sont terrifiées par la propagande COVID et qui sont intentionnellement isolées de leurs amis et de leur famille… Et qui en réalité meurent de leurs multiples affections à long terme.

Plus la terreur de COVID, plus l’isolement complet, plus les conditions honteuses dans certaines installations, plus l’inattention et la brutalité pure et simple de la part du personnel des maisons de retraite, plus les ventilateurs et la sédation dans certains cas.

Mais tout cela n’est pas le COVID en lui-même, c’est la gestion du grand n’importe quoi pour faire croire à des épidémies de COVID qui n’en sont pas. Il est donc absolument inutile d’évoquer un virus pour justifier ces décès.

De toute évidence, si à présent, vous soustrayez tous ces décès des statistiques officielles du COVID, vous obtiendrez une image complètement différente de la soi-disant pandémie.

VOUS AURIEZ DE FACTO ET SIMULTANÉMENT UNE CATASTROPHE MONDIALE DANS LES MAISONS DE RETRAITE.

Serait-ce plausible ?

Et la première chose à faire serait d’aller dans ces lieux, de les assainir et de les remettre en ordre et, dans de nombreux cas, d’arrêter le personnel pour non assistance à personnes en danger.

Comme l’ont souligné plusieurs groupes de défense des patients des maisons de retraite, le principal contrôle de ce qui se passe dans ces maisons, et la principale source de protection des patients sont les visites aux familles et aux amis, qui gardent un œil attentif sur leurs parents.

Mais comme le faux diagnostic COVID entraîne immédiatement le verrouillage des installations, les amis et les familles ne peuvent pas les visiter puisqu’ils sont exclus.

Juste avant la Plandémie, Macron s’est attaqué aux retraites alors qu’il avait juré ne pas y toucher, un banquier ne cherche qu’à faire des économies et à minimiser les pertes, et quoi de plus simple que de se débarrasser des retraités avec un soupçon de fausse pandémie, beaucoup de mauvais traitements, une loi Rivotril, et le tour est joué.

Pour les planificateurs de cette fausse pandémie, tout s’arrange. Le nombre de décès dus à au COVID augmente de façon exponentielle puisque les patients sont déjà mourant, c’est un petit coup de pouce au destin, un bon prétexte pour accélérer leur départ pour le grand voyage, un peu à la manière de Soleil Vert (Soylent Green) film réalisé par Richard Fleischer, en 1973 et inspiré du roman de science-fiction Soleil vert (1966) de Harry Harrison1.

https://archive.org/details/soylentgreen_201907

Nos personnes âgées sont poussées à la mort par le complot concocté par des milliardaires eugénistes, complot d’un virus assassin modifié en laboratoire et introduit dans la société pour créer une nouvelle HISTOIRE de panique mondiale d’après un virus mortel qui en fait ne l’est pas tant que ça.

SOURCES :* forbes[dot]com/sites/theapothecary/2020/05/26/nursing-homes-assisted-living-facilities-0-6-of-the-u-s-population-43-of-u-s-covid-19-deaths/#12d6083874cd* washingtonpost[dot]com/news/powerpost/paloma/the-health-202/2020/05/19/the-health-202-the-hopeful-news-about-moderna-s-coronavirus-vaccine-is-extremely-preliminary/5ec2e480602ff11bb118504f/* washingtonpost[dot]com/world/the_americas/coronavirus-canada-long-term-care-nursing-homes/2020/05/18/01494ad4-947f-11ea-87a3-22d324235636_story.html* theguardian[dot]com/world/2020/may/16/across-the-world-figures-reveal-horrific-covid-19-toll-of-care-home-deaths* theguardian[dot]com/world/2020/apr/13/half-of-coronavirus-deaths-happen-in-care-homes-data-from-eu-suggests

Les sources de cet article incluent :

NaturalNews.com,

Chaos.news,

ZeroHedge.com,

Breitbart.com,

Original.Antiwar.com

Laisser un commentaire