Sommation au gouvernement

27
17367
SOMMATION DE FAIRE
DE RÉPONDRE
ADRESSÉE AU MINISTRE DE LA SANTÉ
LE 02 AVRIL 2020
CORONAVIRUS (COVID19)
SOMMATION DE RÉPONDRE SOUS 24 h,
AUX QUESTIONS POSÉES DANS L’ACTE
Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789
« du droit qu’a la société (…) de demander compte à tout agent public de son administration « [1]  

À L’HONNEUR DE VOUS EXPOSER :

CONTEXTE DU CORONAVIRUS (COVID19)

Depuis le mois de janvier 2020, est apparue sur les Médias français, européens et du Monde entier, une information concernant un CORONAVIRUS (Souche COVID19), lequel provoquerait à la fois panique, psychose et peur chez beaucoup de citoyens, mais aussi, il provoquerait (au conditionnel) de nombreux morts en Chine plus précisément et aurait une tendance à se répandre assez rapidement, en Europe, en France et dans le reste du Monde.

Précision étant faite aux différents ministres que l’existence de ce Virus n’est pas ici remise en cause. (Coronavirus = virus à Couronne).

Il sera postérieurement demandé des explications aux médias concernant les manquements graves et répétés à leur charte, mais tel n’est pas ici l’objet de la présente sommation.

En revanche, il est de votre devoir et obligation à l’égard des citoyens français de donner une information transparente, claire et loyale concernant les personnes contaminées, celles décédées et celles guéries.

À titre liminaire, nous vous précisons que nous nous interrogeons légitimement sur les mesures prises par vos soins et en votre qualité quant aux problématiques suivantes sur le sol français :

  • Les reports de rendez-vous médicaux (relatifs à des pathologies diverses) non justifiés (ou à peine), ou incompréhensibles de certains services de santé (hôpitaux, urgences et médecins de ville, et les spécialistes).
  • Sur l’absence de communication entre les médecins et l’État, lesquels n’ont accès qu’à très peu d’information, alors même que ceux-ci sont en première ligne lors de l’accueil de patients dans les services d’Urgences et autres .
  • Sur la mise en œuvre ubuesque de « protocoles de distance de sécurité », relatifs à l’accès aux magasins alimentaires, mais également pour tous les autres services (carburant, banque, tabac, promenade d’animaux domestiques), par des personnels non formés pour ce genre de risques et dont les structures elles-mêmes des magasins alimentaires n’ont pas la moindre zone étanche pouvant permettre, soit un confinement des denrées alimentaires, soit un lieu pour la désinfection. Et, plus généralement l’absence de zones permettant aux clients de pouvoir avoir accès :
  • À des dépliants explicatifs sur les conduites à tenir ;
  • À un minimum de matériel (masques + gants non périmés) pour ne pas prendre de risques de contamination (en touchant les denrées elles-mêmes, mais aussi, les portes, fenêtres, et toilettes de ces magasins).

Cette absence de mesures essentielles réduit à néant toutes méthodes qui pourraient être exigées de l’État (même le confinement) puisque les professionnels connaissant ce type de problématiques connaissent l’importance de zones aménagées (étanche + désinfection : produits alimentaires, ustensiles, matériels de transports de marchandises et mises en rayons) pour enrayer la contamination.

  • Sur l’envoi le 19 février 2020, d’un Fret en Chine contenant 17 tonnes de matériels divers nécessaires à la lutte contre ce Coronavirus (COVID19), à savoir les combinaisons, masques, gants, produits désinfectants [2], etc. Ce geste de générosité n’a pas été bien évalué, tant sur l’impact du peuple français, lequel depuis, se trouve démuni de moyens efficaces pour se prémunir et se protéger de la contamination. Ceci constitue une atteinte grave à la Santé ainsi qu’une non-assistance à personnes en danger outre une mise en danger de la vie d’autrui.

À titre d’exemple, les sas de décompression des centrales nucléaires, et ceux concernant l’étanchéité de sous-marins ou encore, les zones de désinfections et d’étanchéité de Laboratoire P4 par exemple, lesquels manipulent des virus et autres produits biologiquement actifs : tous ces différents sites, respectent scrupuleusement les normes et règles de sécurité.  

À contrario, toutes les mesures prises par l’État et de ses différents services chargés à la fois de la coordination et de la mise en œuvre en l’état de ce qui précède, sont vouées à l’échec, c’est-à-dire zéro efficacité ou en d’autres termes, ne servent strictement à rien, sauf peut-être à semer le doute, le stress, la psychose, la panique, dans les esprits des citoyens français (et européens).

  • Sur les différentes agences régionales de santé (ARS) et les difficultés de communication pour obtenir une réponse de l’État, notamment pour pouvoir s’organiser pour effectuer les recherches nécessaires (entre public et privé et les laboratoires d’État) sur la problématique du CORONAVIRUS (COVID19).
  • Sur des pressions, lesquelles seraient exercées par divers représentants (ou agissants), pour le nom de l’État sur les personnels de santé (infirmières et autres) pour « en dire le moins possible » sur la réalité ou pas de ce CORONAVIRUS, c’est aussi commencer à refuser l’accueil de « malades » ayant des symptômes, à se tourner vers des plateformes internet, de prise en charge avec des méthodes médicales qui ne sont pas de leur compétence. 
  • Sur l’Information mondiale et nationale, de l’importance de savoir quels sont les détenteurs des organes de presse et ainsi, de juger de leurs pertinences ou pas ou de l’absence de conflit d’intérêt dans la communication de l’information sur le Covid-19.
  • Sur le CORONAVIRUS (COVID19), sa fabrication et/ou… sa découverte : connaître l’identité des chercheurs, et de tout ce qui se rattache au sujet du virus, des Sur le CORONAVIRUS (COVID19), sa fabrication et/ou… sa découverte : connaître l’identité des chercheurs, et de tout ce qui se rattache au sujet du virus, des vaccins, l’implication de l’OMS, de l’alliance Gavi, etc., l’implication de l’OMS, de l’alliance Gavi, etc.
  • Sur les questionnements de nombreux citoyens à propos du CORONAVIRUS, notamment sur la qualité de celui-ci en tant qu’arme biologique ou arme chimique (cf. « Les armes biologiques – Biosécurité et responsabilité des scientifiques », de l’Académie des sciences [3],
  • Sur la nécessité d’obtenir l’ensemble des Brevets nationaux et internationaux relatifs aux différentes recherches sur le CORONAVIRUS (COVID19) et l’intégralité des détails des différentes étapes nécessaires à leur réalisation.
  • Sur la nécessité et l’utilité de cartographier le champ d’action et le lien entre le Coronavirus et le déploiement en Chine de la 5G. De la nécessité de clarifier de la réalité ou pas entre les décès présumés avérés (sans preuve factuelle et médicale) attribués au CORONAVIRUS (COVID19) et le déploiement spécifique de la technologie 5G en Chine.

À cet effet, connaître l’intégralité des différents acteurs économiques et étatiques, concernant le déploiement de la 5G (incluant les aspects législatifs et réglementaires).

  • Sur les nombreuses contradictions des déclarations officielles du Président MACRON ainsi que celles de ses ministres, lesquelles pourraient être qualifiées de déclarations mensongères, voire, l’expression d’une totale incompétence (cf.), et pour illustrer cette affirmation, pour rappel : l’exagération des menaces de pandémie grippale [4]
  • Sur la visite du Président MACRON (sans aucune mesure de protection, aucun masque, aucun gant ni distance de sécurité) dans un hôpital, dans lequel était soigné un patient atteint du Coronavirus : Comment peut-on accorder du crédit à un risque, vendu par les médias TV, comme réel alors que le président lui-même se montre d’une négligence de sécurité sanitaire surprenante ?
  • Ainsi que par les ministres du gouvernement ? Leurs responsabilités respectives et « in solidum » seraient-elles susceptibles d’être engagées ?
QUESTIONS

Sur les chiffres concernant les personnes contaminées, celles décédées et celles guéries :

Pouvez-vous, Mesdames, Messieurs les Ministres, nous transmettre l’intégralité des données chiffrées brutes, concernant les décès, les contaminés et les personnes guéries ? Et ce, depuis le début de la pandémie de Coronavirus en France.

Sur les reports de rendez-vous médicaux (relatifs à des pathologies diverses) non justifiés (ou à peine), ou incompréhensibles de certains services de santé :

Pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, fournir des éléments factuels précis, sur la raison du report par les services de santé, de rendez-vous de particuliers avec des médecins et spécialistes ? Existe-t-il des recommandations spécifiques sur ce sujet ?

Sur l’absence de communication entre les médecins et l’État, lesquels n’ont accès qu’à très peu d’informations :

Pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, expliquer précisément la raison pour laquelle l’accès à cette information relative au Coronavirus par les médecins est problématique ?

Sur la décision de l’état d’imposer un protocole de soin aux médecins sans les consulter :

Pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, justifier la raison scientifique pour laquelle vous avez pris la décision de ne pas appliquer le protocole du Prof. Raoult pour guérir du NCOV-19, un protocole qui a fait ses preuves à l’international et désormais reconnu et appliqué par les États-Unis, la Chine et par des médecins français convaincus par son efficacité  ?

Sur la décision de voter une loi d’urgence proposant aux médecins d’euthanasier les personnes âgées prétendument contaminées par le covid-19 et souffrant de détresse respiratoire ?

Pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, justifier la raison scientifique pour laquelle vous avez pris la décisionde multiplier des protocoles de sédation précipités avec du Rivotril, décidés du seul fait de l’âge des malades, et faisant l’impasse sur toute tentative curative du 3e âge atteint de détresse respiratoire ?   

Cette discrimination s’apparente à un déni de prise en charge des patients âgés, avec refus de soin :

  • refus d’utilisation du protocole du Prof. Raoult,
  • refus d’utilisation du protocole orthomoléculaire à base de vitamine C en injectable qui a fait ses preuves et qui est utilisé avec succès à Shanghai, en Chine Populaire, et à New-York.

Cette pratique abusive s’oppose en tout aux respects de la vie et s’apparente fortement à une forme d’euthanasie préméditée.

Sur le classement en substance vénéneuse de l’hydroxychloroquine sous toutes ses formes par Mme Buzyn en pleine période de NCOV-19 :

Pouvez-vous expliquer scientifiquement, Mesdames et Messieurs les Ministres, comment peut-on prendre une telle mesure sur une molécule utilisée depuis plus de 70 ans au quotidien dans les pays africains et asiatiques ? Ce médicament a démontré les preuves de son efficacité dans le traitement du COVID-19, pourquoi le retirer, alors que le peuple français en a absolument besoin aujourd’hui ?

formes  : JORF n°0012 du 15 janvier 2020
texte n° 13

Arrêté du 13 janvier 2020 portant classement sur les listes des substances vénéneuses

NOR : SSAP2001007A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/…

La ministre des solidarités et de la santé,
Vu le code de la santé publique, notamment les articles L. 5132-1, L. 5132-6, L. 5132-7 et R. 5132-1 ;
Vu l’arrêté du 22 février 1990 modifié portant inscription sur les listes I et II des substances vénéneuses définies à l’article L. 5132-6 du code de la santé publique ;
Vu l’avis du directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail en date du 12 novembre 2019 ;
Sur proposition du directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en date du 13 décembre 2019,

Arrêté :
Article 1

Est classée sur la liste II des substances vénéneuses l’hydroxychloroquine sous toutes ses formes.

Sur la mise en œuvre de « protocoles de distance de sécurité », relatifs à l’accès aux magasins alimentaires :

Pouvez-vous expliquer Mesdames et Messieurs les Ministres, comment peut-on prendre des mesures spécifiques par du personnel non qualifié et non formé et ne disposant pas du matériel adéquat ni de structures adaptées ou aménagées pour cela ? Ces mesures nous semblent particulièrement inefficaces, puisque d’une part, le virus circule dans l’air (rappel de ce que l’environnement contient de très nombreux virus et bactéries) et d’autre part, n’y aurait-il pas une erreur stratégique dans la gestion sanitaire de l’État ?

Sur l’envoi le 19 février 2020, d’un Fret en Chine, contenant 17 tonnes de matériels divers nécessaires à la lutte contre ce Coronavirus (COVID19) :

Pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, expliquer la raison pour laquelle vous avez décidé d’envoyer l’essentiel du matériel de protection et de nettoyage (17 tonnes) en Chine laissant, de fait, les citoyens français sans aucune mesure ni moyen de protection contre ce type d’agent pathogène ?

Sur la mise en œuvre d’une Loi FAKE-NEWS, pour censurer les réseaux sociaux :

Pouvez-vous, Mesdames et Messieurs les Ministres, me communiquer les raisons du vote de la Loi FAKE-NEWS ? Quels sont les objectifs poursuivis ? Serait-ce un moyen de censurer les informations provenant d’une autre source que la source officielle validée par l’État dans une démocratie ?

Sur les différentes agences régionales de santé (ARS) et les difficultés de communication pour obtenir une réponse de l’État :

Pouvez-vous donner la raison pour laquelle aucune réponse n’a été apportée par l’État, à une (ou des) demande(s) de partenariat(s) entre des laboratoires publics/privés, pour s’organiser sur la recherche sur le CORONAVIRUS (Covid19) ?

Sur des pressions qui sembleraient être exercées par divers représentants (ou agissants) pour le nom de l’État, sur les personnels de santé :

Pouvez-vous, Mesdames et Messieurs les Ministres, donner une explication sur des faits évoqués ici (dont des citoyens possèdent les moyens de preuves fournies par une partie), au visa de la Chambre criminelle de la Cour de cassation [5]

Sur l’Information mondiale et nationale, de l’importance de savoir quels sont les détenteurs des organes de presse :

Pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, me communiquer sans réserve, l’intégralité des identités des personnes possédant les agences de Presses nationales et leurs liens avec le gouvernement ? En cas d’impossibilité, il est important d’en expliciter la ou les raisons.

Sur la manipulation des comportements par des algorithmes, dans les réseaux sociaux :

Pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, nous communiquer sans réserve, l’intégralité des données relatives à la technologie employée pour influencer les comportements des internautes sur les réseaux sociaux ? Et de justifier de l’utilisation de cette technologie ?

Sur le CORONAVIRUS [COVID19], de sa fabrication ou… de sa découverte :

Pouvez-vous apporter la preuve [ou les preuves] factuelle(s) que toutes les études expérimentales relatives aux différentes étapes de l’élaboration du Coronavirus NCOV-19 ou SARS-Cov-2ont bien respecté les protocoles requis, tant pour les essais cliniques, que pour les différentes phases d’élaboration ? Tout cela en rapport à l’idée que ce virus se serait échappé d’un laboratoire de type P4.

« Sur l’information : Neuf médecins des conseils scientifiques de Macron ont touché 450 000 euros des firmes pharmaceutiques… Un lien avec le dénigrement de la chloroquine ? »

pouvez-vous Mesdames et Messieurs les Ministres, nous confirmer cette information publiée par : https://www.europe-israel.org/2020/04/neuf-medecins-des-conseils-scientifiques-de-macron-ont-touche-450-000-euros-des-firmes-pharmaceutiques-un-lien-avec-le-denigrement-de-la-chloroquine/?fbclid=IwAR2iIbBSE9q65EQufWvPpEOvqWybeph45A3n28DkIFkRCd7-N2UJ8gHENig

« L’un d’entre eux s’est vu verser… 251 327 euros davantage de la part des firmes, entre 2014 et 2019, selon les chiffres de la base publique Transparence santé. Ces relations d’argent n’empêchent pas l’indépendance d’esprit, mais interrogent dans la mesure où une étude universitaire publiée en novembre 2019 a montré que les médecins liés aux industriels du secteur prescrivent plus de médicaments que les autres. Car la réponse au coronavirus passera aussi par des choix qui impliquent les multinationales du secteur… »

Concernant l’Absence de risque du Coronavirus :

Pouvez-vous affirmer par écrit, de manière précise, documentée et irréfutable que ce virus ne fait courir aucun risque aux populations ?

Absence de conflits d’intérêts [concernant le Coronavirus] :

Pouvez-vous me confirmer par écrit qu’il n’existe aucun conflit d’intérêts des experts dévolus à la fabrication et à l’évaluation, dans leurs diverses étapes de surveillance de ce virus et des médicaments et/ou vaccin pour en guérir ?

Identité des experts Coronavirus [Covid19] :

Pouvez-vous me communiquer par écrit, l’identité du ou des experts qui ont été chargés de réaliser les différentes étapes de la fabrication à l’étude, et/ou à l’évaluation de ce Virus Coronavirus [Covid19] précité ? Qui sont les experts qui décident des soins à prodiguer et sont-ils liés à l’industrie pharmaceutique ? Si tel est le cas, quels sont les laboratoires concernés ?

Traçabilité et provenance des molécules, souches virales et liants de synthèses ou organiques composant le CORONAVIRUS [Covid19] :

Pouvez-vous me confirmer par écrit que tous les composants figurant dans ce Coronavirus [Covid19]possèdent une fiche de traçabilité sur leur origine et leur provenance ?

Pouvez-vous me communiquer une copie intégrale et détaillée de cette ou de ces fiches ?

Pouvez-vous me confirmer par écrit que l’entier des Substances médicamenteuses [éventuelles], molécules, contenues dans ce Coronavirus [Covid19] n’a fait l’objet d’aucune falsification ni contrefaçon ?

Sur la nécessité d’obtenir l’ensemble des Brevets relatifs aux différentes recherches sur le CORONAVIRUS [COVID19] :

Nous vous sommons, Mesdames et Messieurs les Ministres, de nous communiquer sur le champ, l’intégralité des Brevets relatifs à ce Coronavirus [Covid19] pour parfaire notre information. Et ce, en version traduite en français, si besoin était.

Sur les questions que se posent de nombreux citoyens, à propos du CORONAVIRUS :

Ce Virus est-il ou a-t-il été créé comme une arme biologique ou chimique ? Ce qui ne respecterait pas les CONVENTIONS sur l’Interdiction de l’utilisation d’arme biologique et chimique [cf.] en temps de paix comme en temps de guerre.

– En tout état de cause, sans réponse précise et factuelle [à l’intégralité des questions posées] au sens de « qui tacet consentire videtur », au visa de l’article 2 du Code civil [rédaction issue de l’ordonnance n° 2016-131 du 14 février 2016], ainsi que de la jurisprudence sur la Liberté de circulation [cf.], et de l’absence de justification en fait et en droit, sur le fondement des amendes prévues [de 38 et 135 €] celles-ci seront sans objet; ainsi que sans réponse à l’ensemble des questions posées dans cet acte, j’en déduirais alors que RIEN, sur le plan légal et scientifique, ne justifie que je donne mon consentement à signer tous documents ou attestations de sortie, pour ce qui me concerne, moi et mes proches, pour des activités et démarches qui me sont [nous sont] personnelles et relèvent de la Sphère privée (santé, loisirs divers, sport, exercice physique, courses alimentaires et autres, rendre visite à de proches et amis(es), banque et Poste, etc., et ce, sans aucune restriction de distance kilométrique). Par ailleurs, je prends personnellement, toutes les précautions nécessaires pour me préserver [ainsi que mes proches] dans le respect des autres. Les différents ministres [en cas de non-réponse/absence de réponse] ne pourront nier avoir été officiellement informés et, de ce fait, aucune sanction ne pourra nous être infligée.

En tout état de cause, nous nous réservons le droit d’apporter par voie d’acte extrajudiciaire [et/ou par courrier recommandé AR] incluant une clé USB, tous éléments complémentaires nécessaires à la manifestation de la vérité. Nous nous réservons également, la possibilité de demander aux ministères visés par l’acte, tout complément d’information utile à la bonne compréhension de cette affaire.

À CE QUE VOUS N’EN IGNORIEZ

MOI, NOUS…..(Nom, Prénom)…………………………………….,…………… DÉCLARÉ [RONT] PAR LA PRÉSENTE,

élire domicile en lieu et place de la Selarl G.W.A. LA DÉFENSE – Île-de-France OUEST Clotilde GRIFFON & Benjamin WARET, HUISSIERS DE JUSTICE associés, 26 Rue du Docteur ROUX – BP 83 – 92704 COLOMBES CEDEX et la mandate à cet effet, aux fins de Signification [……………………………………………

………………………………………………………………………………….), du présent Acte.

copie de la carte d’identité

à envoyer en AR à :

Tous le Monde a le droit de savoir et l’Etat doit fournir des explications précises et factuelles.

Adresses des ministères :

Ministère des Solidarités et de la Santé
domicilié au 14 Avenue Duquesne, 75007 Paris
Téléphone : 01 40 56 60 00
Par l’internet: https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/article/nous-contacter
https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/article/ecrire-au-ministre

Ministère de l’Intérieur
Place Beauvau
75800 Paris Cedex 08
Tél : 01 49 27 49 27
Par l’internet: 
https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur

Cabinet du ministre de l’Intérieur
Tél : 01 49 27 49 27
Tél : 01 40 07 60 60
https://www.interieur.gouv.fr/Le-ministere/Secretariat-general

-Gendarmerie nationale du ministère de l’intérieur:
Direction Générale Gendarmerie Nationale
Adresse : 4 Rue Claude Bernard, 92130 Issy-les-Moulineaux
Téléphone : 01 84 22 29 99

Adresse postale
4 rue Claude-Bernard
CS 60003
92136 Issy-les-Moulineaux Cedex

Par l’internet:
https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/A-votre-contact/Contacter-la-Gendarmerie
https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Contacts/Formulaire-de-contact

Présidence de la République
Monsieur Le Président MACRON
Palais de l’Élysée,
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré,
75008 Paris.
Bon à savoir : ne collez pas de timbre, l’affranchissement est gratuit.
Par l’internet: https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/


[1] (cf. T.C., 26 juill. 1873, Pelletier, Rec. 1er suppl. 117, concl. DAVID; G.A.J.A., 11e éd., 1996, n° 2.)

[2] (cf  https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/actualites-du-ministere/informations-coronavirus-covid-19/coronavirus-declarations-du-ministre-et-de-la-porte-parole/article/envoi-de-fret-medical-en-solidarite-avec-la-chine-a-destination-des-structures).

[3] par Henri KORN, Patrick BERCHE, Patrice BINDER, éd. Puf., 2008 ; [NRBC, survivre aux événements nucléaires, radiologiques et chimiques », par Cris MILLENNIUM et Piero SAN GIORGIO, éd. Le Retour aux Sources, 2016].

[4] (cf. Rapport de la mission d’information sur la grippe aviaire : mesures préventives. Tome 1. Menace de pandémie grippale : préparer les moyens médicaux. Assemblée nationale, 26.01.2006).

[5] (cf. La Cour de cassation avait déjà jugé que, des enregistrements téléphoniques sont des pièces à conviction et pas des actes de procédure (Crim., 28 avril 1987, Bull. Crim. N° 173), et donc insusceptibles d’annulation. (…). Ce sont des « moyens de preuve produits par les parties » (Crim. 15 juin 1993, Bull. Crim. N° 210 ; 6 avril 1994, Bull. Crim. N° 136 »).

Document PDF à imprimer

27 Commentaires

  1. Un lourd et long travail de recherche pour une rédaction conforme à la législation et recevable sans aucune objection par les destinataires concernés !

  2. Bonjour Mr Philippe A. Jandrok,

    Bravo pour ce travail législatif des plus complexe dont l’objectif est de mettre le gouvernement devant ses responsabilités.

    J’espère que cette action collective portera rapidement ses fruits.

    Merci à vous.

    Bien cordialement.
    TA

  3. Bonsoir Mr Jandrok,

    J’espère que vos compatriotes vous suivront et que les autres peuples prendront rapidement conscience de toute cette machination diabolique qu’est le N.O.M….!!! J’admire votre détermination; votre courage et tout ce travail que vous faites…Que le bon Dieu vous protège , vous, Dame Louloute , votre famille et tous vos proches.

  4. holà, vraiment un gros travail merci ,je suis avec vous a 10000% il faudra qu’il réponse de leur acte sans aucun échappatoire possible ce serait bien trop facile . respect
    Cordialement

    • En tous les cas, sachez que, Grégory, Philippe, Jules et moi, nous faisons le maximum pour que justice soit rendue. Après ce sujet, d’autres seront évoqués.

      Bien cordialement,
      Eric MERELLE

      • Salut Eric
        C’est ou le lien de téléchargement? S’il y est, je vais le trouvé te bile pas, mais c’est coton les gars. Je ne vois pas le sceau d’huisser, normal sur une page web j’imagine.
        Bye.

  5. Très Cher Philippe,

    Je vous suis avec assiduité depuis peu ayant découvert vos video « capsules » sur YouTube et sur votre site.
    Je vous remercie de toutes ses informations croustillantes et plus que précieuses que vous nous dévoilez avec bien sûr l’aide de personnes vous entourant. Merci aussi de votre humour avec Dame Louloutte !
    D’ailleurs le surnom de « mon-loup-loup » vous irez à ravir car vous me faites penser à un LOUP qui sait bien dénicher ses proies !!!!!!
    Mais vous n’êtes pas le seul j’ai découvert
    « Jim le reveilleur » VIDEO à VOIR ABSOLUEMENT !!!!!!

    https://www.youtube.com/watch?v=lIrihZVo2eo

    qui met bien en cause les mêmes acteurs pantins que vous nous avez cité, qui savent tirez les ficelles du pouvoir et de l’avidité de l’argent au détriment de l’humanité bien sur !!!

    « [email protected] » le connaissez vous ?

    un peu d’humour dans ce contexte si morose :

    je crois que si « Jim le reveilleur » planqué dans son coin se mettait en meute avec « Mon-Loup-Loup »,
    plus d’une proie serait dévorée toute crue !!!!!!!!!

    Bien amicalement « mon-loup-loup »

    Une admiratrice.

  6. Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer
    En tant que parente d’élèves inscrits dans un lycée français, je me permets de vous faire parvenir la lettre ouverte que je vous adresse et que j’essaierai de diffuser comme il se doit.
    Suite à votre annonce concernant le baccalauréat 2020, qui sera uniquement validé en contrôle continu, je ne peux m’empêcher de réagir sur certains points qui me plongent dans le désespoir.
    Permettez-moi Monsieur le Ministre de vous dire, que comme de nombreux tunisiens, j’ai fait de lourds sacrifices afin de payer les études de mes enfants inscrits dans une école française (Ecoles Françaises à Tunis ,du réseau de l’AEFE Tunisie).En effet, j’étais à la quête d’un enseignement de qualité auquel j’ai accordé une confiance aveuglée, par l’illusion de ne pas violer l’un des principes fondamentaux qui est celui de l’égalité des chances.
    Monsieur le Ministre, cette crise sanitaire ne peut que nous amener à penser autrement mais en même temps de façon plus réfléchie afin de prendre une décision exceptionnelle dans ces circonstances exceptionnelles qui ne rendrait pas la solution envisagée, un jeu de hasard pour nos élèves.
    Monsieur le Ministre, instauré par Napoléon Ier, le 17 mars 1808, l’examen du baccalauréat révélateur des réalités pédagogiques, demeure au centre des enjeux importants pour l’élève. En dépit de ses insuffisances, cet examen constitue un cadre national permettant d’ajuster toutes les dérives possibles qui portent atteinte à l’équité et à l’égalité des chances entre les élèves. Par conséquent, se baser sur le contrôle continu pour distinguer les bacheliers est une aberration que ces circonstances exceptionnelles ne peuvent guère justifier. En effet, Jouvanceau , (1989) ; Chatel , (1994) et Murat , (1998) montrent que les corrélations relevées entre les scores obtenus à des tests de compétences scolaires et des notes d’épreuves du baccalauréat sont faibles. Par ailleurs, la relation entre les notes obtenues en cours d’année et les notes au baccalauréat n’est pas non plus parfaite. C’est aussi le cas pour le collège où l’examen des corrélations entre les notes au brevet, le contrôle continu et l’épreuve commune sont faibles. Ces relations imparfaites s’expliquent par le fait que la notation est toujours contextualisée : elle dépend de l’enseignant, de la classe, de l’établissement et de l’élève en particulier.
    Monsieur le Ministre, mettre le sort des élèves entre les mains des enseignants à travers le contrôle continu n’est-il pas trop risqué vu les enjeux du baccalauréat ? Les enseignants ont-ils tous la même motivation, la même pédagogie, le même niveau, etc… ? Les élèves de la terminale auront t-il la motivation d’aller au lycée et de travailler, après cette décision ? Et le contrôle continu n’amènera t-il pas directement à des évaluations « maison », synonyme d’inégalité entre les établissements ? Cela n’augmentera t-il pas le fléau des cours particuliers déjà enracinés dans la culture des élèves et des parents mais aussi des enseignants ? Et les parents, ne vont t-il pas faire pression sur les enseignants, prétextant que leurs enfants sont mal évalués si ces derniers auront de mauvaises notes ? Malheureusement, c’est ce qui se passe actuellement en Allemagne à cause du contrôle continu.
    Par ailleurs, en disant qu’ « il appartiendra au Jury d’examen d’étudier le livret scolaire des élèves pour valoriser un engagement, valoriser les progrès et tenir compte des différences entre établissements et sur cette base hausser ou baisser les notes obtenues au titre du contrôle continu en fonction de l’assiduité », permettez-moi de vous interroger ,qui est le jury ? Est-il interne ou externe ? L’examen du livret scolaire portera-t-il sur tout le parcours de l’élève ou se contentera-t-il uniquement de l’année de terminale ? Peut-être que l’élève en question n’a pas entretenu de bons rapports avec l’un de ses professeurs cette année. D’ailleurs, comment le jury va-t-il tenir compte des différences entre les établissements ? A mes connaissances, légalement une note ne peut être changée et en cas de changement un rapport justificatif et détaillé doit être présenté à l’élève. Par exemple, comment un jury pourra-t-il convaincre un élève et ses parents de la baisse de la note au sein d’un même établissement et entre différents établissements? Ainsi, il est nécessaire de vous rappeler que toute solution envisagée doit impérativement obéir à des considérations purement scientifiques et ne doit aucunement se heurter à des choix aléatoires, ou à une logique d’aliénation et d’aveuglement.
    Monsieur le Ministre, le confinement des élèves pourrait s’arrêter en Mai ou en Juin. Dans ce cas, on pourrait choisir la solution prise en Mai-1968 ,où la décision était de faire des épreuves uniquement orales, surtout que la nouvelle réforme du baccalauréat se base essentiellement sur l’oral. De plus, je trouve que c’est prématuré d’annuler l’examen du bac pour nos élèves de l’enseignement français, d’autant plus que le ministre de l’éducation tunisienne a parlé d’une possibilité de reporter le baccalauréat en Juillet, ou même en Septembre sans toutefois l’annuler. Si, en Tunisie, le confinement ne durera pas longtemps, pourquoi ne pas passer l’examen du baccalauréat ? Pourquoi ne pas s’adapter à la réalité des différents pays afin d’assurer la qualité et l’équité ? Sommes-nous pas dans des circonstances exceptionnelles exigeant des mesures exceptionnelles ? De plus, pourquoi ne pas laisser le libre choix à nos élèves de passer les épreuves orales comme les candidats libres ? Si la Tunisie maintiendra l’épreuve du bac, y aura-t-il un ajustement du score pour les élèves inscrits dans des établissements français qui comptent rester en Tunisie et s’inscrire dans les établissements supérieurs tunisiens ? Seront-ils laissés à leur sort ? Est-ce normal de bâcler le baccalauréat (en tant que pilotage national) de cette sorte ?
    Monsieur le ministre, j’espère avoir suscité de l’intérêt chez vous par rapport à mes propos qui n’ont d’autres ambitions que de permettre à nos enfants de réussir au mieux de leurs potentialités dans un cadre égalitaire.

    Parente d’élèves inscrits dans des établissements français en Tunisie

  7. Bonjour Philippe, je viens d’imprimer votre sommation que je signe et que j’envoie en RAR cette semaine adressée à l’usurpateur MACRON !
    Merci pour votre travail dans la Lumière !!!
    Stéphange

  8. Bonjour
    Merci d’apporter une petite info pour remplir la sommation. Que faut-il écrire sur les pointillés après signification /……………………………..) du présent Acte. ? Si quelqu’un peut m’aider . Merci beaucoup

  9. Bonjour Philippe, voici une vidéo faite en 5 parties, concernant le problème en Afrique ( transmis à Jules Ngan et à Grégory ), réalisées…à l’arrache. L’Essentiel s’y trouve…:
    Voici le complément en 5 parties ici:
    Partie 1: https://www.youtube.com/watch?v=YQ7Rd4tqPbg
    Partie 2: https://www.youtube.com/watch?v=U1CWhGLnd-8
    Partie 3: https://www.youtube.com/watch?v=fLGwk4F7RI4
    Partie 4: https://www.youtube.com/watch?v=zcbcnxJ9V9o
    Partie 5: https://www.youtube.com/watch?v=Aynn0ykeChk

    Bien à vous,
    Eric MERELLE

  10. Bonjour,
    Merci pour cette sommation qui correspond exactement aux questions que je me pose depuis quelques semaine. je souhaite la signée et l’envoyée en RAR.
    je ne suis pas très au fait de tout ce qui est droit et n’en ai pas d’expérience. Je ne comprends pas ce que signifie à la fin de la sommation, je signe mon nom et déclare par la présente élire domicile?

    élire domicile en lieu et place de la Selarl G.W.A. LA DÉFENSE – Île-de-France OUEST Clotilde GRIFFON & Benjamin WARET, HUISSIERS DE JUSTICE associés, 26 Rue du Docteur ROUX – BP 83 – 92704 COLOMBES CEDEX et la mandate à cet effet, aux fins de Signification
    …………………………………………

    ………………………………………………………………………………….), du présent Acte.

    Quelqu’un peut-il m’expliquer, j’élis domicile chez ces huissiers ?
    De plus sur les pointillés après « signification » c’est ici que j’inscris l’adresse du destinataire auquel j’adresse la sommation ?
    Le courrier est à envoyé en RAR au Ministre de la santé et idem au Président ?
    Timbre gratuit même pour un RAR uniquement pour l’adresse de la Présidence de la République ?

    En vous remerciant du suivi.
    Merci beaucoup.

  11. Bonjour Monsieur

    Merci pour votre travail. Je ne suis pas français. Cependant, je souhaiterais votre autorisation à utiliser votre document afin de l’adapter à mon pays et enjoindre ainsi mon gouvernement à répondre à certaines questions que vous soulevez avec pertinence.

  12. Bonjour Monsieur,

    Merci de votre très bon travail. Je ne suis pas français. Néanmoins, je souhaiterais votre autorisation à utiliser votre document afin de l’adapter à mon pays et enjoindre ainsi mon gouvernement à répondre à certaines questions que vous soulevez avec pertinence.

  13. https://www.youtube.com/watch?v=giyZvits7DU&feature=youtu.be ce médecin généraliste a associer son bon sens et sa croyance a son sermant et elle est elle même prise dans le vouloir gerbier ses patient et voila son petit pas quelle a fait pour sauver ses patient et non les détruire merci de diffuser je lai reçue par mail et je le passe sur les réseaux merci a vous qui continue sa route cordialement LAURA BÉATRICE MENARGUES MONTERO

  14. bjr Mr jandrok, je ne parviens plus a mettre de commentaires sur vos vidéos FB!!!! ???? Je suis stupide et je ne sais plus comment faire , ou j ai raté un épisode et c’est plus possible de’en mettre???;
    Bien a vous.
    vérité universelle ( alias opovfin gwennael).

  15. Bonjour monsieur Jandrok, un grand merci pour votre travail et vos efforts, je ne rate aucune de vos vidéos et j’avoue que grâce à vous, j’ai repris le moral car on partage la plupart des idées bien que pour ma part, je ne suis pas une scientifique ou autres mais des pressentiment que dès le départ je savais qu’il y a quelque chose qui tourne pas en rond et j’ai senti que tout est planifié pour des buts sataniques contre l’humanité, et j’ai reçu une première de vos vidéos par un ami et j’ai pas trouvé de mots , je me suis dis, finalement je ne suis pas la seule qui le pensé mais une grande personne comme avec toutes les preuves et recherches , et je vous remercie encore une fois, et ravie de vous découvrir et j’espère que les gens vont se réveiller et voir la vérité en face car c’est dure de convaincre certains, quand je leurs parle de ce que ressent et je visionne et ils rigolent sur mes paroles et me disent que je suis folle ! Et franchement ils me font de la peine, au jour d’aujourd’hui ce que je fais, je partage vos vidéos aux maximum,
    Tout mes respects pour vous et bon courage pour vous.
    Bien amicalement.
    Lila .

Laisser un commentaire