Accueil À la une Tom Cruise, star de Top Gun, s’en prend à Big Pharma et...

Tom Cruise, star de Top Gun, s’en prend à Big Pharma et à 100 ans de torture des malades mentaux en Amérique.

2

Tout le monde sait qui est Tom Cruise, mais la plupart des gens ne connaissent pas l’histoire de la psychiatrie en Amérique. Tom Cruise, lui, la connaît.

Tom a des amis qui ont souffert les abus de l’industrie de la torture de la “santé mentale”.

La véritable histoire de la pratique de la psychiatrie aux États-Unis, et les méthodes de traitement des problèmes de santé mentale, semblent archaïques (et cela continue aujourd’hui).

L’histoire révèle que la psychiatrie consiste principalement en des expérimentations abusives sur des malades mentaux sans leur consentement et sans celui de leur famille.

Il s’agit notamment d’enfants et d’adolescents victimes d’abus sexuels, d’abus mentaux, d’abus verbaux, d’abus médicamenteux, de traitements implacables par électrochocs, etc.

Certains “psychiatres” se sont livrés à des extractions de dents et à l’ablation de certains organes pour tenter de soigner des troubles mentaux, comme l’a fait le tristement célèbre Dr Henry Cotton. Plus d’un siècle plus tard, le complexe médical industriel américain appelle toujours Henry Cotton le “champion de la médecine conventionnelle“, allez comprendre.

Tom Cruz expose les véritables abus commis par les “psychiatres” en Amérique au cours du siècle dernier.

https://www.electrocuted.com/2022/04/14/nerve-damage-from-electric-shock/

Dans une ancienne interview accordée à la chaîne NBC et récemment devenue virale sur les médias sociaux, la star de Top Gun, Tom Cruise, s’en prend aux antidépresseurs, aux ISRS, aux médicaments qui altèrent l’esprit et aux traitements par électrochocs : “La psychiatrie … est une pseudo-science. Nous en sommes là aujourd’hui, où je m’élève contre les drogues et les abus psychiatriques qui consistent à électrocuter les gens, d’accord, contre leur volonté… à droguer les enfants sans connaître les effets de ces drogues.

Savez-vous ce qu’est l’Adderall ?

Connaissez-vous le Ritalin ?

Savez-vous maintenant que le Ritalin est une drogue de la rue ?

Comprenez-vous cela ?”

Brighteon.TV
Plus de Tom Cruise dans l’interview intégrée ci-dessous :

“Voici le problème… vous ne connaissez pas l’histoire de la psychiatrie. Je la connais. Tout ce qu’elle fait (les médicaments prescrits), c’est masquer le problème, et si vous en comprenez l’histoire, elle masque le problème. C’est ce qu’elle fait. C’est tout ce que ça fait. Vous n’allez pas jusqu’à la raison. Un déséquilibre chimique, ça n’existe pas.”

Cruise va même jusqu’à dire que “des vitamines et de l’exercice” seraient préférables à la prescription de ces médicaments inutiles. Il dit :

“… ces médicaments sont très dangereux, ils altèrent l’esprit”.

Il raconte en détail comment Brook Shields, l’amie de sa femme, a été marquée par la désinformation, parce qu’elle ne comprenait pas l’histoire de la psychiatrie.

La médecine conventionnelle de “santé mentale” est psychotique, tout comme ceux qui l’appliquent.

Il faut presque être soi-même un sadique et un peu psychotique pour devenir psychiatre de nos jours. Prenez-vous plaisir à infliger de la douleur, de l’humiliation, de la souffrance aux autres ?

La prescription de médicaments ISRS altérant l’esprit et l’utilisation de chocs électriques sur des patients souffrant de troubles mentaux ne sont pas seulement des abus, c’est de la torture. Alors que les médicaments prescrits font naître dans la tête des patients des pensées d’homicide et de suicide (ce qui aggrave encore la situation si le patient en souffre déjà), le patient-victime est torturé sans relâche, quotidiennement, avec un traitement par électrochocs, qui provoque des lésions graves et permanentes, notamment en endommageant les fonctions respiratoires et cardiaques.

Même un choc électrique mineur, à faible voltage, peut provoquer des lésions nerveuses, car le courant traverse le corps et le tissu nerveux ne peut pas résister au courant. Ces dommages peuvent affecter de façon permanente la capacité du patient à marcher et empêcher le cerveau de traiter les signaux de douleur émis par le corps. Le patient peut être paralysé à vie.

https://www.medicalnewstoday.com/articles/electroshock-therapy

La “thérapie” par électrochocs, aussi appelée électroconvulsivothérapie (ECT), est encore utilisée AUJOURD’HUI comme méthode de torture de la médecine conventionnelle pour les personnes gravement déprimées ou atteintes de troubles bipolaires. Si les médicaments et les questions interrogatives ne semblent pas fonctionner, la torture par convulsions électriques vient ensuite.

Cette torture archaïque est encore utilisée de nos jours, et il n’est pas étonnant que les mêmes “médecins” n’arrachent pas également des dents saines avec des pinces et ne prélèvent pas d’organes dans leur propre tentative insensée, psychotique et sadique de traiter les problèmes mentaux.

Savez-vous qui est le “champion de la médecine conventionnelle” aujourd’hui ? C’est TOUJOURS le Dr Henry Cotton, le vrai, l’original Dr Frankenstein.

Aujourd’hui encore, la médecine conventionnelle (Big Pharma) célèbre le médecin qui a arraché des dents et prélevé des organes pour traiter les problèmes de santé mentale de ses patients. L’AMA (American Medical Association) et l’American Journal of Psychiatry se vantent encore que le docteur Frankenstein a inauguré une “nouvelle ère dans le traitement des maladies mentales“. Vous voyez comment ils appellent ces troubles, “une maladie”, comme s’il n’y avait déjà plus de remède, mais seulement des traitements ? C’est la couverture pour que les médecins fous puissent abuser des patients dans des chambres privées avec des appareils de torture, des médicaments et d’autres méthodes perverses et invasives.

L’AMA est allée jusqu’à qualifier le Dr Henry Cotton de “l’une des figures les plus stimulantes de notre génération”.

Son taux de mortalité après une “chirurgie” de la santé mentale était supérieur à 30 % lorsqu’il enlevait des parties de l’intestin, le col de l’utérus, les trompes de Fallope et/ou l’utérus. Cotton a retiré plus de 10 000 dents à l’hôpital d’État de Trenton, dans le New Jersey, de 1919 à 1921.

Il était comme une version américaine du sorcier nazi Joseph Mengele.

Le règne de TERREUR du Dr Henry Cotton à l’hôpital pour aliénés du New Jersey a duré plus de 25 ans, torturant les patients avec des résultats à peine probants. Aujourd’hui, on a encore recours à une chirurgie archaïque pour tenter d’enlever un cancer qui s’est propagé dans tout le corps, et pour des personnes âgées mourantes, afin d’engranger des bénéfices massifs. Ce n’est que de la torture pour de l’argent et la folie des grandeurs pour les médecins qui proposent ces “traitements” cauchemardesques. La seule chose “d’avant-garde” dans cette chirurgie archaïque est le scalpel lui-même.

Ajoutez Censored.news à vos sites Web préférés pour obtenir des informations véridiques sur les traitements de  Big Pharma torture treatments qui sont censurés par le reste des médias pendant que vous lisez ceci.

Sources :

Electrocuted.com

NaturalNews.com

MedicalNewsToday.com

2 Commentaires

  1. Mais lui, il fait partie de l Elite… grand consomateur d Adrenochrome et il sait que s il en parle de trop, il sera le prochain à se faire suicider.. Hollywood et la méthode MK Ultra marchent ensemble pour controler les marionettes du système. Il y en a beaucoup sur ce sujet sur internet.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile