Accueil À la une Trafic d’enfants en Ukraine, est-ce vraiment ces pratiques honteuses que nous devons...

Trafic d’enfants en Ukraine, est-ce vraiment ces pratiques honteuses que nous devons soutenir ?

6

6 Commentaires

  1. J’ai traduit un petit texte intéressant:
    “De toute l’Europe, mais aussi des Etats-Unis, d’Inde ou de Chine, des couples viennent en Ukraine pour réaliser leur désir d’enfant à l’aide d’une mère porteuse … l’Ukraine est considérée comme un centre de la maternité de substitution commerciale”. Le sujet est intéressant. Qu’en est-il d’un point de vue énergétique ? L’âme de l’enfant reçoit deux chocs : elle est imprégnée de l’énergie maternelle et doit ensuite être placée dans une énergie étrangère pendant neuf mois, laquelle, même si la mère porteuse fait de son mieux (elle reçoit en Ukraine environ 25 000 euros ; revenu mensuel 300 euros), se trouve dans un environnement qui lui est totalement étranger. Après que l’âme humaine sensible se soit quelque peu habituée à cet environnement étranger, elle doit à nouveau changer de terrain après le choc de la naissance. Maintenant, elle est de nouveau avec la vraie mère. C’est aussi contre-nature qu’une banque de sperme ; les enfants ne connaissent pas leur père biologique et ne sont généralement pas censés le connaître. Tout ce qui est possible n’a pas de sens et n’est pas dans l’ordre divin. Si un couple ne peut pas avoir d’enfants, il y a des raisons à cela. Des millions d’enfants pourraient être aidés par l’adoption, seule la volonté de l’ego des parents l’empêche. La biologie ne voit ici que l’aspect physique, l’aspect sélénique-énergétique est totalement ignoré.

  2. Oh my God!!!!!!!!!!!! Oh ca m’a choquée je suis choquée!!!!!!!! Mon Dieu j’ai pas de mot mon Dieu j’ai pas de mot!!!!!!!! Croyez-vous que ce genre de faits soient faite par de vrais humains? moi non je n’y crois pas absolument pas.

  3. En tous les cas Poutine fait bien le ménage chez lui ! En Europe, nous avons aussi le grand ménage à faire, car des parents pleures leurs enfants enlevés et placés dans des familles d’accueil par les services sociaux qui encaissent pas mal d’argent ! En France, c’est gigantesque ce trafic, sous couvert de la justice !

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile