Un haut fonctionnaire russe dit la vérité sur Big Pharma et les armes biologiques artificielles (tandis que les responsables américains mentent pour protéger les escrocs de l’industrie pharmaceutique).

2
3961

Mardi 07 juin 2022 par : Ethan Huff

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/626885.html

Nikolai Patrushev, secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, a déclaré à AiF.ru dans une récente interview que les sociétés pharmaceutiques occidentales sont derrière la propagation de nombreuses maladies dangereuses, y compris le coronavirus de Wuhan (Covid-19).

Qualifiant la grippe de Fauci d'”artificielle”, M. Patrushev a expliqué que le prétendu virus a probablement été fabriqué dans les laboratoires du Pentagone avec l’aide d’un certain nombre de grandes sociétés pharmaceutiques. Il a également établi un lien entre les Clinton, les Rockefeller, George Soros et la famille criminelle Biden et ces entreprises.

“Au lieu de se soucier de la santé de l’humanité”, peut-on lire dans une traduction anglaise des propos de Patrushev,

“Washington dépense des milliards pour l’étude de nouveaux agents pathogènes.

En outre, la médecine occidentale pratique de plus en plus le génie génétique, les méthodes de la biologie synthétique, brouillant ainsi la frontière entre artificiel et naturel.”

Comme la Russie s’oppose catégoriquement à ce genre de choses, l’Occident continue de diaboliser ce pays, a poursuivi Patrushev.

Il a expliqué que l’agenda occidental “n’a pas changé depuis des siècles”, les puissances occidentales continuant “à dicter leurs conditions au monde, en piétinant grossièrement les droits souverains des États.”

“En couvrant leurs actions de mots sur la lutte pour les droits de l’homme, la liberté et la démocratie, ils mettent en réalité en œuvre la doctrine du ‘milliard d’or’, qui suggère qu’un nombre limité de personnes peut s’épanouir dans ce monde”, a poursuivi Patrushev.

“Le destin des autres, comme ils le croient, est de courber l’échine au nom de leur objectif”.

Jandrok pandora11 pandora XI
pandora XI disponible sur cogiito.com et sur Amazon

Les États-Unis et le Royaume-Uni organisent la crise économique mondiale actuelle pour leur propre bénéfice (bien sûr).

Afin d’accroître la richesse et le bien-être des magnats de Londres et de Wall Street, les États-Unis et le Royaume-Uni, a révélé Patrushev, “contrôlés par le grand capital”, sont en train de démolir intentionnellement l’économie mondiale, ce qui condamnera à la famine des millions de personnes en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Ils font cela, a expliqué Patrushev, en privant les pays les plus pauvres et les plus dépendants du monde de produits de première nécessité tels que les céréales, les engrais et l’énergie, tout en accusant la Russie de leurs machinations diaboliques.

“Par leurs actions, ils provoquent le chômage et une catastrophe migratoire en Europe”, a déclaré Patrushev. “Peu intéressés par la prospérité des États européens, ils font tout pour les faire disparaître du piédestal des pays économiquement développés.”

“Et pour le contrôle inconditionnel de cette région, les Européens ont été placés sur une chaise à deux pieds appelée OTAN et UE, en regardant dédaigneusement comment ils s’équilibrent.”

Puisque les tyrans occidentaux refusent d’arrêter leur quête maniaque de s’emparer du monde et de soumettre tous ceux qui ne sont pas eux sous la lourde botte de l’autoritarisme, la Russie n’aura peut-être pas d’autre choix que de s’attaquer à l’intégralité de l’OTAN dans ce qui deviendrait probablement une troisième guerre mondiale.

Pour être clair, l’Occident ne peut s’en prendre qu’à lui-même. L'”opération spéciale” de la Russie en Ukraine, qui vise à mettre fin à la mainmise du complexe militaro-industriel Big Pharma-Pentagone sur l’Ukraine, n’est pas bien accueillie par des pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni, la Pologne et l’Allemagne, qui ont tous été mis en demeure par la Russie de faire marche arrière, ou sinon.

“Tous les objectifs fixés par le président de la Russie seront atteints”, a expliqué M. Patrushev en expliquant que la Russie ne prévoit pas d’arrêter cette mission avant qu’elle ne soit terminée.

“Il ne peut en être autrement, puisque la vérité, y compris la vérité historique, est de notre côté. Ce n’est pas pour rien que le général Skobelev a dit un jour que seul notre pays peut se permettre un tel luxe que de se battre par sens de la compassion.

La compassion, la justice, la dignité sont de puissantes idées unificatrices que nous avons toujours mises et mettrons au premier plan.”

L’intégralité de l’entretien avec M. Patrushev est disponible sur The Saker.

Les sources de cet article incluent :

TheSaker.is

NaturalNews.com

2 Commentaires

  1. Il n’est pas surprenant pour certains d’entre nous que certaines “vérités” désormais évidentes sortent de la bouche de dignitaires russes haut placés. Après tout, nous assistons ici à l’exécution du scénario de la “fin des temps”, avec ses bons flics (Poutine, Trump, les WhiteHats, l'”Alliance”, etc.) et ses mauvais flics (Biden, les mondialistes, Schawb, la Commission européenne toxique avec ses pions Macron et von de Leyen & compagnie). Bien sûr, plus vous vous concentrez sur eux, plus vous restez dans leur dynamique vibratoire respective de basse fréquence, pour laquelle vous n’avez pas voix au chapitre.

    Le choix reste le vôtre. Continuez à investir votre temps et votre énergie (‘loosh’) à nourrir ce ‘journal’ soigneusement scénarisé, ou consacrez-vous à renforcer votre propre divinité en élargissant votre conscience à un ‘endroit’, c’est-à-dire un état d’être. Un état d’être qui ne tolère plus de telles poursuites triviales, dans lequel de telles dynamiques ne peuvent tout simplement pas survivre et exister.

    On ne crée pas un “nouveau monde” en continuant à nourrir son contraire.

  2. Suis parfaitement d’accord avec votre conclusion…choisir de ne pas savoir est ardu..car on fait encore parti de ce monde
    Restons centré sur l’amour car c’est une évidence…oui ouvrons nos yeux du coeur
    et avec certitude nous nous reconnaitrons
    dans l’autre….

Laisser un commentaire