Une compagnie d’électricité californienne admet qu’elle ne pourra JAMAIS recharger tous les véhicules électriques du marché…

5
2313

Vendredi 26 août 2022 par : Ethan Huff

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/651604.html

Le Golden State vient de promulguer une nouvelle disposition visant à éliminer progressivement la vente de tous les véhicules à essence d’ici à 2035.

Le seul problème est que le réseau énergétique de l’État est déjà sur le point de s’effondrer.

https://www.cbsnews.com/losangeles/news/experts-say-significant-grid-investments-needed-to-phase-out-gas-powered-vehicles-in-california/

Il est tout simplement impossible que des dizaines de millions de voitures, de camions et même de semi-remorques puissent se recharger en même temps, jour après jour, sans que le réseau ne s’effondre et que l’État tout entier ne soit plongé dans le noir.

Des chercheurs de l’université de Californie Irvine (UCI) University of California Irvine affirment qu’ils essaient de trouver comment fournir suffisamment d’électricité pour recharger toutes ces voitures une fois que la règle entrera en vigueur.

“Le réseau n’a pas actuellement la capacité d’ajouter des millions de véhicules électriques à batterie ou même à pile à combustible aujourd’hui”, explique Jack Brouwer, professeur d’ingénierie mécanique et aérospatiale à l’UCI.

“Nous avons donc un peu de temps pour faire des investissements raisonnables dans le réseau afin que cela se produise réellement et se passe bien.”

Southern California Edison (SCE), une société d’électricité qui fournit de l’énergie à quelque 14 millions de clients, affirme qu’elle réalise ces investissements dès maintenant – mais cela fonctionnera-t-il vraiment ?

“Nous avons mis en place un processus à long terme pour nous assurer que nous réalisons des investissements intelligents dans le réseau aujourd’hui, afin de disposer de l’énergie dont nous aurons besoin dans cinq à dix ans”, déclare Paul Griffo, porte-parole de SCE.

“En fait, Southern California Edison investit plus de 5 milliards de dollars dans la modernisation du réseau, afin que nous puissions répondre aux besoins supplémentaires de nos clients à l’avenir, y compris les voitures électriques.”

disponible sur cogiito.com

Si tout le monde conduit des voitures électriques, le réseau va tomber en panne.

Ces dernières années, la Californie a eu beaucoup de mal à garder les lumières allumées. Il y a apparemment trop de gens et pas assez d’infrastructures – et celles qui existent sont dépassées et surchargées.

https://www.distributednews.com/382271.html

Réinventer la roue à l’heure actuelle afin d’accueillir un afflux massif de véhicules électriques relèvera de l’exploit. On pourrait même dire que c’est une chimère qui a peu de chances de réussir.

Mais la Californie va tout de même essayer. Divers prototypes de véhicules électriques (VE) sont dévoilés, dont un véhicule à hydrogène qui ne rejette que de l’eau.

Selon M. Brouwer, pour que cela ait une chance de fonctionner, il faudra se concentrer non seulement sur les voitures électriques à batterie, mais aussi sur de nombreux autres types de voitures électriques.

“Si nous essayons d’aller dans cette direction et de n’utiliser que des véhicules électriques à batterie, nous échouerons”, dit-il.

“Le réseau ne peut pas charger toutes les applications de transport. Nous devons investir à la fois dans les véhicules électriques à batterie et dans les véhicules électriques à pile à combustible.”

Il se concentre sur les véhicules électriques à hydrogène, qui, selon lui, ne solliciteront pas tant que cela le réseau, même si la moitié des conducteurs californiens en achètent un d’ici à 2035.

“Ces personnes pourront faire le plein de leur voiture dans des stations d’hydrogène, qui ressemblent beaucoup aux stations-service et qui, espérons-le, seront de plus en plus disponibles dans tout l’État au cours des prochaines années”, rapporte CBS News.

Quelle que soit la façon dont on l’envisage, la volonté d’interdire complètement les véhicules à essence et de les remplacer par une forme de véhicule électrique est une erreur. C’est en supprimant cette option que l’on finira par tuer le réseau californien.

À moins que chaque foyer et chaque entreprise utilise des panneaux solaires qui ne tombent jamais en panne, il n’y aura tout simplement pas assez de capacité électrique pour alimenter tout le monde. Peut-être était-ce l’objectif depuis le début : priver la population d’énergie pour qu’elle soit aux ordres de l’État.

Les dernières nouvelles concernant la poussée vers le tout électrique pour remplacer les combustibles fossiles peuvent être consultées à l’adresse suivante

NewEnergyReport.com.

Sources :

CBSnews.com

NaturalNews.com

5 Commentaires

  1. Bonjour. C’est certain que la dite énergie verte, éolien et l’hydro électricité et nucléaire est de l’ordre de quoi 20% de ce que l’on consomme?!!! En ce moment d’après Charles gave nous serions à 80% de l’énergie consommé qui serait d’origine fossile. Une chose est sûr, 60 à 70% de notre énergie électrique consommée mondiale est d’origine fossile et les plantes raffolent du co², c’est leur nourriture primaire 🙂
    Stephen VK

  2. Bonjour,
    Il n’aura pas échappé aux consciences éclairées la synchronicité de l’agenda du “nouvel ordre mondial” et la suppression des combustibles “fossiles” pour le fonctionnement des véhicules automobiles. Le hasard n’est pas de ce monde, même pas l’apparition de la vie sur terre. Cette disparition programmée de l’énergie d’origine biotique et la propagande mondiale du “réchauffement climatique” sont orchestrées façon “Mozart” pour que la cohérence soit clairement évidente. Opus admirable s’il en est !
    Le “Hic” de taille colossale, c’est que l’électricité ne peut pas se ramasser comme de l’eau dans un seau, il faut la produire d’une manière ou d’une autre. Nous pourrions aussi avoir l’espoir de l’existence d’une énergie naturelle abondante et illimitée qui nous est inconnue à ce jour même si Nikola Tesla mort en 1943 avait entrebâillé une porte prometteuse.
    Quoi qu’il en soit, les ennemis de l’humanité persistent à vouloir nous diriger vers l’entonnoir conduisant dans l’impasse mortifère qu’il ont concocté avec le plus grand soin. Pour le moment, leur plan se déroule sans accroc.

Laisser un commentaire